AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le vampire, le rhum... et moi -_-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Broken soul Ω Searching for you ∞ Searching for me

avatar


♦ Lettres Envoyées : 466
♦ Crédit : By Angelys
♦ Citation : Moi sans toi n'est rien...

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Le vampire, le rhum... et moi -_- Dim 7 Fév - 10:37

Cela faisait des mois que Valentin pédalait dans le vide.

Il avait cherché sa sœur sans relâche, remuant le monde des hunters, des sorciers, des vampires et même des Moldus, et tout ça pour quoi ? Pour faire chou blanc encore et encore. Ah elles étaient belles les infos de Lokhyan. Ah elle était belle, la coopération de la journaliste. Et surtout, ah qu'il était beau le hunter qui tuait ses collègues et ne trucidait pas un seul vampire. Si ça se savait, il n'aurait plus qu'à aller se terrer à l'autre bout de la planète. Il pouvait peut-être y aller tout de suite, en enfer, ça serait fait ? En espérant que l'un d'entre eux n'ait pas l'idée de l'y suivre rien que pour lui faire payer sa traîtrise. Après tout, le monde entier y était déjà.

Il avait envie de casser quelque chose. Du vampire, peut-être, histoire de se défouler un peu.

Il avait surtout envie de revoir sa précieuse jumelle, de la serrer enfin dans ses bras, mais il ne se faisait pas d'illusions, ça n'arriverait pas avant longtemps - "Si ça arrive un jour..." lui glissa une petite voix sournoise dans sa tête. Bien sûr que ça arriverait, lui répondit-il intérieurement. Et ce jour-là, ce jour-là... Il aurait tout le temps d'y songer quand ce jour serait venu. Il se battait depuis si longtemps pour la retrouver qu'il n'imaginait pas d'avenir autrement. Blandine pourrait enfin vivre la vie heureuse qu'il lui souhaitait, et la suite n'apparaissait pas dans son esprit. C'était à peine s'il avait conscience qu'il y aurait un "avant" et un "après".

Blandine...

Rattrapé par une vague d'abattement, il n'était pas sorti de son appartement depuis plusieurs nuits, n'avait pas pris connaissance des dernières nouvelles, et ne savait donc rien de la révolution qui venait de bouleverser l'existence de tous les vampires - et de leurs chasseurs par la même occasion. Il ne s'attendait donc pas du tout à cet étrange chaos qui allait venir bouleverser sa vie, sans retour arrière possible.

Non, il n'y était pas préparé. Mais c'est ce qu'il y a d'amusant dans la vie, paraît-il.


Dernière édition par Valentin Matthew Shepard le Dim 7 Fév - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Dim 7 Fév - 11:00

    "Vous me conseillez quoi, du rhum ou cette bouteille translucide...

    Le regard vrillé sur les étalages d'alcool, Lokhyan Raphael Dewitt, vampire au coeur a nouveau battant, était sur le point de faire la chose la chose plus étrange qu'un éternel puisse faire- boire, comme un adolescent pré-pubère, sans connaissance des effets de l'alcool sur son nouvel organisme. La vendeuse, une jolie blonde aux fesses bien rebondies, restait stoïque devant le comportement du bellâtre. Elle ne l'avait surement pas reconnu, son nouvel état d'humain ayant changé pas mal de chose sur son apparence, mais elle n'avait pas l'air insensible au bel étalon. Elle s'en approcha et lui murmura que l'alcool le plus délicieux était la Vodka. Lokhyan Dewitt sortit donc de l'échoppe avec trois bouteilles de Rhum, sachant très bien que les conseils d'une pauvre humaine à la vie morose n'étaient jamais les meilleurs. Il ne connaissait pas l’alcool, n’ayant bu que quelques gouttes de liqueur quand il était encore humain. Les vampires ne réagissaient jamais a ce nectar spécialement conçu pour les humains. Il paraitrait que l’effet que l’alcool produisait sur le cerveau était comparable à une bonne dose de sang frais, sortant de l’artère d’une jeune donzelle.
    Cela faisait déjà une bonne heure que Lokhyan marchait dans la rue, d'un pas lent, et joyeux, quand il arriva enfin à destination. Avalant les dernières gouttes de sa seconde bouteille d'alcool, il la jeta par terre, et explosa de rire en la voyant éclater en milles morceaux. Décidément, un vampire qui boit pour la première fois, c'est beau à voir. Montant les marches du perron avec difficulté, le vampire frappa quelques coups à la porte, se tenant au mûr pour ne pas tomber à la renverse. Un homme, brun, bel homme, qu'il connaissait lui ouvrit quelques secondes plus tard.

    "Salut...

    Le buste collé contre le mûr du perron, Lokhyan attrapa la dernière bouteille qui lui restait, et la tendit à l’homme qui venait d’apparaître.

    « Cadeau !

    Fit-il, un grand sourire sur le visage, heureux d’offrir quelque chose de…vivant à Valentin Shepard. Le regard vitreux, Lokhyan regardant son nouvel ami, et restait planté là, la bouteille de rhum tendue vers Shepard, attendant qu'il la prenne.





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Broken soul Ω Searching for you ∞ Searching for me

avatar


♦ Lettres Envoyées : 466
♦ Crédit : By Angelys
♦ Citation : Moi sans toi n'est rien...

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Dim 7 Fév - 12:40

La tornade débarqua sans prévenir sous forme de quelques coups frappés à la porte - et quand je dis frappés... Bondissant sur ses pieds, baguette à la main, Valentin fixa la porte comme si elle cachait... allez savoir. En dehors ses voisins, qui n'étaient pas du genre à venir faire la causette entre eux, ceux qui venaient se perdre dans cet immeuble branlant étaient des habitués, qui se présentaient rarement par erreur à une porte. Il n'imagina pas une seule seconde que l'individu ait pu venir pour lui ; il prenait garde, depuis toujours, à ce que personne n'apprenne jamais où se trouvait son lieu de résidence. Il pensait être à l'abri - même s'il étouffait mal une touche d'anxiété après l'assassinat multiple de quelques-uns de ses congénères, rappelons-le.

Pas un sorcier ou un hunter, donc. Pas un vampire non plus : il faisait jour.

Il ouvrit brusquement la porte, baguette pointée en avant, prêt à déverser un sort quelconque si l'inconnu tentait un geste brusque et/ou suspect. Avant de s'immobiliser net, pétrifié par celui qu'il découvrit sur le pas de sa porte.

Le connard, il m'a suivi, fut sa première pensée.

-Salut, fut la réponse à sa pensée.

D'un autre côté, le vampire avait aussi juré qu'il saurait le retrouver. Si Valentin en avait douté, à présent ce n'était plus le cas.

Il se rendit compte avec un temps de retard qu'il devait sûrement se tromper de personne. Pour des raisons toutes simples, qu'il passa en revue rapidement dans son esprit : non seulement il faisait jour, mais le bonhomme en question avait un visage très différent et, surtout, il était à moitié effondré sur le chambranle de sa porte, des bouteilles d'alcool à la main. Du rhum, rien que ça.

Mais il est complètement bourré ! fut sa deuxième réflexion.

Cette fois, c'est une bouteille de rhum pleine qui lui répondit, assorti d'un pompeux "Cadeau !" englué dans une voix qui commençait déjà à devenir pâteuse. Oubliant toute idée de danger, oubliant même qu'il haïssait cet homme au-delà du possible, peut-être autant qu'il l'admirait, Valentin haussa un sourcil en laissant retomber son bras le long de son corps.

Bon, c'était quoi ce délire, encore ?

-Lokhyan ? Dis-moi que je suis en train d'halluciner, mec. T'es rond comme une queue de pelle.

Est-ce qu'un vampire pouvait être saoul ? Est-ce qu'un vampire saoul pouvait sortir en plein jour sans peur du soleil ? Est-ce que... Je rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Dim 7 Fév - 17:44

    Le regard vrillé sur son ami, Lokhyan reprit sa bouteille, lorsqu’il comprit que Valentin n’en voudrait pas. C’était dommage, il ne voulait la partager qu’avec lui. Quelques personnes qui trainaient dans la rue, lors de son petit périple, l’avaient regardé d’un air intrigué, voir bizarre, mais aucun n’avait osé lui demander un petit coup. Et tant mieux, car sa bouteille était entièrement pour Valentin. Une manière de s’excuser du sang projeté sur sa petite chemise proprette lors de leur dernière rencontre. Mais visiblement, ce présent ne plaisait a l’humain, qui le regardait avec les yeux ronds comme des boules de billards.
    En parlant de rond, l’expression que choisi on interlocuteur fit tiqué Lokhyan. Il posa la bouteille à terre, faisant attention de ne pas la faire tomber sur le sol, se releva, et approcha son visage de celui de Valentin

    « C’est une expression de ta famille... ? Vous avez été traumatisé par les châteaux de sables étant petits ?

    Fit-il avec un air intrigué et totalement à coté de la plaque. Restant silencieux quelques secondes il se recula et attrapa sa bouteille. Faisant glisser le bouchon, il porta le rhum à sa bouche, et en avala quelques gorgées. Le gout subtil et puissant du liquide était un véritable plaisir pour le vampire. L’alcool vous donnait le sentiment d’être libre, et de pouvoir dire et faire tout ce que vous voulez. Un sentiment que Lokhyan n’avait jamais pu ressentir, tant le poid de la douleur et du monde pesait sur ses épaules.

    « Je le savais…Si t’as besoin d’aide mon vieux…Je suis là pour t’aider à gérer tes..Pelles.

    Balança-il avant d’exploser de rire. Sans demander l’autorisation, il poussa doucement Valentin, et s’engouffra dans l’appartement. Il fallait dire que le jeune homme avait plutôt bon gout en matière de décoration – des mûrs blancs, sans aucun cadre, ni photos. Le vide intersidérale, mais Lokhyan avait l’air apprécier ce manque de…personnalité.

    « Si tu veux, y’a des photos de moi à la page « dangereux vampire qui mange tout ce qui bouge » dans la Gazette du Sorcier, tu pourrais peut etre l’afficher sur ton mur, non ?

    Continuant sa visite, il s’engouffra dans le salon, pour prendre place sur le canapé, sous le regard toujours aussi intrigué de Valentin. In n’était donc pas au courant du changement qui avait opéré parmi la race des vampires.. Depuis combien de temps était-il enfermé dans cette pièce glauque et poussiéreuse, pour ne pas avoir eu d’écho sur le sort jeté& sur les éternels ?

    « Je suis humain Valentin…Comme toi, mais en plus sexy…Et en plus propre aussi.





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Broken soul Ω Searching for you ∞ Searching for me

avatar


♦ Lettres Envoyées : 466
♦ Crédit : By Angelys
♦ Citation : Moi sans toi n'est rien...

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Lun 8 Fév - 17:42

Apparemment non, il ne rêvait pas. Lokhyan l'affreux vampire se trouvait bien à sa porte, en plein jour, et plus saoul qu'il ne l'aurait jamais cru de lui. Ça ne s'appelait pas un rêve : ça s'appelait un cauchemar.

Lokhyan posa sa bouteille sur le sol - le temps qu'il stabilise l'équilibre de ladite bouteille, Valentin crut bien qu'il allait tomber plutôt qu'elle ; mais il ne se serait jamais bougé pour l'aider - se redressa et approcha son visage de celui du jeune homme - les relents d'alcool qu'il dégageait étaient impressionnants - pour étaler son ignorance la plus totale dans le domaine des expressions humaines actuelles. Pris par surprise par le mouvement - et l'odeur caractéristique - de Lokhyan, Valentin se recula légèrement en plissant le nez.

Traumatisé par... Mais qu'est-ce qu'il me chante ?

L'Humain avait déjà côtoyé des pochtrons dans sa vie d'apprenti hunter - comme tout bon chasseur qui se respecte, ces gars-là aimaient avoir leur petite pinte... - mais il n'avait pas souvenir d'en avoir vu un seul approchant de l'état lamentable du vampire. Lui, il semblait s'être pris une cuite mémorable. A n'y rien comprendre. Sérieux, depuis quand l'alcool avait-il un effet sur ces bestioles inhumaines ? Parce qu'en fin de compte, il était bel et bien en train de violer toutes les lois physiques et chimiques intrinsèques à sa condition vampirique.

Comme si tout ce qu'il avait déjà ingurgité ne lui suffisait pas, il ouvrit sa bouteille et s'en avala une bonne rasade avant d'ajouter une autre stupidité et d'éclater de rire comme un grand imbécile. Par tous les cons, mais combien de bouteilles il s'était enfilées pour en arriver là ? Il cassait complètement le mythe. Sans gêne, il entra dans l'appartement en bousculant légèrement Valentin qui, mû par un quelconque instinct de survie, kidnappa son rhum au passage. Le vampire ne parut même pas s'en rendre compte. Par contre il remarqua la décoration.

-Comme si j'avais envie de me farcir ta tête dans chaque recoin de mon appart, grommela Valentin en réponse à sa proposition-critique.

Il n'avait eu d'autre choix que de le suivre à travers son appartement délabré et poussiéreux aux fenêtres barricadées, abasourdi par le spectacle incroyable que Lokhyan lui offrait. Pour ce que ça lui plaisait. L'Eternel avait l'air de vouloir s'installer là pour un moment. Le temps de cuver, peut-être. S'il arrivait à cuver tout ça. En tout cas, ça ne serait pas pour tout de suite. Le jeune homme faillit partir d'un grand rire moqueur lorsque le vampire déclara être humain et lui foutre son poing dans la figure quand il ajouta d'autres critiques à demi voilées.

Il l'aurait sans doute fait s'il n'avait pas eu peur de se faire mal aux phalanges pour des prunes - ou s'il n'avait pas commencé à douter un peu. Parce que bon, il avait bien remarqué les bizarreries de Lokhyan, mais de là à croire un truc pareil...

-Tu te fous de ma gueule, hein ? répliqua-t-il, mal assuré. T'es un vampire, Lokh'. Un vampire bourré, qui plus est. Alors tu vas me faire le plaisir de rentrer chez toi, de te fourrer dans ton cercueil et de m'oublier, ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Lun 22 Fév - 12:29

      Fixant Valentin, le vampire explosa de rire devant l'air énervé de son ami. Il ne comprenait rien, et ne voyait même pas ce qui se trouvait sous ses yeux. Il était plus humain que Valentin lui-même. Il avait perdu sa pâleur, ses yeux cramoisies, son souffle glacial, sa puissance d'éternel. Il n'était plus qu'un tas de chair, aux yeux noisette, et au visage juvénile. Un jeune adulte, ressemblant plus à un prince charmant, qu’à une bête sanguinaire et redoutée de tous Lokhyan Dewitt était humain, et il adorait cette sensation d'être comme les autres. Il n'avait pas à se cacher, il avait le droit de boire, de fumer, de marcher dans les rues, sans que des hordes d'hunters lui courent après, à la recherche de son sang curatif. Même s'il se doutaient que le sortilège lancé dans la nuit n'avait rien de bon pour sa race, le fait de retrouver des sensations humains après milles ans d'existence, le fait d'entendre les pulsations de son cœur après des siècles de silence le rendaient heureux. Il voulait profiter de ces quelques heures en tant qu’humain libre, sachant bien qu’ils redeviendraient les enfants de la nuit dans quelques temps.
      Ne lâchant pas Valentin des yeux, il se leva et s’avança vers lui. Essayant de garder son sérieux, espérant que l’alcool qu’il avait bu ces dernières heures n’allait pas lui faire dire d’autres conneries, il attrapa la main du jeune hunter, et la posa sur sa chemise poussiéreuse, au niveau de son cœur. Les battements étaient faibles, mais bien présents.

      « Crois tu que je suis assez puissant pour refaire battre mon cœur ?

      Laissant la main du jeune homme quelques instants sur son pectoraux, il recula de nouveau, pour reprendre un air moqueur et totalement à l’ouest.

      « Crois tu que je m’emmerde à mettre des lentilles marrons le matin? La couleur rouge me va beaucoup mieux en plus !

      S’approchant d’une fenêtre barricadée, il caressa lez bois pourri du bout des doigts, entant bien que quelqu’un chose tracassait le jeune hunter. Etait-ce encore sa sœur disparue qui tiraillaient son coeur ? Ou le fait qu’il était recherché parmi les hunters à cause de son combat contre les siens il y a quelques temps de cela ? Se retourna, il attrapa la bouteille d’alcool qui était près de Valentin, la déboucha rapidement, et la tendit à son compère.

      « Tu bois, tu me racontes ce qui te tracasse, je bois et...j’écoute ?





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Broken soul Ω Searching for you ∞ Searching for me

avatar


♦ Lettres Envoyées : 466
♦ Crédit : By Angelys
♦ Citation : Moi sans toi n'est rien...

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Mer 10 Mar - 19:18

Lokhyan se marrait, à croire que tout ce que disait Valentin était hilarant. C'était déjà assez bizarre de voir un vampire bourré, mais celui-là particulièrement... Le jeune homme se renfrogna, comprenant qu'il ne pourrait rien faire contre un Eternel complètement saoul. Et puis, tout aussi bizarrement, Lokhyan chercha à retrouver un semblant de sérieux - tentative vouée à l'échec vu tout ce qu'il avait ingurgité, mais qui eut tout de même le mérite de lui redonner un peu de crédibilité. Cela dit, à la distance où il se trouvait maintenant, il était évident qu'il empestait l'alcool. Il attrapa la main de Valentin et la plaqua sans façons contre son torse.

-Oh, merde... lâcha le hunter.

Son cœur battait. Putain ! Le cœur du vampire battait !

Or s'il y avait une chose dont Valentin était sûr à deux cents pourcents, c'était que le cœur d'un vampire ne battait pas. Diablerie. Sorcellerie. Comment était-ce Merlin possible ? Ouais, les yeux ; d'accord les yeux. Mais le cœur, nom d'un troll ! Ce bonhomme était mort depuis des siècles ! Depuis au moins un millénaire ! Qu'est-ce qu'il foutait chez lui en vie ?!

Il s'éloigna comme pour laisser au pauvre humain déboussolé le temps de digérer l'information - comme si on pouvait digérer un truc pareil ! - et finit par attraper la bouteille pour la lui tendre. Valentin, le hunter à la sobriété légendaire, s'en empara sans se faire prier et but une bonne gorgée au goulot, avant de se mettre à tousser violemment.

-Ce qui me tracasse ?! s'écria-t-il entre deux quintes de toux. C'est toi qui me tracasses, mec ! T'es... vivant !

Bien sûr, sa jumelle l'obsédait encore - c'était une obsession à vie - bien sûr il redoutait encore d'être découvert par ses collègues hunters et sorciers pour l'affaire des meurtres devant chez McCarter - il risquait gros - mais, pris de court, il avait relégué ces soucis en arrière-plan. Il n'arrivait pas à croire que ce soit vrai. Etait-il en train de dormir ? En plein milieu d'un cauchemar absurde, sans queue ni tête ? Il avala encore un peu de rhum et se remit à tousser. Pouah ! Ça remettait les idées en place.

Mais nan, il était toujours en train d'halluciner.

Ok, ce n'était pas une hallucination.

Oh, merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Sam 13 Mar - 22:10

    La réaction de Valentin le fit sourire - cette révélation avait l'air de le bouleverser a un point que s'était très amusant. Il attrapa la bouteille, et avala une gorgée de rhum qui le fit tousser comme une vieux fumeur de cinquante cinq balais. C'est qu'il n'était pas habitué à boire le pauvre chou. Reprenant sa bouteille, Lokhyan s'affala sur le fauteuil, et porta le rhum a sa bouche- il commençait a s'habituer au gout puissant de la puissant, et le fait d'être déjà saoul était un bon point- au moins son état ne changera pas, contrairement à celui de Valentin...

    "Respire, et exprime toi correctement! Et puis, si t'as un probleme avec les mecs vivants, va au cimetière, tu pourras taper la causette aux morts!


    Lança-t-il avant de reprendre une grande, grande, très grande gorgée de rhum. Posant la bouteille sur la able, il savait que Valentin n'allait pas a tarder a boire autant que lui, et le résultat serait pitoyable. Deux hommes, plutôt pas mal en occurrence,e bourrés comme des femmelettes, a se raconter leurs histoires personnelles. Un beau tableau en soit.

    "J'adore mon nouveau cœur mais y'a bien une chose qui me fait royalement chier...C'est que maintenant, je suis obligé d'aller pisser comme vous! Je peux pas rester trois heures sans aller aux toilettes! Comment vous faites bon dieu?! Vous apportez votre cuvette personnelle au boulot, ou...?

    Faisant de grands gestes avec ses mains, il était vrai que ce problème allait devenir très prenant, car au lieu de faire quelque chose d'important pour sa nouvelle vie, il devait aller aux toilettes...Franchement, Lokhyan avait autre chose a faire!

    "Sérieusement...Enfin si j'y arrive...Tu t'es pas lavé depuis combien de temps Valentin? Dis moi que t'es passé sous la douche depuis notre dernière rencontre...Car bon si cette tache, c'est un reste de cervelle de chasseur, je vais rapidement devoir aller aux toilettes...





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Broken soul Ω Searching for you ∞ Searching for me

avatar


♦ Lettres Envoyées : 466
♦ Crédit : By Angelys
♦ Citation : Moi sans toi n'est rien...

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Mar 16 Mar - 19:38

"Respire" ! Il en avait de bonnes, le poivrot ! Pendant que Valentin s'étouffait dans son choc et son rhum, Lokhyan faisait de l'humour. Noir. Brillant, pour un ancien mort. Bon, voilà que Valentin s'y mettait aussi, avec plus ou moins de bonheur. On prenait vite le pli. N'empêche que, croiser des morts qui reprenaient vie, ce n'était pas si courant que ça en avait l'air : d'habitude, même en pleine possession de leurs moyens, ils n'en restaient pas moins morts. Le jeune homme allait lui en faire la réflexion mais il se retint en le voyant continuer à vider allègrement la bouteille. Vu comment l'ex-vampire était bourré, ça n'aurait probablement pas eu grand résultat.

Le hunter faillit éclater d'un rire très peu amical en entendant son meilleur ennemi se plaindre en grandes pompes du renouveau de sa tuyauterie... Lokhyan le vampire découvrait les basses nécessités de la vie humaine, il y avait de quoi se marrer ! Par Merlin, il n'avait pas vécu depuis combien de temps ? Près de mille ans... ça ne disait pas grand chose au pauvre humain qu'il était.

Mais il vit rapidement rouge, ceci dit.

-Eh ! Non mais de quoi j'me mêle, le cadavre ambulant ? s'écria-t-il, très vexé.

Il lui aurait bien cassé la bouteille de rhum sur la tête, histoire de lui (ré)apprendre les bonnes manières, mais, finalement, il préférait la boire - ce qu'il ne se gêna pas pour faire, avant de recommencer à cracher ses boyaux.

Bon, certes, il avait une bonne barbe de trois jours et il n'avait fait durant ce court laps de temps que de brèves toilettes, quand il y pensait, mais qui s'en souciait tant qu'il ne sortait pas de chez lui ? Il ne vivait avec personne, après tout. Et, franchement, son père avait été bien pire que ça.

-Et puis, qu'est-ce que tu fous chez moi maintenant que t'es vivant ? (Ça faisait vraiment bizarre de le dire.) T'as pas mieux à faire que tenter le diable ?

Le diable en question étant Valentin Shepard, chasseur de vampires de formation, bien entendu.

-Et si tu veux dégueuler, je te prierai de faire ça dehors ; et pas sur mon palier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Dim 4 Avr - 11:36

    Le diable? Ce gringalet qui allait engloutir leur dernière bouteille de rhum? Lokhyan avait beau être humain, il ne craignait pas du tout Valentin! Il avait peut etre perdu sa force d'éternel, il restait tout de même un ennemi redoutable, qui avait plus de 1000ans d'expérience derrière lui. Alors l'idée de se battre contre le gamin le fit plus rire qu'autre chose

    "Si tu es le diable, je suis la vierge Marie

    Lança-t-il tout en lui arrachant la bouteille des mains en prenant une longue gorgée. Dégueuler? Mais il le prenait vraiment pour une petite fleur?! Il était peut etre bourré, totalement fait, mais Lokhyan n'allait pas vomir ses tripes pour le simple plaisir du chasseur. Il tiendrait l'alcool aussi bien que lui. Repassant la bouteille au jeune homme, il s'étira, tel un chat qu'on venait de reveiller avec des centaines d'années de sommeil.

    "Je suis ici pour une seule raison...Toi mon p'tit!

    Pointant son doigt sur Shepard qui continuait de boire, le sourire du vampire avait disparu, laissant un visage neutre et impassible. Après la petite" aventure" qu'ils avaient vécu, Lokhyan n'avait plus revu cet enfant qu'il avait autrefois sauvé de ses propres griffes. Il avait comme disparu de la circulation, se cachant des hunters, des vampires, et de lui certainement.

    "Tu sais..Tu as beau dire me détester, me haïr...Tu portes tout de même le blason de ma famille Valentin...Si vraiment je n'étais que ton ami, tu l'aurais brulé depuis longtemps...

    Son regard noisette ne lâchait pas les yeux de l'humain qui avait l'air de l'écouter attentivement. Malgré l'alcool qu'ils avaient tout les deux avalé, tout ce que disait Lokhyan était la pure vérité.

    "J'ai eu l'occasion de te tuer...Et pourtant je ne l'ai pas prise. Et tu sais pourquoi? Quand j'ai vu ce petit garçon, j'ai eu l'impression de me voir, moi, j'ai eu l'impression de retrouver cet enfant égaré que j'étais dans le passé.

    Baissant le regard, il souffla, comme exaspéré par ce qu'il disait. Il n'y avait que devant cet humain qu'il pouvait vraiment parler de lui, sans être gêné, sans etre...mal à l'aise. Même devant Charlotte, l'éternel avait du mal à extérioriser, à lui raconter son ancienne vie.




(ps- j'espère que valentin a toujours le collier XD)





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Broken soul Ω Searching for you ∞ Searching for me

avatar


♦ Lettres Envoyées : 466
♦ Crédit : By Angelys
♦ Citation : Moi sans toi n'est rien...

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_- Mar 20 Avr - 18:44

La Vierge Marie ? Mais c'est qu'il en avait de bonnes, le vampire périmé ! Et qu'il connaissait sa Bible - ce qui n'était pas forcément le cas de Valentin, élevé en bon sorcier. Quoique... la bouteille pouvait révéler d'intéressants souvenirs enfouis, parfois...

-Si tu es la Vierge Marie, alors moi je suis le p'tit Jésus en culotte de v'lours, lâcha Valentin de sa voix à tendance pâteuse.

Non mais. Ça devrait réussir à lui rabattre le caquet. Il avait déjà oublié le point de départ de cet échange hautement philosophique mais, bah, peu importait. Il reprit sans regimber la bouteille que l'ancien éternel lui tendait et s'enfila une bonne rasade de rhum sans plus penser à la brûlure qui lui arrachait le gosier. Merlin que c'était bon, cette cochonnerie ! Il faillit pourtant s'étouffer quand Lokhyan annonça joyeusement qu'il était venu pour lui. Nooon, pas possible... Il éclata littéralement de rire devant le sérieux subit de son aîné.

Par contre, il appréciait moyennement qu'on lui dise qu'il était petit. Il n'était pas petit. Mais le temps que l'insulte n'atteigne sa conscience, il s'était déjà arrêté de rire - pour une autre raison. Quelque chose l'empêchait de recommencer, mais il ne savait pas quoi. Pourtant, qu'est-ce qu'il avait envie de rire, aujourd'hui !

-J'ai pas gardé cette horreur pour te faire plaisir, vieux, balança-t-il après un moment de flottement, à mesure que son cerveau quelque peu embrumé analysait les paroles de son vis-à-vis. Je garde pas les souvenirs de mes amis. J'ai pas d'amis t'façon. J'le garde pour me rappeler euh... Ah oui, me rappeler que des... des... des monstres comme toi existent et qu'ils me pourrissent la vie. Voilà. Un aide-mémoire. Paske tu vois, j'avais pas l'intention de tomber sur toi, et surtout pas aujourd'hui, voilà.

Il avait un peu perdu le fil ; de quoi il parlait déjà ? Ah, Lokhyan se mettait à bouder. C'était du joli, un vieux papy multi-centenaire qui se mettait à bouder. Valentin éclata de nouveau de rire, bouteille toujours en main pointée vers l'ex-vampire. Il rit un long moment, secoué par d'irrépressibles vagues d'hilarité, avant de tomber au fond du canapé qui gémit d'une façon inquiétante, reprenant lentement son souffle.

-Que ce soit bien clair, dit-il enfin avec plus de sérieux. Je ne te ressemblais pas, et je ne te ressemblerai jamais. On est pas pareils, tous les deux, faut que tu captes ça. J'ai rien d'un égaré, je sais parfaitement ce que je veux. Je sais pas pourquoi tu ne m'as pas tué, mais moi ça ne m'empêchera pas de te buter si tu m'entubes.

Avalant une nouvelle gorgée d'alcool - dont la quantité atteignait dangereusement le zéro absolu - Valentin attendit une réponse de Lokhyan. Ou pas. Affalé comme il l'était dans son canapé mangé aux mites avec un bon rhum, il se sentait bien, pour une fois. En soi, ça valait bien la présence d'un emmerdeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vampire, le rhum... et moi -_-

Revenir en haut Aller en bas

Le vampire, le rhum... et moi -_-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: Résidences :: KNIGHTSBRIDGE :: Logement de V. Shepard-