AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

« juste debout buvant un verre .. regardant la nourriture danser »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message

avatar


♦ Lettres Envoyées : 51
♦ Crédit : //

MessageSujet: « juste debout buvant un verre .. regardant la nourriture danser » Sam 4 Déc - 0:09


Alecto and Alexey
« juste debout buvant un verre .. regardant la nourriture danser »

    L'un de mes passes temps favoris à part chasser, tuer les sorciers et les traqueurs? Venir regarder les humains s'amusant et dansant comme des fous. Je ne sais pas pourquoi, mais les voir ainsi me donnait plus envie de les chasser sauvagement qu'autre chose, j'étais telle une lionne qui regardait sa proie gigoter devant elle, tel un chat à qui on remuait une corde pour qu'il l'attaque, je tentais de me retenir, je pouvais le faire, car j'étais rassasiée et que je n'avais pas faim, mais j'aimais choisir mon repas à l'avance. J'aimais venir en boite le soir très tard, pour pouvoir sentir et tenter de détecter le meilleur parfum parmi tous les autres. Je venais donc en boite quelques rares soirs où Léonard n'était pas là, où je savais qu'il était avec une femme quelque part, juste pour me changer les idées. J'entrais dans cette boite de nuit, j'allais m'installer au bar et j'attendais les différents prétendants qui osaient s'approcher de moi sans avoir peur de mon apparence peu humaine. Je savais que nombreux ils étaient à savoir qui j'étais réellement, je savais que nombreux ils étaient à vouloir me tuer, ou au contraire m'avoir. J'attirais tout naturellement les humains vers moi, car c'était dans ma nature de vampire. Alors je restais là, je les regardais remuer sur la piste de danse, les filles dansant de façon provocantes et les garçons, tels des requins attiraient par le sang, s'approchaient d'elles pour avoir une chance de ne pas finir seul dans leur lit le soir. Parfois, en voyant leur attitude, je me disais au fond qu'il n y avait pas vraiment de différence entre notre soif de sang et leur soif de sexe, ils étaient comme nous, sauf qu'eux ne tuaient pas. Je n'aimais pas me comparer ainsi à eux, j'étais très différentes même des autres vampires. Depuis des d'années, j'avais du mal à définir ma vraie nature, car je pouvais être violente et sauvage tout comme je pouvais être douce et sensible, bien entendu cette règle ne s'appliquait qu'aux humains, avec les sorciers ou les traqueurs, j'étais bien évidemment des plus cruelles, sauf quelques rares cas. Je continuais de fixer ces humains, buvant mon verre lentement, mes yeux flamboyant aux lumières de la boite de nuit, je voyais du coin de l'œil qu'un jeune homme semblait terrifier et me jetait des regards craintifs, je souriais, terminant mon verre. Je respirais profondément, plusieurs parfums s'étaient mélangés, je tentais d'analyser chacun d'entre eux, je ne trouvais pourtant pas mon bonheur, ce qui était frustrant et assez désagréable. Je me redressais alors, faisant une petite moue. Je portais une robe assez courte de couleur noire en soie légère, des boots en cuire noir à talons hauts, mes cheveux étaient relâchés . Je résistais très bien au froid, je n'avais pas besoin de veste, je me dirigeais alors vers la sortie de derrière, me retrouvant dans une ruelle plutôt sombre où une personne fumait. Je ne faisais pas attention à elle, seulement cette personne avait eu la malchance de me siffler, je n'avais peut-être pas faim, mais je voulais lui faire peur, histoire de lui couper l'envie de draguer qui se soit dans une ruelle sombre, je me retournais vers lui, le jeune homme semblait un peu ivre et voulait tenter sa chance, je n'étais malheureusement pas d'humeur. Je fonçais vers lui à la vitesse de la lumière le plaquant contre le mur derrière lui et je frappais du poing à côté de sa tête, faisans un gros trou dans le mur et je le regardais avec fureur et froideur.
    « Tu as de la chance, que je ne sois pas d'humeur joueuse .. sinon je t'aurais tué dans les pires souffrances possibles pour m'avoir autant manqué de respect sale insecte .. maintenant tu as cinq minutes pour débarrasser le plancher, ou sinon je ne donne pas cher de ta peau.. »
    Il était effrayé et paralysé en regardant mes yeux brillaient de cette lueur féroce, je m'éloignais de lui et je le regardais s'enfuir de la ruelle, trébuchant et courant comme si sa vie en dépendait, ce qui était le cas, mais pas ce soir. Je soupirais, j'avais été encore une fois trop gentille avec un humain, je ne savais pas si cela venait de mon âge, ou peut être que mon côté humain ressurgissait petit à petit. Peut être que je devrais juste le rattraper et le tuer pour me sentir mieux, je ne savais plus comment réagir. J'entendais alors quelqu'un approchait de loin, j'ouvrais les yeux, restant sur mes gardes, mais je reconnaissais ce parfum, cette odeur. Il était là, mon vieil ami, je me détendais un peu restant où j'étais, il s'apercevrait bien assez tôt de ma présence, je lui laissais le choix de venir me voir ou de continuer son chemin.
    C'était Alexey, un vieil ami que je connaissais depuis quelques années. Il était plus vieux que moi, de beaucoup à vrai dire, mais il était le seul vampire avec lequel je n'avais eu aucun rapport de plus qu'une simple amitié, au départ je n'avais pas aimé cela. Je le désirais réellement, je le voulais, il me résistait et je continuais d'essayer, mais le temps passait et bientôt, j'avais compris qu'il ne se passerait rien entre nous, alors j'avais laissé coulé et j'étais devenue son amie, une vraie amie qui se souciait de son bien être. Il était différent de moi, il ne se nourrissait pas de sang humain, il ne tuait pas pour vivre, je ne comprenais pas ce principe, mais je le respectait et je n'avais jamais tenté de l'obliger à le laisser tomber, bien au contraire j'aimais l'aider à s'y accrocher. Notre amitié s'était améliorée avec le temps, on était devenu vraiment proche, pour moi il était aussi essentiel que l'était Léonard et de son côté? Je ne savais pas, je n'avais jamais posé la question, mais comme il restait avec moi, j'avais conclu que pour lui aussi je comptais même un peu. Il s'était rapproché, j'étais restée où j'étais, appuyé contre le mur auquel je venais de faire un gros trou, regardant devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« juste debout buvant un verre .. regardant la nourriture danser »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: The magnificient London :: AUTRES COMMERCES :: The Hell & Heaven-