AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

▬ Désir sanglant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Russian Vampire ۞ there is a fine line between love and hate

avatar


♦ Lettres Envoyées : 425
♦ Crédit : LIPSLIKEAMORPHINE ; BOX&SHOCK.
♦ Citation : « Put me to sleep, Evil Angel. »

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 541 ans.
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: ▬ Désir sanglant. Mer 28 Avr - 14:30

    Qu’est-ce que le désir ? Une envie prenante, irrépressible ? Ou un besoin tellement intense qu’il prend le pas sur tout le reste ? Le désir, c’est avant tout vouloir ce dont on a pas besoin. La gourmandise, par exemple, est une sorte de désir. Avoir envie de mordre quelqu’un dont le sang ne vous nourrira pas, c’est idiot : pourtant, c’est ce dont a envie Alexey à chaque fois qu’il la voit. Sa chevelure éclatante, ses grands yeux carmin… sa peau d’albâtre. C’est une vampire, pratiquement aussi vieille que lui, à quelques années près, et pourtant, dès qu’il l’aperçoit, sa gorge s’assèche de la même façon que lorsqu’il voit une humaine. Pour un Immortel, il n’y a aucun bénéfice à mordre un autre immortel. A part, peut-être, le plaisir un peu sadique de voir couler le sang, et de dominer l’autre.
    C’était incompréhensible qu’il veuille chasser cette éternelle. Qu’il veuille voir la peur dans ses yeux. Qu’il veuille ressentir son corps frémir sous l’anxiété. Pourtant c’est bel et bien le cas. Aussi, quand ses yeux, perdus dans la foule moldue, aperçurent le visage tant hait et tant aimé, il su que la soirée allait être amusante. Abandonnant la traque d’une belle rousse, il emboîta discrètement le pas de celle qui le fascinait. Fait d’autant plus étrange, il n’avait pas envie de lui briser simplement la nuque dans une ruelle sombre malgré l’étrange sentiment qui lui disait qu’il la connaissait. Amnésique et fier de l’être, il avait pourtant prit l’habitude de tuer tout ceux qui étaient liés à lui par le passé ; mais elle, non. Il avait trop envie de la mordre, trop envie de la voir souffrir pour en finir rapidement.

    Le Russe rajusta le col de sa chemise immaculée, et referma les pans de son long pardessus autour de lui afin de passer plus inaperçu. Ses pieds semblaient effleurer le sol sans le toucher réellement. Un éclat de lune éclaira un instant son visage, puis il fut englouti par la foule. Tant de nourriture. Tant de gibier à voir haleter en s’enfuyant. Il lui aurait suffit de suivre cet homme là-bas qui avait l’air de rentrer chez lui, ou bien de kidnapper cette fillette d’à peine dix ans qui regardait autour d’elle d’un air apeuré et qui appelait en hurlant sa mère. Tant de possibilités sanglantes… Alexey inspira profondément. Le feu dans sa gorge se calma légèrement. Techniquement parlant, il n’avait pas faim vu qu’il venait de vider de son hémoglobine un jeune femme une heure plus tôt, mais depuis l’apparition de la jolie blonde il sentait qu’il avait besoin de mordre.
    Un grondement sourd s’échappa de sa gorge lorsqu’il la vit tourner à un angle. A côté de lui, un couple se retourna mais il avait déjà disparu. Elle ne devait pas lui échapper ; pas cette fois encore. Car ce n’était pas la première fois qu’il la croisait. Mais, chaque nuit, incessamment, elle s’évaporait dans la pénombre d’une ruelle. Peut-être pensait-elle être suivie par un sorcier ou, pire encore, un Envoûté ? Pauvre petite poupée de porcelaine… Dire qu’un prédateur encore plus dangereux que ces misérables mortels la traquait et qu’elle n’en n’avait pas conscience… N’est-ce pas ? Il était discret, telle une panthère, alors elle ne pouvait pas l’avoir remarqué… si ? De frustration, l’éternel accéléra le pas. En arrivant dans la rue, il chercha sa longue chevelure blonde. Et il faillit cracher de haine. Où était-elle passée, la garce ? Pas ici… pas là-bas… ni là… Ah ! Il plissa les yeux. Elle continuait sa route loin devant lui. Peut-être chassait-elle ? Alexey fit un pas, et - trop vite pour un œil humain - se déplaça pour se retrouver en face d’elle afin de la forcer à s’arrêter.

    « Tu ne m’échapperas, bella de noche. Pas cette fois. » susurra-t-il.

    Leurs regards s’affrontèrent. Il grogna. Le creux de son cou semblait attirer ses yeux quoi qu’il fasse. Aucune carotide ne battait sous cette peau diaphane. Elle était comme lui.

    « Tu seras mienne. »

    Le son de sa voix n’eut pas le temps de s’éteindre qu’il avait déjà attrapé son bras droit. Misant tout sur sa force et l’effet de surprise, il la propulsa vers le mur le plus proche, et se colla immédiatement à elle. Ses crocs semblaient luire de la même lueur malsaine que ses iris cramoisis. De sa main libre, il essaya de l’immobiliser mais elle se débattait trop. Elle était forte. Aussi forte que lui. Mais… il brûlait de haine et d’envie, elle non. Sentant que malgré tout il ne parviendrait pas à la maîtriser totalement, il pencha la tête. Trop brièvement, ses dents transpercèrent sa peau d’albâtre et firent couler le sang. Il eut à peine le temps d’en sentir le goût ferreux qu’il fut repoussé. Ses lèvres étaient maculées de sang. Il sourit.

    « Quel effet cela fait-il, de devenir la proie ? » d’un coup de langue, il récupéra quelques gouttes vermeilles « Ton sang… j’en veux encore. »

    Allait-ils se battre, là dans cette ruelle sombre ? Alexey était en tout cas près à ça. Son corps légèrement voûté, ses bras et ses jambes à la fois lâches et tendus… Il ne la quittait pas du regard. Doucement, quelque chose d’autre que l’envie du sang s’éveillait en lui. S’il était encore humain, il y aurait bien évidemment eu l’adrénaline qui se serait mise à courir dans ses veines, mais ce n’était plus le cas. De sa gorge s’échappa un grondement plus bestial que les précédents. Le désir… il voulait son sang. Il voulait… son corps.








      « Celui qui se transforme en bête,
      Se délivre de la souffrance d'être un Homme
      »


      [Terry Gilliam]
      Extrait de Las Vegas Parano


    Dernière édition par Alexey P. Andropov le Jeu 29 Avr - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: ▬ Désir sanglant. Mer 28 Avr - 20:37

La faim. Ce sentiment qui doucement vous prend au tripe et vous emporte dans les bas fond de votre âme. Ah... La faim était quelque chose que Bela s'aimait à ressentir à nouveau. Manger les trucs miteux dont se nourrissaient aujourd'hui les humains, ce n'était décidément plus pour elle non. O diable les mal bouffes et toute chose en ce genre. Il était temps pour la jeune blonde de se concentrer à nouveau sur de la vraie nourriture. Ce sang au goût de métal. Cette délicieuse mixture qui peut vous emporter dans un monde de délice et de bonheur. Rien que d'y penser, en faite, elle en avait l'eau à la bouche. Hum... Non pas l'eau, tout de même.

Lorsqu'elle était sortie de son chez soi, de son refuge, ce n'était bien sûr pas pour une promenade aussi stupide que cela puisse entrer dans les esprits des quelques personnes qu'elle aurait eu l'occasion de croiser. Mais non, ah, l'esprit naïf de certains humains était réellement d'un ridicule qu'à cette pensée, Bela ne put empêcher un sourire en coin d'apparaître sur ses lèvres. Très franchement, ceux qui n'avaient pas remarqué qu'elle était vampire été particulièrement stupide, vous ne pouvez point le nier ! A ses yeux, un vampire pouvait se voir à des kilomètres ! La peau blanche, les cernes plus longues que le mot long en lui même, violettes telles des coquards ! Mais non, certains humains se faisaient berner, tromper, humiliés, oh oui, c'était ça qui était bon, tromper quelqu'un grâce à un certain charisme, l'empêcher de détecter ne serait-ce qu'un peu de notre côté vampirisme, c'était là que se trouvait les vraies bonnes choses, Mais ça, les humains, eux, étaient bien incapable de le comprendre bien sûr. Ils étaient d'un désespérant d'ailleurs ! Aux yeux de la jeune vampire, il n'y avait rien de meilleur que d'être un suceur de sang.

Et elle savait cela, puisqu'il n'y avait pas si longtemps que ça, elle était redevenue humaine. Ah, quel moment insupportable et méprisable ! Et dire que pendant tout ce temps qui lui avait paru interminable, elle avait dû se nourrir comme eux ! C'était d'un écœurant que rien d'y penser, cela pouvait facilement lui provoquer un haut le coeur ! A croire qu'elle aurait même préféré mourir plutôt que d'avoir à endurer ça ! Ca avait tant été un moment pénible qu'elle aurait préféré mourir ! Quoique... Lorsque l'on dénombrait le nombre de vampire qui avait été capturé dans ce moment de faiblesse, non, elle n'avait pas été la plus à plaindre, elle avait eu vent de toutes ces morts, de tout ça, bien sûr, elle ne vivait pas dans une bulle, elle se renseignait à propos des siens, surtout lorsque l'on se fiait aux événements ! Mais non, elle, elle avait eu une certaine chance, une chance incommensurable ! Mais bien sûr, elle ne pouvait pas vraiment juger alors oui, elle se plaignait mais qu'on comprenne bien, elle n'avait pas vécu tout ça, et donc, c'était de sa vie humaine temporaire qu'elle se mettait à parler oui. Ce n'était pas de sa faute, disons que c'était juste ainsi. Oui voilà.

Traquée, elle le sentit en un instant, elle n'eut même pas à se retourner pour sentir un regard brûlant dans son dos. On la traquait. Elle. Qui, c'était là que se cherchait la question oui. Bordel, disons qu'elle avait un certain problème de toute évidence. Quoi que cela soit. C'était évident. On ne peut plus évident. Se tournant, elle ne le vit pas, et puis de toute façon, elle ne s'y était même pas vraiment attendu. Quoi qu'il soit, il devait être préparé, on n'attrape pas un vampire sans préparation. D'ailleurs... Il ne lui fallut que deux malheureuses minutes pour réaliser que c'était un vampire. Un mâle, si discret qu'il devait avoir dans les alentours de son âge oui. Maugréant, soupirant et grognant par la suite, elle voulut accélérer l'allure mais il était déjà trop tard, malheureusement. Il se glissa devant elle, et elle le reconnut aussitôt. Ah... Tiens, une tête connu.

Mais elle ne le dirait pas, elle avait appris ce qu'il faisait à ceux qui lui rapellait son passé. Amnésique, parfait imbécile, il n'avait qu'à pas se faire prendre et il n'aurait pas eu à vivre tout ça, quel crétin ! Et aujourd'hui, il se permettait de se la ramener hein ? C'était quoi ce délire franchement. Soupirant doucement, elle le fusilla du regard. Le jeu était bien plus marrant avant. Et dire qu'elle ne lui avait plus fait face depuis. Heureusement que les rumeurs tournaient. Ils avaient peut être à peu près le même âge, il restait plus fort et elle n'était pas assez stupide pour se faire avoir, c'était une évidence pure. En l'entendant grogner, elle grogna à son tour. Crétin...

« Oh, j'ai tellement peur... Alexey. Je t'assure que tu me fais totalement trembler ».

Lorsqu'il lui dit qu'elle serait sienne, elle ne put empêcher un doux et sarcastique rire de s'échapper de ses lèvres. Sienne... Ahah, quel était le but de boire du sang vampire. Il voulait la faire sienne ou la tuer ? Merci, c'était un jeu qu'elle avait doucement appris avec lui. Il lui tournait autour, la menaçait, mais il ne l'avait jamais tuée. Non jamais. Alors ce n'était probablement pas demain la veille non.

« Voyez-vous ça... Et qui a certifié ça ? Toi ? Laisse moi donc rire ».

L'effet de surprise, il l'avait eu, c'était évident oui. Elle ne pouvait pas ne pas avoir eu peur de toute façon. Il lui avait plutôt fait mal d'ailleurs, rien de bien étonnant. Il n'y avait qu'un vampire pour faire mal à un autre vampire. Tiens, coïncidence, c'était ce qu'il était ! Lorsqu'il se colla aussitôt à elle, se fut le deuxième effet de surprise. Et elle avait beau se débattre, il fut suffisamment fort pour parvenir à poser ses dents dans son cou. Bordel. Il l'avait mordu et elle eut beau soupirer et grogner, elle sentit le sang couler. Mais malgré tout, elle avait été plutôt forte oui, elle l'avait dégagé. Petit con...

« Mon sang... Tu sais, cela marche dans les deux sens...  ».

Et profitant d'un moment de surprise, elle l'embrassa et plongea ses dents sur sa lèvre inférieur pour en tirer le sang. Il voulait jouer, elle savait jouer aussi. Et il semblerait que depuis qu'il l'avait mordu, elle voulait son sang tout autant que lui. Et elle voulait plus que ça. L'adrénaline ? Hum... Pas vraiment non, disons que de le sentir contre elle, de l'embrasser, ça l'intéressait plutôt pas mal oui.. Se collant un peu plus à lui, et posant une main sur sa nuque, elle mordit un peu plus fort sur sa lèvre pour avoir plus de sang... Toujours plus oui.
Revenir en haut Aller en bas
Russian Vampire ۞ there is a fine line between love and hate

avatar


♦ Lettres Envoyées : 425
♦ Crédit : LIPSLIKEAMORPHINE ; BOX&SHOCK.
♦ Citation : « Put me to sleep, Evil Angel. »

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 541 ans.
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: ▬ Désir sanglant. Lun 3 Mai - 7:41

    Le goût du sang. Ferreux, poisseux. Il en avait toujours envie, il aurait voulu s’enivrer de ce doux parfum en permanence. Certes, chasser était amusant – surtout lorsque les proies étaient des envoûtés à vrai dire – mais cela prenait un temps certain. Etait-il trop impatient ? Sûrement. Il voulait tout avoir dès que l’envie le prenait. « Le beurre, l’argent du beurre… et la crémière. », comme disait le dicton vampirique. Seulement il ne s’attendait pas à ce que la « crémière » lui saute dessus pour lui offrir son sang… plaît-il ? Venait-elle de l’embrasser ? … La garce. Ses dents se plantèrent dans la lèvre inférieure du vampire et leur morsure lui arracha un grondement furieux ; l’une des mains de la jeune femme vint se glisser sur sa nuque. Les yeux grands ouverts, Alexey la fixait d’un air mauvais. Pour qui se prenait-elle, cette blondasse ? Il gronda plus fort, et, d’une brusque secousse, se libéra de son étreinte.

    « T’es complètement timbrée ! »

    Il essuya le sang qui ruisselait sur son menton d’un geste de la manche. L’odeur entêtante de l’hémoglobine commençait à envahir dangereusement la ruelle. La tête lui tournait. Il secoua la tête vigoureusement et fit quelques pas en arrière. Il ne comprenait pas. Qui était cette fille ? Elle avait l’air de le connaître : d’ailleurs, ne l’avait-elle pas appelée par son prénom tout à l’heure ? L’immortel serra des poings en se mordant la lèvre inférieure pour éviter au sang de terminer bêtement dans le caniveau. Puis il le recracha en se souvenant que cela ne ferait que l’empoisonner : sinon ce serait facile de se mordre soi-même dès que l’on avait une petite envie de sang.

    « Tu me connais, pas vrai ? Tu me connaissais avant… avant que ça n’arrive. Désolée, la blonde, mais je vais devoir te tuer. C’est dommage, on aurait pu bien s’entendre. »

    Un sourire sadique vint ourler ses lèvres maculées de sang. Depuis qu’il avait retrouvé la liberté, il n’avait rencontré que des vampires faibles, ou alors trop surpris par son attitude qu’ils n’avaient pas le temps de réagir à son attaque. Il ignorait lui-même d’où il tenait cette puissance enivrante ; sûrement de son âge, mais il ne s’en souvenait pas. Et puis… il avait prit l’habitude de gagner facilement. Quelques gestes flous, et il était près d’elle. Le premier coup qu’il tenta de lui porter visait à saisir son cou. Seulement, sa poigne de titan se referma sur du vide. Elle avait esquivé. S’il fut surprit par sa vivacité, il ne le montra pas. Seul un grondement sourd indiquait qu’il était déçu de ne pas être arrivé à ses fins. Il essaya une nouvelle fois de l’attraper, mais il n’y parvint pas. Finalement, Alexey fit un petit saut pour s’écarter de l’éternelle. Il fronça les sourcils.

    « Tu es … forte. » remarqua-t-il sans émotion dans la voix.

    Il marqua une pause, ses iris rouges ne la quittant pas du regard.

    « Mais tu mourras quand même. »

    Puis il s’élança de nouveau. Les pans de son long manteau claquèrent, il se jeta sur elle. Un enchaînement d’attaques, de ripostes, d’esquives et il parvint momentanément à la plaquer contre un mur de briques. La vue du sang, trop tentante, le fit la mordre au même endroit. La blessure s’était déjà refermée, aussi dû-t-il percer de nouveau la chair de l’immortelle avec ses canines. Bloquée face au mur, elle lui offrait son dos malgré elle. Combien de temps réussira-t-il à la retenir ? Peu. Très peu de temps. Elle se débattait comme une lionne, grondait et feulait. Mais il n’en n’avait cure. L’une de ses mains vint glisser sur la hanche de la belle blonde, puis remonta doucement.
    Brusquement, il la retourna et plaqua ses lèvres sur les siennes. Sa deuxième main vint agripper sa chevelure dorée avec un mélange de douceur et de violence. Il allait s’amuser avec elle, avant de la tuer. Profiter de ce corps indécent, de ces courbes parfaites, de cette bouche pulpeuse. Oui, il la posséderait puis il en terminerait avec elle. Ici, et maintenant. Il vint boire le sang qui coulait le long du cou de Bela, collant leurs corps l’un contre l’autre.

    « Tu ne pourras pas fuir… »

    Cette scène… Avait quelque chose de familier. Tandis qu’il s’enivrait du sang de la belle, et de son corps, un prénom lui revint en mémoire. Un doux prénom d’ange pour une âme démoniaque.

    « … Bela… »

    Il gronda, mécontent de ce revirement de situation, et pour se venger la mordit plus profondément. Sans douceur, ses dents s’enfoncèrent. Toujours plus loin, avec une indéniable satisfaction. Il glissa ses mains sous son haut, savourant le contact de sa chair, et les fit remonter.








      « Celui qui se transforme en bête,
      Se délivre de la souffrance d'être un Homme
      »


      [Terry Gilliam]
      Extrait de Las Vegas Parano
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ▬ Désir sanglant.

Revenir en haut Aller en bas

▬ Désir sanglant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: The magnificient London :: AUTRES COMMERCES-