AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

If this isn't luck...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: If this isn't luck... Mar 29 Déc - 21:44




merci mickey pour la superbe bannière (a)

Marre, marre, marre ! Si elle ne pouvait même plus dormir en paix s'en était trop ! Tout ce qu'elle demandait c'était de pouvoir pioncer pendant six heures, six petites heures, était-ce trop ? Nan, franchement, savoir qu'un mec allait crever, elle s'en foutait comme de sa première chaussette. Non pas qu'elle avait un coeur de pierre, loin de là, mais lorsque cela faisait une bonne quinzaine d'année que des images de personnes se faisant assassiner, capturer ou posséder, on commençait à avoir l'habitude. Et lorsqu'une visions à la con vous réveillait à trois heures du matin simplement pour dire "fais gaffe un mec va crever", c'était gonflant. Vraiment. Lorsque vous ajoutiez cela au fait qu'une épée bien tranchante, bien brillante vous envoyait valser votre tête à l'autre bout d'une ruelle bien sombre, c'était le comble de l'horreur. Le sang qui coule de partout sur votre chemise n'aidait pas le tout, surtout quand vous le sentez alors que votre crane se trouve à quelques mètres de là... Étrange, effrayant et, surtout, chiant.

    Miaou...
    «Ta gueule... »


Saloperie de chat. Anya écarta les couvertures d'un geste encore endormi et se dirigea vers les profondeurs de son appartement. Elle se cogna au moins des millions de fois le pied contre tout objet se trouvant sur sa route et mis cinq bonnes minutes à trouver le bouton afin d'allumer la lumière. Il vous fallait ajouter à cela le fait que, durant cinq autres minutes, elle fut aveuglée par la lueur qui jurait tellement avec la noirceur des fenêtres. La demoiselle soupira et se dirigea vers sa cuisine afin de faire taire cet imbécile de félin. Ceci fait, elle jeta un coup d'oeil à l'horloge et jura. Deux heures quarante, rien de mieux... D'un pas nonchalant, elle retourna dans sa chambre, éteignit les lumières et plongea sous les couvertures. Un mouton. Deux moutons. Trois moutons. Quatre moutons. Merde... Elle n'arrivait pas à se rendormir. La poisse... Elle grogna et pour la deuxième fois en moins de cinq minutes, sortit de son plumard. Cette fois-ci, elle en était certaine, elle ne s'endormirait plus cette nuit. Il fallait qu'elle sorte...

Lentement, Anya ralluma la lumière et enfila quelque chose avec lequel elle n'aurait pas froid par cette glaciale nuit anglaise. Elle attrapa ses Doc Marteens et sortit de son appartement. Le ciel était remplit d'étoiles plus brillantes les unes que les autres et la lune était pleine. Jamais elle n'avait vu une nuit aussi sublime que celle-ci. Et quel était le meilleur endroit pour admirer les astres était le cimetière, il n'y avait aucune lumière et aucun arbre obsolète, c'était parfait. De plus, c'était vide et elle serait seule.

    « Pourquoi y en a-t-il autant bon sang... ? »

Les pierres tombales s'étendaient sur des kilomètres. Sa main passa doucement sur un des rocher et l'effleura. Elle avait prédit la moitié, malheureusement. Ce n'était pas ça qui la perturbait le plus. Il y avait quelqu'un là-bas, dans l'obscurité. Un homme visiblement. Lorsqu'il se déplaça légèrement, un rayon de lune éclaira son visage et Anya le reconnut tout de suite. Lui. Ce chef des vampires. Elle l'avait vu mourir et cela faisait des mois qu'elle le cherchait. Désormais, il était là, devant elle. Elle ne pouvait le croire.

    « Vous... » dit elle dans un murmure.


Dernière édition par Anya Hope Fairy le Sam 6 Fév - 22:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: If this isn't luck... Jeu 31 Déc - 16:35

      « Une nana te cherche Lokhyan… »

      C’était la dixième fois qu’il entendait cela puis quelques semaines- une nana, une fille, une dame, un joli petit minois, un bon petit lot, les vampires faisaient preuve d’originalité quand ils parlaient d’une demoiselle. Mais quand ils devaient décrire une personne, s’était une autre paire de manche. S’étant trop attardé sur les jolies formes de cette inconnue, la plupart n’avaient même pas réussi a lui donner la couleur de ses cheveux, ou mieux, son prénom. Mais heureusement pour lui, un éternel avait su lui donner plus d’informations- une brune, très jolie, sentant la fraise des bois et le réglisse, le cherchait pour x raison. Elle s’était fait passer pour une alliée des vampires, et le millénaire se demandait toujours comment elle avait pu s’en sortir vivante avec un tel physique. Passons. Après quelques jours de recherche, le bellâtre avait pu identifier cette sorcière qui le recherchait depuis quelques temps, et s’était amusé à la suivre. Et il fallait dire qu’elle était particulièrement distrayante- toujours un brin énervée, joliment fringuée, et au sommeil particulièrement agité. Une jeune fille très intéressante en soit. Le millénaire était restée quelques jours, prêt d’elle, se faisant invisible pour ne pas qu’elle le découvre, et avait trouvé ça amusant- cela faisait pas mal d’année qu’il n’avait pas suivi quelqu’un, préférant l’attaque à la traque.

      Il faisait nuit depuis déjà longtemps quand la belle inconnue sortit de chez elle, suivie de très près par le vampire. Elle avait l’air encore plus énervée que d’habitude, et vu l’heure tardive, Lokhyan pensait comprendre pourquoi -sans en connaître la raison, il surprenait souvent la jolie en plein réveil, haletante comme un chiot, et transpirante comme si elle avait couru durant des heures. Elle ne dormait presque pas et cela commençait a se voir sur son joli minois. Bondissant sur les toits avec grâce le chef vampirique ne lâchait pas des yeux sa prochaine victime. L’adrénaline commençait à monter et à mesure du temps, l’odeur de la belle s’insufflait dans ses poumons. Qu’il aimait ça, la flagrance de la mort, et du sang… L’inconnue se dirigeait vers le cimetière, Lokhyan décida qu’il était temps de la dépasser, pour mieux se préparer à l’attaque. Accélérant son pas, il fut en quelques secondes loin de la jeune fille, entre eux arbres morts, contemplant le spectacle mortuaire. Le nombre de tombes avait triplé depuis quelques mois, signe que le Spirit évoluait de plus en plus rapidement et que les sorciers ne faisaient pas leur boulot. Ils s’étaient juré de protéger leur congénère, mais visiblement, ils préféraient se cacher que de les sauver du Spirit… Le regard fixé sur l’entrée du Cimetière, Lokhyan vit enfin l’inconnue qui avançait dans sa direction. Il ne se cachait pas et savait très bien qu’elle le voyait, mais qu’importe, la chasse sera encore plus plaisante.
      Un en pas, il fut près de la jeune fille, la fixant de ses iris cramoisies. Il ne fit aucun geste vers elle, ne l’envoya pas valser d’une main, ou ne la tua pas de suite. Avant il voulait savoir pourquoi une simple petite sorcière cherchait le grand Lokhyan Dewitt.

      « Moi… Il parait que tu me cherches…Je te laisse une minute pour me dire pourquoi, après je perd vite patiente.





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: If this isn't luck... Sam 2 Jan - 11:18



« Vous... »

Elle resta une seconde sans bouger, le vide total dans son regard. Cette seconde suffit à l'ombre vampirique d'arriver juste devant elle. Lui. Lokhyan Dewitt. Chef des vampire. Survie du monde. Lui. Elle l'avait vu, mort. Elle était morte comme lui. Une épée blanche, aiguisée, lui traversant la gorge. La vie sortir de ce corps rassemblant tous les espoirs et les désirs de ce qui restait du monde. Elle ne savait pas quand cela arrivera. Elle savait juste que cela allait se passer. Et dans un futur assez proche probablement.

« Moi... Il parait que tu me cherches... Je te laisse une minute pour me dire pourquoi, après je perd vite patiente.

Anya sourit. Qu'il la tue, elle pourrait enfin arrête avec toutes ces saloperies. Elle pourrait enfin arrêter avec ces nuits de six heures ou moins, plus moins qu'autre chose en passant. Elle pourrait enfin arrêter de tout savoir sur des gens qu'elle ne connaissait pas. Elle pourrait enfin arrêter de mourir quatre à cinq fois par jour. Elle pourrait enfin être débarrassé de toute cette magie et de toutes ces visions qui ne faisaient que lui pourrir la vie. Le rêve en fait. Après tout, la meilleure des vies ne pouvais être que la mort...

« Commençons par le commencement si vous le voulez bien... »

Calmement, elle lui raconta son histoire. Elle lui expliqua tout d'abord qu'elle était voyante, glissant par-ci par là des indices montrant qu'elle détestait ça. Ensuite, elle lui parla de ce pourquoi elle le cherchait. Elle lui dit qu'il allait mourir sans plus tourner autour du pot. Simplement qu'il allait mourir. Dans un moment où il se sentirait en sécurité. Simplement qu'une épée lui traverserait la gorge et enverrait sa tête valser à quelques mètres de son corps. Alors qu'il regardait autre part. Elle lui dit que si cela arrivait, le monde s'éteindrait. Elle lui dit tout. Simplement. Calmement. Sans rien rajouter. Peut-être la prendrait-il pour une folle. Si cela était le cas il la tuerait peut-être. Bah, au fond c'était peut-être ce qu'elle attendait depuis bien longtemps.

« Faites attention. Je ne peux en aucun cas vous dire quand cela arrivera, ni même pourquoi ou encore par qui. Mais prenez garde. » dit-elle un sourire aux lèvres. « Au fait. Comment m'avez-vous trouvé ? » Elle rit. « Question stupide. »

Question extrêmement stupide en effet. Un, il avait un nez. Deux, il avait des copains bien placés. Trois, cela faisait probablement un bon moment qu'il lui collait aux basques. D'ailleurs il était assez mignon le buveur de sang humain... Quand au fait qu'il essaye de l'impressionner, il dût rapidement se rendre compte que cela ne marchait pas. Non pas qu'elle pensait qu'elle pourrait s'en sortir, mais cela faisait des années qu'elle n'avait plus peur de la mort. Elle l'attendait. Elle l'espérait. Elle la voulait. Alors, ce n'était pas un vampire, chef ou pas, qui allait la faire suer, loin de là...
Revenir en haut Aller en bas
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: If this isn't luck... Sam 2 Jan - 15:17

      Sa longue chevelure caramel, ses yeux en amandes, elle ressemblait plus à jeune femme tout juste sortie de l'adolescence, qu'a une chasseuse hors pair. Lokhyan aurait pu la briser en un mouvement, mais bizarrement la petite n'avait pas peur. Elle restait devant lui, sans trembler, sans crier pour avoir de l'aide. Elle était juste là, comme si elle l'attendait depuis longtemps, comme si elle devait lui dire quelque chose. Les paroles qui suivirent furent un choc pour le millénaire. Il avait rencontré des Voyants dan sa vie, comme Irina Andropov, la célèbre vampire aux regard abyssal. Mais aucun ne lui avait prédit sa mort. Aucun. Alors qu'une enfant ose lui avouer qu'il sera décapiter sans le pressentir, sur son éternité se finira dans un bain de sang, et amènera e monde à s'auto détruire, s'était...Impensable. Lokhyan s'était toujours promis que lorsque les vampires seraient enfin à la place, et qu'il aurait terminé sa mission, il demandait à Alexey ou peut être même à Charlotte, ou Eethaniel de mettre fin a son éternité, d'arrêter sa souffrance, pour le renvoyer où il aurait du se trouver il y a mille ans. En enfer. Il souhaiter choisir la manière de mourir ainsi que le lieu, mais si cette voyante avait raison, il ne serait plus là d'ici quelques semaines, ou même quelques jours. Essayant de rester impassible, Lokhyan avait toujours eu du mal à cacher ses sentiments, surtout quand il s'agissait de haine et de colère. Il n'était pas triste, juste énervé de savoir que ces stupides humains lui prendraient la vie! Qu'il crèverait en victime et non en chef!
      Regardant fixement la jolie brune, elle venait de finir de lui "conter" cette histoire macabre, n'ayant pas oublié un seul détail sur la prochaine mort du millénaire. Continuant à parler avec un léger sourire, le bellâtre restait de marbre, perdu et prostré, comprenant que peut être, son temps était terminé... Il ne pouvait vivre enfermer dans l'appartement de la jolie Charlotte le reste de sa vie! comment vaincre son destin? Ce dernier lui avait déjà offert l'éternité, et très peu de vampire atteignait cet age! Perdu dans ses pensées, il en avait presque oublié la demoiselle, qui plantée devant lui, le regardait.

      "Mmh...Et comment puis je te croire? C'est vrai beaucoup de gens m'ont déjà prédit une mort affreuse et violente...La plupart ayant fini sous mes crocs...

      Une demi- vérité. Non personne lui avait prédit sa mort, mais oui, il e pouvait être sûr des dires de la jeune fille. Peut être faisait-elle juste ça pur profiter du Chef, ou encore mieux, peut être venait-elle du camp ennemi... Même si après l'avoir issu, Lokhyan savait qu'elle n'était qu'une simple humain au sommeil trouble, il pouvait toujours y avoir un semblant de traitrise dans son âme. Le seul moyen d'être certain de ce qu'elle disait était la morsure. Avaler quelques gouttes de son sang, pour ingurgiter ses pensées, ses souvenirs, tout ce qu'elle a vécu durant ces dernières semaines. Il aurait pu la projeter contre le sol, et lui arracher la peau en une fraction de secondes. Mais elle avait tout de même osé venir le voir, il devait donc se montrer conciliant.

      "M'autorises tu à...te voler quelques gouttes de sang, Jeune Anya? Je saurais si tu m'as menti, et si c'est le cas, la finalité de cette vision te concernera toi, et non moi...

      Fit-il dans un petit sourire.





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: If this isn't luck... Sam 2 Jan - 15:53



Anya resta de marbre. Alors qu'elle contait son histoire elle se demandait de quelle manière allait réagir le chef des vampires. Se poser la question à elle-même serait stupide et surtout impossible à prendre en compte. Elle, voulait mourir. Si quelqu'un venait la voir lui disant qu'elle mourrait dans un futur proche, elle lui sauterait dans les bras et ferait la fête jusqu'à la fin. Une personne normalement constituée aurait peur et ne sortirait plus jamais la tête de son trou. Cela ne servait à rien bien sûr, le futur était écrit et la jeune femme était bien placée pour le savoir. Pourtant, en y repensant, une personne normalement constituée ne réagirait pas de cette façon. Non, il la prendrait pour une folle et elle se retrouverait probablement dans un hôpital psychiatrique sans avoir le temps de protester. Bien sûr, elle en sortirait, comme toujours mais l'expérience n'était pas des plus réjouissantes, loin de là. Oui, elle s'était déjà retrouvée dans cette situation, de nombreuses fois d'ailleurs. Depuis, elle ne prévenait plus, regardait simplement les proches pleurer toutes les larmes de leurs corps. D'une certaine façon, ce spectacle la réjouissait. Elle en riait. Pleurer ne servait à rien au fond. On ne peut échapper à son destin parce qu'il vous rattrapera toujours, d'une manière ou d'une autre. C'était comme jouer avec le feu, vous finissez toujours par vous bruler purement et simplement, sans aucun préavis. Et lorsque vous disiez ceci à quelqu'un il vous riait toujours à la figure, comme d'habitude. Ce fut ce qui se passa avec Lokhyan.

Comment pouvait-il la croire ? Il suffisait de le faire, simplement. Il semblait énervé et ceci allongea le sourire de la brunette. De la colère. Les hommes utilisaient la colère pour se faire respecter, tout comme les menaces et la violence. Trois choses qu'elle avait tellement subi durant toute sa vie qu'elle ne pouvait en avoir peur, qu'elle ne pouvait réagir autrement qu'en rigolant, simplement. Et d'après le vampire, elle n'était donc pas la première à l'énerver pour cette raison. Cependant, sa phrase semblait faussée. Oui, il avait vécu des années, des centaines d'années, mais les voyants n'étaient tout de même pas si nombreux, même après sept siècles d'existence. Quand aux crocs, elle ne dirait pas non, après tout, c'était toujours mieux que de finir sous l'emprise du spirit. Anya pouvait mourir sous toutes les souffrances possibles, les ayant déjà toutes vécues, mais perdre le contrôle de son propre corps était quelque chose qu'elle ne voulait en aucun cas subir. Vos membres bougeaient, des sons sortaient de votre bouche alors que vous n'aviez rien demandé et que tout ce que vous vouliez faire c'était sauter par la fenêtre du gratte-ciel dans lequel vous vous trouviez. Rien que d'y penser cela la mettait en rogne.

"M'autorises tu à...te voler quelques gouttes de sang, Jeune Anya ? Je saurais si tu m'as menti, et si c'est le cas, la finalité de cette vision te concernera toi, et non moi...
Elle sourit.
« Ai-je réellement le choix ? Et puis, ne vous gênez pas sur la quantité, ce n'est pas moi qui vous arrêterait. » D'un côté, elle mentait. Oui elle voulait en finir avec cette vie mais le destin du chef des vampires l'intéressait au plus haut point. « Et non, très cher, ce n'est pas sous vos crocs que je mourrais » dit-elle avec un sourire. Non, elle mourrait brulée, elle le savait et ce depuis bien longtemps désormais.
Revenir en haut Aller en bas
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: If this isn't luck... Sam 16 Jan - 11:49

    [C'était la première fois depuis longtemps qu'une simple humaine, sorcière ou non, n'avait pas peur de lui. Elle ne craignait pas la douleur et encore moins la mort, bien trop habituée à la voir dans ses cauchemars. Étrangement, elle ne réagissait pas comme Irina, s'amusant de sa condition, riant sur sa propre disparition. Peut être que s'était la différence d'espèce qui faisait de ces deux extralucides, des opposés direct. La liberté de la jeunef fille fit sourire l'éternel. Attrapant sa gorge doucement, posa sa bouche glaciale sur la peau brulante de la jeune fille, ses dents s'enfoncèrent dans un léger craquement. Avalant une première gorgée, il sentait les membres de la jeune sorcière se crisper, se tendre à force de sentir quelqu'un lui voler son liquide vital. La pression se faisait plus forte de secondes en secondes, et Lokhyan ne laissait pas une goutte filer sur la gorge blanche de la jolie Anya. Ses jambes fléchirent, il fit son possible pour la tenir, et calmer ses ardeurs. Son sang était un délice, mélangeant divers saveurs qu'il appréciait particulièrement. Il sentait la magie à chaque gorgée, et cela lui avait manqué - depuis quelques temps, il ne tuait que des humains, préférant détruire les vaisseaux du Spirit et laisser en vie les sorciers qui pourraient leur être utiles plus tard. Puis un flash, enfin.Une image sombre, dure, épouvantable. Il y avait du sang partout, sur les murs, sur les pavés, sur les cadavres brulés. Puis son visage. La lame d'une épée passant à travers son diaphragme, remontant à son visage, découpant son buste en deux. Avalant encore quelques gouttes de sang, Lokhyan se recula précipitamment, ayant le sentiment qu'on venait de le charcuter, comme si cela venait de se passer. Regardant Anya qui était au sol, qui ne bougeait presque plus, l'éternel s'en rapprocha, attrapant son bras pour la prendre dans ses bras.

    "Ne dis rien à personne de ce que tu...de ce que nus avons vu...Cela pourrait déclencher la peur chez mes camarades...Ou pire, un combat prématuré. Aucune de nos espèces est prête à se battre face à face, aucune.


    Essuyant la plaie ouverte avec son index, Lokhyan déposa un rapide baiser sur sa blessure, comme pour la refermer symboliquement. La serrant contre lui, il fit quelques pas pour arriver au fond du cimetière, où se trouvait une petite cabane, surement occupée par le gardien avant qu'il se fasse tuer. Ouvrant rapidement la porte, il déposa la jeune fille su sur le matelas crasseux, et attendit.

    "Tu n'as vraiment pas eu de chance Anya. Maintenant que tu as rêvé de ma mort, je vais devoir te garder à mes cotés, pour être certain que ça se réalise...Je ne tuerais pas, mais si cela n'arrive pas...Je crois que ma colère n'aura pas de limite... Je veux mourir, je crois n'avoir jamais été aussi heureux de parler avec une sorcière..

    Restant debout, à regarder la jeune fille reprendre ses esprits, Lokhyan se sentait, pour la première fois depuis longtemps, libre. Il était maintenant pratiquement certain qu'il crèverait sous le courroux d'un adversaire, et qu'enfin son éternité se terminera. Les humains ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont- ils vivent, et meurent, dans une tristesse atroce. Ils devraient être heureux que leur vie se finisse enfin, mais non, ils préféraient vivre des centaines d'années. Peu de vampire aimait leur éternité, Charlotte faisait parti de ces vampires. Mais au contraire, Lokhyan aurait préfère mourir il y des centaines d'années de cela, pensant que son heure de gloire était terminée. Laisser la place aux autres, aux jeunes, à la nouvelle vague d'éternels. Mais non il restait en vie, par je ne sais quel don du ciel.





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: If this isn't luck... Sam 6 Fév - 22:13



Elle ne se demandait pas à quel point cela allait faire mal, ne voulu pas s’échapper ni même hurler ou se débattre. Non. Elle avait déjà vécu ce genre de scène des milliers de fois. Cependant, elle savait qu’il n’y avait pas deux vampires sur Terre mordant de la même manière, la sensation était différente à chaque fois. Peu de personne le savait, n’ayant pas la chance d’avoir plusieurs essais. Elle était curieuse, curieuse de savoir comment le grand Lokhyan Dewitt s’y prenait et quelle était sa spécialité. Lorsqu’il attrapa la gorge d’Anya de sa main froide, voir glacée en vue de la température ambiante, la jeune femme eu un frisson. Les lèvres du vampire prirent possession de ce petit bout de corps féminin et deux de ses dents s’y enfoncèrent. Il y eu comme un léger craquement et la sorcière sursauta très légèrement alors que le prédateur commençais à boire son sang. Au bout d’une seconde, ses muscles se crispèrent et ses bras se posèrent sur le torse de l’homme. Ce n’était qu’un réflexe, son corps ne lui obéissait plus et ses jambes faiblissaient. Même si elle connaissait déjà ces sensations, le fait que cela lui arrive, à elle était différent, plus puissant, plus… intéressant. Quelques secondes plus tard, ses jambes ne furent plus assez puissantes pour supporter son propre poids et elle s’affaissa. D’un reflexe inhumain, le vampire la rattrapa avant même qu’elle ne touche le sol et son bras était désormais la seule chose qui l’empêchait de tomber. Anya fut parcourue de spasmes divers et elle sentait la vie s’en aller. Elle n’avait plus aucune notion du temps et avait l’impression que cela faisait des heures qu’elle était là, dans ce cimetière, accroché à la mâchoire du plus grand vampire de tous les temps. Soudain, alors qu’elle ne s’y attendait absolument pas, Lokyan recula précipitamment et le corps de la brunette s’affala sur le sol de terre humide. Sa tête atterrit à quelques millimètres d’une des pierres tombales de marbre blanc.

La vision de la sorcière était troublée et lorsque le vampire lui pris le bras afin de la relever elle eu un réflexe de défense avant de se souvenir de qui il s’agissait. Ce dernier lui dit d’ailleurs quelque chose. Quelque chose qu’elle ne compris qu’à moitié : il ne fallait en parler à personne. Elle sourit. Qui la croirait, réellement. Tout le monde pensait que le grand Lokhyan Dewitt ne mourrait pas avant plusieurs centaines d’années de plus. Elle ferait comme à son habitude et ne dirait rien. C’était plutôt facile, surtout que personne ne lui posait jamais de question. En sentant l’index puis les lèvres de l’homme sur sa plaie la jeune femme eu un frisson, colée contre le torse de l’immortel. Normalement, elle entendait un son qui la berçait, qui la réconfortait. Un son régulier et poétique, un son que malheureusement aucun vampire ne possédait : le son du cœur. Un cœur battant dans une poitrine était le seule réel cadeau de Dieu, si ce dernier existait réellement. Le bruit d’une vielle porte se fit entendre et la sorcière se retrouva sur un matelas crasseux, mais un matelas tout de même. Alors que son propre cœur battait la chamade afin de combler le soudain manque de sang, le vampire prit la parole, de nouveau.

"Tu n'as vraiment pas eu de chance Anya. Maintenant que tu as rêvé de ma mort, je vais devoir te garder à mes cotés, pour être certain que ça se réalise...Je ne tuerais pas, mais si cela n'arrive pas...Je crois que ma colère n'aura pas de limite... Je veux mourir, je crois n'avoir jamais été aussi heureux de parler avec une sorcière…

La blessée sourit et laissa échapper un léger gloussement qu’elle regretta aussitôt en vu de la douleur qu’il lui procura. Elle ne répondit pas tout de suite, en étant tout simplement incapable, essayant tout d’abord de contrôler parfaitement ses muscles. Ceci fait, elle se redressa légèrement et fit une légère grimace de douleur. Difficilement, elle parla enfin :

« Cela fait bien longtemps que la chance ne fait plus partie de mon quotidien… Vous mourrez, n’ayez aucune crainte. Si ce n’est pas dans ce que vous avez vu, ce sera retardé. D’une semaine ou deux peut-être, qui sait... ? » Elle marqua une pause pendant laquelle elle reprit son souffle. « Je vous comprends. Je vous aurez moi-même demandé d’en finir avec moi si votre cas n’était pas la plus intéressante des visions que j’aie jamais eu… »

Elle ferma les yeux quelques instants et les rouvris le lendemain matin, dans son appartement. Le soleil perçait à travers les rideaux et de nombreuses voitures passaient bruyamment au travers de la rue. Anya se leva lentement et remarqua qu’elle était toujours habillée. Elle sourit et se dirigea vers la glace la plus proche. En remontant ses cheveux, elle aperçu cette cicatrice qu’elle garderait toute sa vie. Oh non, elle n’était pas prête d’oublier le grand Lokhyan Dewitt et sa proche fin…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: If this isn't luck...

Revenir en haut Aller en bas

If this isn't luck...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: Out of London :: LE CIMETIERE-