AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Une neige à la couleur du Sang | Lokhyky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Une neige à la couleur du Sang | Lokhyky Dim 14 Juin - 19:59




La neige tombait inlassablement, et ce, depuis déjà plusieurs heures. Le vent faisait trembler les fenêtres de la demeure des moscovites. Il faisait déjà nuit depuis longtemps, et pourtant, Olympes n’était pas montée dans le quartier des vampires se reposer. Non. Elle restait là, telle une statue devant une fenêtre. Son regard restait fixé sur les gros flocons duveteux qui tombaient, encore et encore. Ses doigts fins se posèrent doucement contre le verre frais. Et alors que son visage ne quittait pas l’air nostalgique qu’il arborait depuis l’arrivée de l’école en Russie, elle soupira. Cela faisait si longtemps qu’elle n’avait pas contemplée une telle tempête de neige, si longtemps que ses pas n’avaient pas foulée le sol de sa terre natale. Et elle était bien aise qu’ils soient venus s’installer a Moscou et non pas a Saint Pétersbourg. Elle avait là bas bien trop de souvenirs...
Elle allait songer à se mettre sous ses draps lorsque le bruit de la porte d’entrée que l’on claque sans ménagements l’en ravisa. Se rapprochant de la fenêtre, elle aperçue une ombre suivit de Lokhyan. La demoiselle avait entendu, comme tous les vampires de l’établissement, que leur sang était désormais recherché, qu’ils étaient traqués, eux, affaiblis par le traitement, étaient désormais des proies. Et Olympes n’aimait guère cela, comment l’aurait-elle pu de toute façon ?!
Sortant dans la pièce, elle sortit en trombe de la demeure, se retrouvant dans les jardins ensevelis par la neige. Tout était blanc, même la fine robe qu’elle portait. Suivre les traces de Lokhyan se révéla facile, après tout, la neige fixe tout jusqu'à ce qu’elle fonde. Le vent faisait virevolter sa chevelure ainsi que le tissu de sa robe autour de ses mollets, et cela la déconcentrait.
Elle suivit Lokhyan qui semblait plus possédé qu’autre chose, ne semblant même pas avoir remarqué sa présence, lui, le plus puissant des immortel semblait la proie a un quelconque maléfice. Il se rapprochait, doucement, son long manteau noir tourbillonnant derrière lui, d’une silhouette frêle au regard perçant et argenté. Olympes se mit a courir, ses pieds s’enfonçant dans la neige fraiche, le tout produisant un bruit on ne peut plus reconnaissable.

« Lokhyan !! »

Pas de réaction, il était a porté de main de la créature possédée. Olympes ne comprit pas pourquoi le Spirit voulait s’en prendre a un vampire. Les vampires étaient sensés ne pas être en danger, immunisés contre le Spirit, et pourtant, Lokhyan allait se jeter dans la gueule du loup.
Les mains de la jeunes immortelles attrapèrent un bout du manteau du vampire et le tira en arrière, mais il luttait pour rejoindre la nymphe (étant assez proche de cette dernière, Olympes pu identifier la créature). Un pas, puis l’autre. Chaque centimètre de gagné était une victoire. Et pourtant, il tentait toujours d’avancer.

« Mais...Recules idiot ! »

Un grognement en guise de réponse fut tout ce qu’elle obtint. La nymphe ne bougeait pas, observant le spectacle, plantée dans la neige, attendant, semble-t-il, que le vampire vienne à elle. Olympes enroula ses bras autour de la cage thoracique de Lokhyan, réussissant a l’éloigner d’avantage, mais accusa quelques coups en même temps. Fermant les yeux, Olympes ne trouva qu’un seul moyen de faire retrouver ses esprit au vampire qui se débattait dans ses bras de marbre. En un geste vif, elle se jeta avidement sur la gorge de Lokhyan, entre-ouvrant les lèvres pour laisser ses crocs percer la chaire de l’immortel. Son étreinte se resserra alors que le sang envahit rapidement sa bouche, glissant le long de sa gorge par de longues et profondes gorgées. Le vampire s’immobilisa rapidement, mais étrangement, Olympes n’avait pas envie d’arrêter de boire, pas maintenant, pas tout de suite, juste une gorgée de plus, juste une...
Revenir en haut Aller en bas
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Une neige à la couleur du Sang | Lokhyky Lun 15 Juin - 9:56

    Cela faisait près d’une journée que le soleil n’était pas apparu dans le ciel Russe. La tempête de neige battait son plein depuis près de trois heures et personne n’osait sortir. Le vent soufflait tellement fort que la neige s’envolait pour former des tourbillons de flocons blancs, et englober la belle demeure des Andropov et des Moscovitch. Tout les élèves étaient rentrés dans leur chambre, certains regardant le spectacle féerique, d’autres se glissant déjà dans leurs draps. Lokhyan Dewitt, lui, avait toujours été fasciné par le blanc des flocons, par la violence des vents, et par la beauté du spectacle enneigé. Son regard rivé sur les fenêtres tremblantes, il assistait aux tourbillons glacés et s’amusait de voir certaines personnes courant pour rentrer dans le château. Les moldus étaient vraiment stupides, ils se croyaient supérieurs à Mer Nature, étant certains de braver sa violence et son sadisme. Pauvres humains de pacotilles.
    Le temps continuait sa course, et cela faisait près d’une heure que le jeune Lokhyan n’avait pas bougé. Il ne comptait pas changer de position jusqu'à une silhouette attire son regard. Une jeune femme se trouvait dehors, habillée d’une simple petite robe argentée. Sa chevelure brune flottait dans l’air, et sa beauté la rendait presque irréelle. Qui était cette femme aux allures de princesses, et au visage d’ange ? Lokhyan voulait le savoir, il voulait savoir qui il était. Hypnotisé par la silhouette, le vampire descendit les escaliers en vitesse, ouvrit la grande porte de la demeure ancestrale, et sortit dehors. Le vent le fouetta de plein fouet, la neige s’engouffrait dans son long manteau noir, mais il voulait suivre cette sublime demoiselle. Sa force de vampire lui permettait de marcher dans la neige sans problème, et la tempête ne pouvait l’arrêter. Plus il marchait, plus il se rapprochait de la déesse. Un pas, puis un autre était une victoire pour lui. Fixant la belle de son regard cramoisi il ne se rendait pas compte de sa nature, voyant devant lui une simple jeune femme aux allures d’angelot.

    Son prénom fut crié dans l’air glacial. Lokhyan. Une voix féminine hurlait son nom encore et encore. Il fut tiré en arrière, son manteau attrapé par une fine menotte qu’il connaissait bien. Un « mais recule idiot!"fila à son oreille, mais il ne voulait pas reculer. Avancer, encore et encore, pour attraper la main tendue de la belle demoiselle. Quelqu’un enroula ses bras autours de son corps d’ivoire. Il avançait toujours. Puis une minuscule douleur le figea. L’inconnue l’avait mordu violement, enfonçant ses dents dans sa carotide, avalant le sang qui filait sur sa nuque. Lokhyan s’arrêta net. Qui osait le mordre, qui osait l’arrêter dans sa course ? L’inconnue buvait toujours l’élixir, agrippant la chemise pale du vampire, essayant de stopper sa course effrénée. Un revers du bras et la vampire fut projeté a quelques mètres de là. Le sang dégoulina quelques instants sur la neige blanche, puis la plaie se referma. Lokhyan n’avait même pas regardé son visage. Il se fichait de savoir si il avait tué une de ses congénère, ou une amie. Il voulait simplement rejoindre la sublime déesse qui se trouvait a quelques mètres de lui.
    Il avançait encore et toujours, ses pas se faisaient plus rapides, et enfin il attrapa la main de sa douce.

    -Apolheen ?





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Une neige à la couleur du Sang | Lokhyky Lun 15 Juin - 10:37

Olympes se retrouva assez rapidement en train de voltiger dans les airs, ayant essuyé un vilain revers dans la lèvre, qui explosa au passage. Son sang alla éclabousser la neige alors qu’elle retombait sur le sol. Elle se redressa, ayant l’agilité d’un félin alors que sa lèvre cicatrisait déjà. Elle passa sa langue sur cette dernière, récoltant les dernières gouttes qui s’attardaient sur sa lèvre pale. Accroupie, les mains dans la neige, elle fixait la nymphe de son regard cramoisie. Le sang de Lokhyan avait réveillé la bête, comme elle l’appelle, et elle voulait que cette dernière prenne le contrôle, elle voulait laisser la fureur l’envahir pour redevenir ce prédateur craint par tous.
Un grognement sourd sortit de sa gorge, s’élevant doucement dans les airs. Un avertissement ? Une menace plutôt.

« Lokhyan, si tu ne recules pas, je vais finir par t’arracher un bras... »

Sa voix était lourde, menaçante. Olympes se redressa doucement, serrant ses poings. Elle s’approchait doucement, ses lèvres se retroussant sur ses crocs à mesure qu’elle approchait de la nymphe. Elle pourrait toujours lui trancher la gorge et lui arracher la tête, le spectacle ferait peut être sortir le vampire de sa transe.

« Malheureux... »

Lokhyan venait de saisir la main de la nymphe, celle-ci souriant, triomphante sans nul doute. Que les hommes sont sots. Se faire berner de la sorte. Puis il prononça le prénom de sa douce défunte. Il la prenait pour Apolheen. Cette nymphe devrait mourir. Après tout, elle pouvait très bien tenter de venir hypnotiser d’autres vampires, et Lokhyan était le plus puissant d’entre eux, et il avait réussit à se faire berner.
Olympes se mit à courir dans la direction du « couple », grognant et jurant. Elle s’élança dans les airs et ses dents rencontrèrent le poignet de la nymphe. Ses mâchoires se refermèrent avec violence contre la chaire d’opale. Taillant presque en pièce le membre de la créature qui ne restait relié avec le reste de son corps que par quelques ligaments. L’immortelle retomba dans la neige, et cracha du sang sur la neige, avant de sauter sur Lokhyan pour le faire reculer. La nymphe avait reculé, d’un pas, c’était toujours cela de prit.
Olympes et Lokhyan tombèrent à la renverse. Et alors qu’elle se relevait, Olympes ne put s’empêcher de lui cracher ces mots au visage, faisant tout pour capter son regard.

« Apolheen est morte Lokhyan ! Tu dois faire avec, c’est toi-même qui l’a tuée ! Ça... »

Elle désigna rapidement la nymphe d’un coup de tête.

« Regardes ses yeux, regardes la... Tu veux te faire avoir par le Spirit ? Toi le plus grand des vampires ?! Mon œil oui...Tu es devenu faible... Si faible...»

Pensait-elle que blesser sa fierté pouvait le réveiller ? Peut être. Autant jouer sur tous les tableaux non ?! Olympes se redressa complètement tandis que la nymphe crachait des injures a son encontre. La vampire se retourna doucement, un autre grognement, plus profond, franchissant la barrière de ses lèvres. La frêle créature aux yeux d’argent tenait son bras pitoyablement, fixant Olympes d’un regard emplit de fureur. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de l’élève Topaze. Elle n’allait en faire qu’une bouchée, comme au bon vieux temps.
Si elle n’avait pas prit le traitement, elle se serait retrouvée sur la nymphe en un saut, mais là, elle su courir pour lui arriver dessus. Certes, elle était rapide, mais moins qu’avant. Elle s’élança vers la possédée, visant cette fois-ci sa gorge nue. Ses dents rencontrèrent une chaire dure, plus que celle d’un humain, mais pas assez pour résister au tranchant de ses crocs, qui découpèrent la chaire aussi facilement qu’un fil tranche du beurre. La seule véritable difficulté résida dans la colonne vertébrale de la nymphe, dégageant son visage couvert de sang, elle s’y attaqua à main nues, la brisant d’un coup sec. La tête aux cheveux clairs roula alors dans la neige, gardant cette expression de colère sur le visage. Tentant de s’essuyer le visage d’un revers du bras, elle étala le sang sur son visage diaphane, regardant le regard de la nymphe devenir vitreux sous l’effet de la mort. Olympes attrapa la tête de la créature par les cheveux et l’éloigna d’avantage de son corps, qui était tombé déversant des litres de sang dans la neige immaculée ou presque. La vampire regarda un instant son trophée, ne faisant plus vraiment attention a l’autre immortel près d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Une neige à la couleur du Sang | Lokhyky Mar 16 Juin - 12:24

    La main de la déesse se referma sur la sienne. Elle était si froid, si gelée qu’elle ne pouvait appartenir à Apolheen. L’éternel leva les yeux vers le visage angélique de la beauté, et se rendit alors compte de son erreur. Le regard argenté luisait tel deux diamants dans la nuit noire. Il s’était fait avoir par le Spirit, par ce monstre atroce qu’il avait toujours voulu détruire. Lui, Lokhyan Dewitt avait baissé les bras devant une apparition. Mais il n’eut pas le temps de réfléchir, l’inconnue qui était en faite Olympes, lui hurlait des vérités qu’il n’aurait jamais voulu entendre. Elle était morte, il était faible. Il l’avait tué, et était devenu un chien galeux depuis. Quelle honteuse vérité.
    Se recula à peine, le millénaire ne s’intéresserait même pas au combat qui avait lieu devant lui, se fichant bien de qui gagnerait entre la nymphe envoûte »e et la belle Olympes. Vampire contre spirit, un combat éternel. Restait immobile, Lokhyan n’arrivait plus a bouger, ni a parler. Et la simple idée d’aller aider la jeune vampire ne lui effleura même pas l’esprit. Plus rien ne comptait à présent. Lui qui était connue pour ses massacres par dizaines, et ses attaques sadiques, ne pouvait même pas supporter la présence d’une nymphe envoûtée. Où était donc le Lokhyan violent et horrible ? Ou était passé ce monstre qui avait grandie durant milles ans ? Il était là, tout proche.

    Olympes avait finie son massacre, et semblait plus heureuse que jamais. Décapiter des jolies petites nymphes ne devait pas être très courant. La tempête de neige battait son plein, et Lokhyan avait disparu de son champ de vision. Le vampire avait senti l’odeur du sang, et s’était éclipsé quelques instants. Empoignant avec violence la main de la jeune Olympe, l’emportant avec lui dans sa course folle, Lokhyan la plaqua au premier mûr qui trouva, et enfonça ses dents dans la carotide de la belle. Son comportement de secondes en secondes, sa violence revenait au galop, et il n’avait qu’à prendre conscience de sa faiblesse pour redevenir le monstre d’antan. Le sang coula sur les pierres, tandis l’éternel s’abreuvait encore et encore au cou de sa congénère. Bloquant ses poignets, il la serrait aussi fort qu’il le pouvait, pour ne pas qu’elle s’enfuie. L’éternel ne voulait perdre sa source de renaissance.





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Une neige à la couleur du Sang | Lokhyky Mer 17 Juin - 15:21

Un soupir s’échappa doucement de ses lèvres, alors que lasse, elle contemplait la tête de la nymphe. Elle semblait tout à coup lasse. Et c’est peut être pourquoi elle ne pu opposer une quelconque résistance lorsque qu’elle sentit quelqu’un lui saisir la main avec violence pour ensuite la tirer en arrière. Surprise, elle en laissa même tomber son trophée dans la neige déjà d’une couleur vermeille. Le regard de la nymphe était alors fixe, posé sur le ciel sans étoiles de Moscou.
Lokhyan la tenait par le poignet d’une poigne de fer, la trainant derrière lui comme si elle ne pesait rien. Un peu plus, et ses pieds chaussés de petites ballerines blanches désormais trempées, allaient quitter le sol neigeux. Le choc fut brutal, mais il en fallait plus pour blesser un vampire. Olympes se retrouva projetée contre le premier mur venu. Les dents de Lokhyan s’enfoncèrent bien assez vite dans le cou fin de l’élève russe. En sentant cette légère douleur, les mâchoires d’olympes claquèrent, plus par pur reflexe que pour autre chose. Ses mains se transformèrent en poings, incapables de bouger à cause de l’étoc qu’étaient les mains puissantes du vampire. Ses yeux se fermèrent un moment, le laissant faire. Après tout, elle avait bien, elle aussi, bu son sang, s’étant abreuvée a sa gorge. Elle espérait juste qu’il ne tente pas de la vider de tout son sang.
Olympes rouvrit les yeux, son regard se portant sur le ciel sans lune au dessus d’elle. Elle voyait les flocons arriver doucement vers elle pour ensuite venir s’écraser sur son visage diaphane. Cette vision la fit doucement sourire, lui rappelant tellement de souvenirs de son enfance.
Puis une drôle de sensation la fit sortir de sa rêverie et froncer les sourcils. Elle sentait un liquide glisser lentement le long de sa gorge, de sa poitrine, de ses bras. Et elle devina rapidement, et ce a cause de l’odeur, de quoi il s’agissait. Après que le sang de la nymphe eut taché sa robe d’un blanc aussi pur que celui de la neige, son sang venait à son tour la souiller.
Elle tenta de bouger, sans succès, elle finit donc pas ajouter d’une voix faible, certaine de toute façon que le vampire l’entendrait.

« Crois tu qu’il soit judicieux de me tuer maintenant Lokhyan... ? »

Elle rapprocha doucement son visage de celui du vampire qui la tenait fermement contre le mur froid.

« Crois tu qu’après cette attaque du Spirit il soit judicieux d’affaiblir ta propre race ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une neige à la couleur du Sang | Lokhyky

Revenir en haut Aller en bas

Une neige à la couleur du Sang | Lokhyky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: Le Retourneur de temps :: Le Passé :: Russie (saison1)-