AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lyrrha Nipheleim << Wake up princess, it's a new life ...>>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message

avatar


♦ Lettres Envoyées : 1
♦ Crédit : **

MessageSujet: Lyrrha Nipheleim << Wake up princess, it's a new life ...>> Mar 18 Déc - 15:40

NIPHELEIM,Lyrrha

Nom,Prénom: Nipheleim, Lyrrha
Age: 19 ans
Race: Vampire (Age vampire : quelques semaines seulement elle vient fraîchement d'être engendrée)
Histoire très rapide : Lyrrha vivait dans une contré reculer d’Angleterre, dans une vieille ferme que personne ne venait jamais visité. Dans un village de seulement une vingtaine de personne vivant du stricte nécessaire ce que leur offrait la terre. Ces parents l'avait toujours choyé, protéger de la vie en société de la vie moderne... Mais un jour un étranger est venu au village et il l'a enlevé et engendré puis abandonné en ville. Elle est fraîchement changé et donc instable, elle ne connait personne et pour l'instant elle se cache.




<< Wake up princess, come to real world...>>


    Beaucoup de gens font semblant d'être heureux, d'autre on vraiment la chance de l'être et je faisais partit de cette catégories chanceuse de personnes, du moins jusqu’à maintenant. On dit que l'on voit toute sa vie défiler alors qu'on est au porte de l'agonie, désolé de casser le mythe mais on ne voit rien, on ne ressent que de la douleur, enfin du moins c'est ce que moi j'ai ressentis à ma mort, enfin ma mort...

    Je ne sais pas combien de temps j'étais restée inconsciente, je m'éveillais hurlant, cramponnant mon coup comme si quelqu'un essayait de me l'arracher. Tout était sombre et l'odeur de rance dans l'air était tout bonnement écœurante. Où suis-je ? Ce fut de loin la première chose qui me vint à l'esprit, cet endroit froid et humide ne me rappelait aucun endroit que j'avais un jour fréquenter. On aurait tout bonnement dit une cellule d’emprisonnement : des murs de bétons recouvert de moisissures, une énorme porte de fer seulement ouverte de quelques centimètres pour entrevoir des barreaux. Je n'arrivais pas a me souvenir, je ne comprenais pas.Je me levais du sol, je me sentais si légère, et ce qui m'effraya plus encore c'est la rapidité avec laquelle je me rendis devant le seul objet dans la pièce : un miroir. C'est alors que tout me revint, tout absolument tout alors que j’observai la cicatrice non loin de ma gorge. De l'effroi c'est ce que j'ai ressenti en observant mon reflet si pâle mais aussi si parfait à travers cette glace.

    Je me souvenais de tout par bride d'images, de l'agression, des cris, des rires machiavéliques que poussait mon agresseur. Soudain des bruits de pas retentir de l'autre côté de la porte, je me terrais dans un coin, apeuré, redoutant de revoir celui qui m'avait tant fait souffrir, celui qui m'avait arraché à ma famille, a ma vie si parfait. Mais ma peur s'estompa pour laisser place à un autre sentiment, j'humais l'air alors qu'il se gorgeait d'un senteur tellement douce et soudain j'avais faim... Si faim que ma gorge me brulait et la porte s'ouvrit dans un grincement effroyable et l'odeur s'accentua, elle m'envoutait, me portait.
    C'est alors que deux personnes firent leur apparition la première me donna des frissons dans tout le corps lorsque je croisais son regard, c'était lui, l'homme qui s'était jetée sur moi et m'avait... mordu. Bien sur je savais très bien ce qu'était ce monstre, tout les médias avaient tellement parler des êtres différents des humains, des histoires tellement horribles m'avaient été conté mais moi pauvre fille de fermier moi et ma famille on était à dix lieux de tout ça, d'ailleurs je n'avais jamais rencontré de vampire auparavant en faite je n'avais pas rencontré grand monde dans notre maisonnette de campagne. La deuxième personne semblait à peine tenir debout mais l'odeur si sucré, si douce semblait émaner de lui, je ne pus m'empêcher malgré la peur que j’éprouvais pour le vampire, j'étais comme hypnotisé. C'est alors qu'il prit la parole :

    << Déjà debout !! Je pensais que ça allait prendre plus de temps. Peut importe le déjeuner est servi ma belle, régale toi >> annonça-t-il tout en souriant d'une manière des plus effrayantes. Il jeta alors à terre le deuxième individu et quitta la pièce en riant il ajouta avant de partir tout en prenant soin de laisser la porte ouverte : << Pauvre princesse, ton conte de fée terminé, retour à la réalité...>>

    Je m'avançais vers l'individu à terre, lui demandant si tout allait bien mais lorsqu'il releva le visage il était couvert de sang, cette homme semblait avoir été roué de coup mais alors que j'aurais du etre horrifié de voir ce visage deformer, recouvert du liquide ecarlate, au lieu de ça j'étais fasciné et plus j'observais le sang sur son visage plus je sentais cette sensation de soif, je cru même réussir à percevoir les battements de son coeur dans sa carotide, il m'implora alors :

    << S'il vous plaît ne me faite pas de mal >>

    Je m’apprêtais à répondre quand je ressentis un vive douleur à la gencive comme si on l'incisait, qu'est-ce qui m'arrivait. Je me suis mise a hurler cette douleur dans ma gorge, cette soif... C'est alors que je compris, tout ce mis a s'illuminer dans ma tête d'abord cet homme qui se jetait sur moi, puis mon réveil et ces paroles << Voilà ton déjeuner>> avait-il dit. Je fis un bond en arrière posant la main sur ma bouche c'est alors que je sentis deux grand crocs au bord de mes lèvres. Il n'y avait pas de doute, tout cela n'était pas normal et ces crocs... Je n'étais plus moi, ma tête était tout embrouillé et cet homme qui ne cessait de me supplier. Je... , cet odeur insoutenable, je me sentais tourner, non je me sentais en colère puis apeuré tant d'émotion à la fois j'allais exploser... Perdre le contrôle et cet individu qui ne cessait de se plaindre, de pleurer j'avais envie de lui hurler dessus de lui dire qu'il était loin d'avoir de quoi ce plaindre moi si, j'étais morte et ressuscité, en proie à une soif qui me rongeait j'étais devenu un vampire. Ce n'était pas possible pourquoi moi ? Je n'avais pourtant rien demandé, j'avais toujours vécut en marge de la société pour être à l'écart de ces conflits, c'est ce que mes parents voulait que j'ai une vie normale. Je me sentais bouillir de l'intérieur, ce n'était pas possible, c'était certainement un mauvais rêve. Mais pourtant j'étais bien là dans ce qui ressemblait à une cave ma soif me soufflant de me jeter sur l'homme blessé qui croupissait à quelques centimètres de moi et cette colère, cette rage qui ne semblait que s'accroitre je finis par céder et me jeter sur lui.
    ***

    Je me réveillais en sursaut, comme chaque nuits depuis deux semaines après ce cauchemar, toujours le même toujours les mêmes images j'aurais aimer vous dire que ce n'était qu'un cauchemar mais en faite ce n'était que mon esprit qui ne cessait de me montrer les images insupportables que j'aurais voulu effacer, les images de cette nuit ou j'ai abandonné ma vie d'humaine pour commencer celle de vampire.




    Pseudo : Emilie
    Age: 21 ans
    Avatar : Dianna Agron
    Impression sur le forum : Je trouve le design très sympa et l'histoire super j'ai hâte de RP avec vous
.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lyrrha Nipheleim << Wake up princess, it's a new life ...>>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: Secondly, there are presentations. :: Les Présentations-