AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Clouds won't pass twice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Rythm girl † To tame this relentless marauder

avatar


♦ Lettres Envoyées : 13
♦ Crédit : Enjoy

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 23 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Clouds won't pass twice Jeu 16 Juin - 9:26

Pour changer, mes nouveaux voisins faisaient une fête. Ils devaient penser que comme j'avais leur âge et qu'on était que deux "familles" dans l'appartement, ça ne devait pas me déranger. Sauf que j'avais besoin de minimum huit heures de sommeil. Et que là je ne les avais pas du tout. Et à croire qu'ils n'étaient jamais fatigués, ils faisaient la bringue jusqu'au petit jour trois nuits par semaine.
Quand les murs tremblaient et que les bruits de bavardages étaient si fort que j'avais l'impression de participer à la conversation alors que j'avais mon oreiller presque enfoncés dans les oreilles, il fallait que je m'accroche très fort au souvenir de Tom et Miranda m'aidant à emménager et me préparant des crumbles aux fruits rouges pour me demander si ça ne me dérangeait pas de les laisser faire une fête.
Tiens d'ailleurs je ne me laisserai plus jamais avoir par les gâteaux de Miranda, même s'ils étaient à se damner et littéralement.

Avec un immense soupir en réalisant que j'allais de nouveau me passer d'une bonne nuit de sommeil, je me suis levée et j'ai enfilé mes vêtements de la veille - il était minuit passé - donc tout à l'heure était devenu la veille. Le nuit me ferait du bien, et avec un peu de chance, quand je reviendrais il n'y aura plus personne et la fête sera finie. Avec beaucoup de chance, je pourrais dormir un peu. Ce qui serait plutôt bien étant donné la journée que j'allais avoir aujourd'hui. Ça m'épuisait rien que d'y penser.

Je suis sortie, délaissant derrière moi avec une grande joie la rumeur de la fête qui battait son plein.

L'été était enfin arrivé, l'air était chaud et lourd, ça changeait tellement des journées brûlantes qu'on devait supporter de jour. Je retrouvais mon milieu, même si je bossais et je vivais le jour, la nuit était la période que je préférais le plus. Il n'y avait presque personne dans les rues et c'était à ce moment là du jour que l'on faisait les meilleures rencontres. Parce qu'il n'y avait que les bons vivants ou les bons morts qui sortaient dans les rues quand il était minuit passé.

Je me suis arrêté à l'épicerie de ma rue qui était sur le point de fermer pour m'acheter une bouteille d'eau et des Oréos. Après tout, si je devais rester éveillée une partie de la nuit dans la rue, autant m'armer pour l'occasion. L'eau c'était pour ça - le jus d'orange ne me faisait pas le moindre effet à mon plus grand regret - et les Oréos. Bah les Oréos c'était juste pour me conseiller de ma nuit blanche en perspective. j'avais le droit à un petit remontant, je le méritait vraiment ! Et puis, ça n'a jamais fait le moindre mal à personne.

Comme ça, j'ai marché, sirotant mon eau et grignotant mes gâteaux au chocolat. Mes pieds m'ont conduit à Soho. Je n'avais pas du tout peur de me retrouver dans ce quartier au beau milieu de la nuit, au contraire, savoir que ma sœur cadette Lacey, Miss "je suis une sorcière pur souche et pas toi" aurait été terrorisée à se retrouver là. Et à la réflexion, elle ne serait jamais sortie de chez elle en pleine nuit. Et puis, au pire, j'avais toujours une bombe de défense dans la poche de mon jean. Mes parents sorciers avaient insisté pour que je l'ai sur moi en permanence au cas où ma "tare" m'empêche de me défendre convenablement. Je leur en foutrais de la tare moi ! Peut-être qu'ils avaient une baguette mais moi j'avais eu mes frères ainés pour avoir assez pitié de moi pour m'apprendre à me battre et pour m'offrir des gants de boxe à mon douzième anniversaire. Et ça compensait toutes les tares au monde de savoir utiliser sa tête et ses poings pour se sortir d'une situation assez dangereuse.

De toute façon, quand je voyais les gens qui faisaient eux aussi la fête dans ce quartier, et qui ne semblaient voir que les autres gens bourrés comme eux, je me disais que franchement, je ne risquais pas le moindre bobo dans ce quartier.

Je me suis arrêté dans un bar quand ma bouteille d'eau fut vide. Un endroit très sympa et où il n'y avait presque personne. Et encore moins de personnes bourrées, ce qui était bien parce que je n'avais pas quitté mon appartement pour me retrouver entourée de personnes aillant un coup dans le nez. Si je l'avais voulut, j'aurais tout aussi bien pu sonner et demander à mes voisins si je pouvais me joindre à eux.
Non, en plus c'était vraiment un coin sympa, il n'y avait de mur comme dans toutes les autres boutiques ou bars du quartier, la salle donnait directement sur la rue, à peine séparée par une bâche un peu transparent. De là où je me suis assise, on pouvait voir le ciel, et les nuages rendus oranges par les réverbères des rues londoniennes.
J'ai posé mon sac en plastique sur le bar et j'ai commandé une vodka.

J'ai mangé mes Oréos en regardant les nuages prendre des formes nettes avec mon imagination et j'ai eu envie de parler à ma voisine.

" - Ils sont sympas les nuages de la nuit vous ne trouvez pas ? C'est encore plus facile de leur donner des formes qu'en plein jour. J'ai lâché mon paquet d'Oréos après en avoir coincé un entre mes dents et j'ai tendu ma main vers elle pour me présenter. Après tout, je n'étais pas ivre ni rien du tout. Je n'avais donc aucune excuses pour me soustraire aux règles de politesse qui avaient bordé mon enfance. Et puis ma mère m'aurait tué ou pire si elle avait su que je devenais impolie avec la présence de la nuit. Elle aurait été capable de me demander de revenir vivre à la Maison, et ça jamais de la vie !

" - Salut ! ai-je fait. Je m'appelle Hadley ! Tu veux un Oréos ? ai-je demandé en lui tendant le paquet avant de préciser. Je ne suis pas bourrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ Lettres Envoyées : 41
♦ Crédit : lulla

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Clouds won't pass twice Mar 28 Juin - 15:02

" - Ils sont sympas les nuages de la nuit vous ne trouvez pas ? C'est encore plus facile de leur donner des formes qu'en plein jour. "

Me demande-t-on réellement ça , ai-je alors pensé . Qui de normalement constituer et surtout qui de non bizarre ferait une telle remarque . Qui prête attention au ciel , plus particulièrement aux nuages , la nuit de toute façon . L’attention ne se porte-t-elle pas plutôt vers les étoiles ou la lune , sa forme et sa couleur .

" - Salut ! Je m'appelle Hadley ! Tu veux un Oréos ? "

Quel drôle de façon de se présenter. Original aussi . En y réfléchissant bien jamais , ou très peu , personne ne s’était introduis à moi de cette manière . J’ai tout de même pensé que les gens était bizarre à cause de son « tu veux un oréo ? » ! Pendant ce temps j’ai continué à boire le contenu du verre que j’avais dans la main , ne faisant d’abord pas attention à ce qu’elle disait pour ensuite tourné légèrement ma tête pour ainsi pouvoir voir cette personne . " Pourquoi me parle-t-elle , pourquoi moi , pourquoi pas quelqu’un d’autre ?! " . Je n’ai pas pensé ça parce que j’étais venue ici pour être tranquille et seule , mais parce qu’il y a ce côté de ma personnalité qui fait que lorsque ce genre de choses arrive , qu’une personne me parle à moi , ou tout du moins essaie de me parler , plutôt qu’à une autre alors qu’il y a d’autres personnes autours de nous , je me pose ces questions .

J’essaie d’arranger ce côté-là de ma personnalité , en tentant d’engager une conversation , de sortir plus souvent , de sortir moins seule je veux dire . C’est donc pour cela que je suis sorti ce soir . Seule . J’ai pourtant fait tout ce que je pouvais pour ne pas l’être , mais personne ne pouvait ou ne voulait sortir ce soir . J’ai d’ailleurs parfois l’impression que le monde est contre ma socialisation , mais comme disent souvent mes parents « Ne vis pas en fonction des autres … sort ma fille , même si t’es seule … parfois ça fait du bien d’être seule … tu ne sortiras jamais sinon » .
Ayant passé ma journée à cherché quelque chose à faire chez moi , regarder un film , lire un livre et autre activités qui peuvent se faire en solitaire , je suis donc sortis qu’au moment de la nuit . Décision que je ne regrette pas car l’endroit où je me trouvais actuellement , avec cette personne que je trouve , au premier abord , étrange donc , était pratiquement vide , car peu de monde avait pris la décision de s’y arrêter .

« Je ne suis pas bourrée . » avait elle finis par précisé . Le ton employé lors de cette précision m’arracha un léger sourire . Je commençais finalement à la trouver moins étrange . Je posai mon verre et répondit positivement à sa proposition d’oréo , qui soit dit en passant font partis de mes biscuits préférés .

« Je ne peux pas dire non à un oréo ! »

Je pris donc un oréo dans le paquet que me tendait cette Hadley et dégusta le biscuit lentement . Cela faisait bien longtemps que je n’en avais pas mangé et ce fut un véritable plaisir de re-goûté à ce biscuit censé être au chocolat , à chaque fois que j’en mange je ne sens pas vraiment le goût du chocolat voilà le pourquoi de mon « censé » , et à cette crème aux ingrédients qui me sont inconnus . Pour être honnête je préfère ne pas savoir tellement c’est bon . On pourrait me dire un jour que la crème contient tel ou tel ingrédients pas très ragoutant à l’image que l’on se fait en tant , que je n’en aurai rien à faire . Ma seule réaction sera probablement un « beurk » évident , pour ensuite croquer à pleine dent dans l’oréo que j’aurai dans l’une de mes mains .

« Merci , cela faisait un moment que je n’en avais pas mangé »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clouds won't pass twice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: Hide Ravage :: SOHO-