AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Rédemption [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Broken soul Ω Searching for you ∞ Searching for me

avatar


♦ Lettres Envoyées : 466
♦ Crédit : By Angelys
♦ Citation : Moi sans toi n'est rien...

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Rédemption [PV] Sam 2 Avr - 9:07

Valentin errait depuis ce qui lui semblait des heures, mains enfouies au fond des poches et col relevé jusqu'au menton, évoluant au hasard à travers les quartiers repeuplés de la capitale, distrait, presque absent. Incapable de reconnaître ces lieux pourtant familiers. Il se sentait déboussolé, irrémédiablement perdu - et pas seulement dans les rues londoniennes, qu'il connaissait aussi parfaitement que les moindres recoins de son appartement laissé à demi à l'abandon.

Tout avait changé, et trop vite.

Il en avait toujours eu conscience, dans un coin de son esprit, sans jamais s'arrêter à ces considérations qu'il avait jugées puériles et inutiles. Il lui fallait avancer. C'était du moins ce qu'il avait cru, avant de se rendre compte qu'il n'avait fait que stagner en donnant des coups dans le vide, sans parvenir à autre chose que se blesser lui-même. Toutes ses tentatives de retrouver sa précieuse jumelle s'étaient soldées par de cuisants échecs ; il avait même, durant un instant de folie, sombré dans la noirceur du crime. Du meurtre. Il avait tué son lot d'humains et de sorciers, ce soir-là, et ce que son boulot de chasseur l'obligeait à faire aux vampires ne portait pas d'autre nom, quoi qu'il ait pu en penser.

Il avait ôté des vies, bon nombre de vies, se détruisant peu à peu dans sa quête sanglante et désespérée. Et pendant ce temps, le monde avait changé, jusque dans ses fondations mêmes. Sans lui. Il avait cru y avoir sa place, son rôle, mais il avait fini par réaliser que tout ça n'avait été qu'une illusion - qu'il avait été laissé sur le bord de la route tandis que le changement poursuivait sa course folle sur l'autoroute du temps. Il s'était laissé dépasser, croyant suivre sa propre voie, celle de son pouvoir sur le destin.

Suivant en réalité le chemin de la damnation.

Il avait fallu cette rencontre imprévue avec cette vampiresse si semblable à Blandine pour qu'il réalise enfin cette abjecte vérité. Il n'était qu'un pécheur, si noir à l'intérieur qu'il n'y avait plus pour lui de pardon à espérer. Il devait faire face à ses propres ténèbres, désormais, et seul, aussi seul qu'on puisse l'être. Dans un monde qu'il ne reconnaissait plus. Avec une âme et une conscience qu'il peinait à appréhender, à comprendre.

Une nouvelle vie.

S'arrêtant au milieu du trottoir, il ferma les yeux et laissa échapper un profond soupir. L'étendue du travail qui lui restait à accomplir provoquait en lui un sentiment de lassitude résignée. Et de peur, parfois. Il ressentait un irrépressible besoin de purifier son âme, après avoir connu la terreur de se voir renié par Blandine. Il ne voulait pas revivre ça. Il s'était cru capable de tout supporter, si cela avait pu la ramener, saine et sauve, mais la vérité était autrement plus complexe, douloureuse. Comme toujours, avec lui. Comme toujours lorsqu'il tentait d'écouter son cœur. La vraie question, aujourd'hui, était de savoir s'il pourrait jamais s'affranchir de ses péchés, obtenir sa rédemption. Il en doutait.

La douce et pure Blandine ne lui accorderait jamais son pardon. S'il n'était pas encore mort à ses yeux, il le serait bientôt.

Il ouvrit les yeux et les leva vers le ciel. La nuit était en train de tomber, le soleil était déjà invisible derrière les habituelles volutes de brume anglaises. Avec un peu de chance, elles disparaîtraient un peu pour dégager un beau tableau d'indigo étoilé - il ne croyait plus à la chance depuis longtemps. Il Baissa les yeux sur la rue devant lui et lâcha un bref rire teinté d'amertume. Non, il ne risquait pas de croire à la chance. Plutôt à la malchance, ou au Destin, auquel il avait toute sa vie tenté d'échapper. Il se trouvait devant la boutique de Jennifer McCarter, sa patronne. A l'endroit même où il avait tué tous ces chasseurs lancés aux trousses de Lokhyan - le premier vampire pour lequel il s'était senti prêt à se sacrifier.

Si on ne croyait pas aux coïncidences, alors c'était sans doute un signe, et ça, Valentin était tout à fait disposé à le croire. L'intérieur était encore allumé, et la porte vitrée, entièrement remplacée un an plus tôt, était encore ouverte. McCarter devait être là, à attendre son ou ses derniers clients... C'était une invitation à entrer. Et puis quoi, ensuite ? Il savait pertinemment quoi. Il s'y refusait, c'est tout. Il n'était pas encore prêt. Ou bien l'avait-il toujours été ? Il eut peur, au point d'en frissonner. Il voulut faire demi-tour, et s'enfuir, loin d’ici, loin peut-être de toute civilisation. Mais le difficile chemin de sa rédemption ne commençait-il pas ici ? Il y aurait plus dur encore. Ce n'était que le premier pas.

Il lui fallut un effort de volonté pour se diriger vers le magasin, d'un pas plus souple et délié qu'il ne s'y était attendu. Cela faisait des jours, des semaines, peut-être bien plus, qu'il n'était pas venu travailler, ni même donné la moindre nouvelle, pas depuis qu'il avait rencontré l'Eternelle à la cathédrale. La connaissant, elle devait s'inquiéter et, les premières minutes au moins, elle serait rassurée et heureuse de le voir. Avant qu'il ne parle. Et il parlerait, il s'en faisait le serment.

La clochette à l'entrée tinta joyeusement quand il franchit le seuil, la mine sombre. Cela sonnait à ses oreilles comme un sinistre présage. Un instant, il se demanda comment cette journée grotesque allait bien pouvoir se finir. Un instant, seulement - quoi qu'il se passe dorénavant, il l'aurait amplement mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ Lettres Envoyées : 97
♦ Crédit : bardadoll

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 38 ans
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Rédemption [PV] Mer 25 Mai - 12:13

La journée avait été difficile, très difficile même. Alors que nous traversions en ce moment un temps mort, il avait fallut que je sois toute seule au magasin pour que le clients affluent. En effet, Valentin n'était plus venu travaillé depuis... longtemps, et le magasin n'avait pas désempli. Le dernier client venait de partir et je priai pour que personne ne rentre avant la fermeture. Il ne me restait plus que quinze minutes à tenir. Ensuite je pourrais rentrer chez moi et me reposer. En attendant que le temps passe, je faisais tourner mon stylo dans ma main tout en réfléchissant. A quoi? Oh, pas grand chose de bien intéressant: la raisons qui m'avaient poussées à reprendre ce magasin, mon retour en tant qu'informatrice, le fait que je n'ai personne à qui parler de tout ca... La routine quoi! A vrai dire, de quoi déprimer. Mais j'avais dépassé ce stade. Mes états d'âmes n'avait pas de place, j'avais trop à faire avec ma double vie.

Alors que je contemplais la vitrine en me disant qu'il faudrait changer les habits sur les mannequins, mon esprit avait bifurqué sur un événement particulier: comment nous avions du changer la vitre, à cause d'une horde de vampire venus gentiment tout saccager pour en attraper un autre. Valentin avait participé à l'évènement. D'ailleurs, il n'était plus venu travailler à peu près à cette date là je crois. Mais moi et les dates, on ne s'aime pas donc ne nous fions pas trop à cette idée.Au final, nous n'en avions jamais parlé tous les deux de tout ca. Peut-être était-ce mieux ainsi? Pourtant je m'inquiétais pour le 'petit'! Mais je parle, je parle, et le temps passe. Cela fait cinq minutes que j'aurais du fermer! Je soupire un coup et me lève de ma chaise, derrière le comptoir, tout en prenant une résolution. J'allais enquêter sur tout ça, comme ça je pourrais en même me refaire la main, et me prouver que je n'ai rien perdu de mon talent caché. Je griffonnai à la hâte quelques mots sur un bout de papier, soit "Valentin", "Lokhyan" -j'avais entendu prononcer son nom-, "hunter" et encore quelques autres mots dont ceux d'anciens informateurs. J'entendis alors la sonnette de l'entrée se déclencher.

- Désolé mais on ferme. Repassez demain à partir de 10h.

Ensuite je me retournai et découvris que c'était Valentin. Je fronçai les sourcils, il n'avait pas de raisons de se trouver ici. Par réflexe, je mis ma main contenant la feuille griffonnée derrière mon dos, chose nullement discrète je l'avoue volontiers. J'avais encore quelques trucs à peaufiner avant mon grand retour dans le métier. Je m'arrêtai deux secondes et le regardai fixement. Pas de nouvelle, pas d'adresse ou de numéro de téléphone pour le joindre. Je m'étais inquiétée et il revenait comme ca, d'un coup! Je me ressaisis rapidement et m'approchai tout en souriant

- Que fais tu ici? Il est bien tard. Tu as oublié quelque chose la dernière fois que tu es venu?

Ce qui est bien quand on tiens une boutique, c'est que l'on apprend à cacher sa gène et ses soucis derrière un sourire et quelques paroles. J'avais décidé de faire comme si de rien n'étais. Pourtant, je m'étais inquiétée, et ce soucis se transformais en colère. Le voir en fac de moi me rendait furieuse. Je l'observai: il paraissait soucieux, voire désemparé. Peut-être avait-il des soucis?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rédemption [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: The magnificient London :: AUTRES COMMERCES-