AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Can you believe it ? ▬ Cameron [intrigue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message

avatar


♦ Lettres Envoyées : 34
♦ Crédit : youngLUST

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 25
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Can you believe it ? ▬ Cameron [intrigue] Dim 13 Fév - 19:20


© morphine & lipstick

Le traité, le traité, le traité, le traité...

Il hantait même ses rêves désormais. Elle était en retard, très en retard, il lui restait tant de choses à faire et maintenant elle en perdait le sommeil. Ce qui était doublement embêtant puisque, par conséquent elle serait moins efficace une fois attelée à son bureau pour travailler. Il fallait vraiment qu'elle avance pour ensuite pouvoir dormir sans avoir quoique ce soit à se reprocher...ou du moins rien qui soit en rapport avec le maudit traité. Elle se mit sur le côté pour voir le réveil posé sur sa table de nuit. Six heures trente, autant se lever, elle pourrait ainsi arriver plus tôt au Ministère et se pencher calmement sur ce dossier si important pour l'avenir de la société. Après s'être préparée aussi vite qu'elle le pouvait sans trop utiliser l'énergie qui lui manquait terriblement, elle prit ses clés et transplana dans le hall du Ministère de la Magie. Elle prit immédiatement la direction de son bureau remarquant au passage qu'ils ne devaient pas être plus d'une dizaine à être déjà présents. Elle posa ses affaires et elle se mit à la lecture de ce qui avait déjà été fait, mais deux minutes plus tard ses yeux commençaient déjà à se fermer. Génial, elle était incapable de s'endormir lorsqu'elle était sous la couette, mais aussitôt qu'elle voulait profiter de cela pour travailler, le sommeil faisait son grand retour. Elle fila donc prendre un café dans le local prévu à cet effet.

« ▬ Eh ! Milligan ! Qu'est-ce que tu fiches ici de si bonne heure ?

Oh bas tu sais, les clauses du traité de paix avec les vampires ne vont malheureusement pas s'écrire toutes seules. »


Elle soupira lorsque son collègue se contenta du lui répondre par un sourire compatissant et retourna à son bureau. Elle était un peu plus réveillée que lors de sa première entrée quelques minutes plus tôt et n'en revenait tout simplement pas du fouillis qui régnait dans la pièce. Des dossiers et des piles des feuilles étaient posées un peu partout et si, elle au moins savait exactement où se trouvait chaque chose, il aurait été impossible à quiconque de retrouver quoique ce fut dans ce bazar. Elle laissa pourtant la pièce telle quelle, puisqu'elle n'attendait la visite de personne et se mit finalement à plancher sur le fameux traité de paix, non sans boire une gorgée de café toutes les deux minutes. La porte s'ouvrit alors brusquement et elle sursauta.

« Quoi ? »

Jihenne apprécia guère qu'on la dérange ainsi - sans toquer qui plus est -, elle releva à peine les yeux qu'elle su déjà quelle attitude adopter ne regrettant donc absolument pas le ton sec qu'elle avait employé. Vu ce sur quoi elle travaillait, elle était obligée de retenir au moins la tête des opposants au traité or, le jeune homme qui venait d'entrer n'était justement pas un sympathisant. Elle continua cependant sa tâche lorsqu'elle entendit une pile de papiers tomber au sol, oh bien sûr cette pile était dans un équilibre précaire, mais elle ne doutait pas une seconde de la responsabilité du visiteur quant à sa chute. Elle avait mis un temps fou à classer ces fichiers et voilà qu'il lui fallait maintenant tout recommencer. Elle se leva un air énervé sur le visage prête à gifler le jeune homme bien qu'il fut largement plus fort qu'elle. Elle ancra ses yeux dans les siens et sa main se figea alors dans les airs. Elle était incapable de lui faire du mal, elle ne voulait pas ! D'ailleurs elle n'était pas non plus en mesure de détacher son regard du sien, elle ne l'aurait pas fait pour tout l'or du monde. Laissant immédiatement tomber sa colère, elle lui sourit timidement puis finit bar baisser les yeux, en profitant au passage pour faire battre ses longs cils d'un air aguicheur. Elle ne savait pas ce qu'il lui arrivait, mais en tout cas elle savait qu'il n'y avait plus rien d'important à ses yeux que le jeune homme dont elle ignorait encore le nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BLOOD DRAWS BLOOD╰☆╮I'm a cannibal just like an animal with more charm.

avatar


♦ Lettres Envoyées : 315
♦ Crédit : moi
♦ Citation : Human blood was flowing only one way : between my teeth.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 83 ▬ 24 apparently
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Can you believe it ? ▬ Cameron [intrigue] Jeu 17 Fév - 12:47


© ♦BASICbitch & BIDOUILLE


BUREAU DE JIHENNE AU MINISTÈRE, 7 : 59 AM.

    Tout le monde dans le coin vous diront combien le traité de paix entre les humains, les êtres magiques et les vampires était une bonne blague. Enfin en tout cas, les vampires qui étaient dans notre clan avec Charlotte. On voulait régner en maître dans ce monde et cela ne pouvait avoir lieux si jamais on acceptait de signer ce foutu décret. Pourtant, certains vampires commençaient à douter. Peut-il y avoir une quelconque harmonie avec eux, des êtres de lumière ? Alors que tout n'était que noirceur pour nous ? Je n'avais pas de pensées positives par rapport à tout ça. Je trouvais ça tellement puéril en faite. Gouverner le monde des vampires en devenant chef, puis le monde étaient ma seule priorité pour l'instant et je n'avais pas envie qu'on puisse éclater mon rêve avec un bout de papier. C'était la folie bien sûr avec le Ministère. Nous nous faisons beaucoup montrer du doigt car on avait encore une certaine réticence par rapport à tout cette engouement pour avoir la paix. D'ailleurs hier soir avant que Charlotte ne parte de nos appartement, elle m'avait expressément demandé d'aller rendre une petite visite aux Ministère ce matin, voir avec les personnes qui travaillaient sur le traité de paix d'annuler celui-ci. J'ai bien évidemment accepté cette requête puisque je pensais exactement la même chose qu'elle. Il n'y aura jamais la paix avec tout les êtres qui peuplent cette terre. C'était impossible. C'était utopique et les humains montraient encore une fois leur inutilité en ce bas monde.

    Bien sûr que je prétendais que notre race était supérieur aux leurs. Nous avons la force. Nous avons la rapidité. Nous avons la combativité pour survivre et surtout nous avons l'éternité. Alors que eux, ils n'étaient que pur mortels. Les sorciers aussi, je les rangeais dans le même panier puisqu'ils sont tout aussi humain que les moldus. Ça ne serait vraiment pas évident pour nous de cohabiter ensemble, en parfaite harmonie puisqu'ils nous servaient de nourriture. Comment pouvait-on alors penser ne serait-ce qu'une seconde qu'une paix était envisageable entre nos deux races ? C'était complètement absurde ! La lueur du soleil caressait ma peau en porcelaine, pourtant cela ne me brûlait nullement. Je restais encore sous mes draps alors que mes yeux étaient totalement ouverts, fixant le plafond avec intensité. Je réfléchissais à des choses sans importance comme par exemple : depuis combien de temps je n'avais pas dormi etc. Des choses futiles car tout le monde ici savait que les vampires ne dormaient pas. Ma condition humaine me venaient parfois par petit bribe dans mes souvenirs. Des flashblacks incontrôlés et je me rappelais combien j'adorais dormir pendant longtemps. Ne pas me lever le matin et faire la grasse matinée. Même si j'étais un chercheur qui bossait dur, j'adorais être en congés juste pour le plaisir de ne pas me lever tôt. J'étirais mes lèvres, un sourire en coin. Maintenant ce genre de luxe était dérisoire. Je ne ressentais plus la fatigue.

    Je soulevais mon drap et partis prendre ma douche tout en me délectant de ce petit moment. Le fait de savoir que j'allais bientôt me rendre au Ministère ne m'enchantait guère. Je n'ai jamais aimé cet endroit. Ils étaient tous tellement... coincés là dedans. On avait envie de les secouer et de leur dire "Oh hé, réveillez-vous ! Vous ne voyez pas que vous ne servez à rien ?!". C'était exactement ça. Ils ne servaient absolument à rien. L'ennui me gagnait déjà alors je profitais encore du moindre moment pour retarder encore mon départ du manoir. Cependant je n'avais pas envie d'être entouré de tout le monde, donc je me décidais à partir tout de même très tôt.

    J'empruntais le chemin de traverse afin d'aller dans un de ses bars où on pouvait prendre la cheminée pour se rendre directement dans le coeur du bâtiment du Ministère. Je n'avais jamais aimé leur moyen de transport à vrai dire, cela avait le don de me donner mal au coeur et tout ce qui était magique m'horripilaient quelques peu. En plus ici, tout les sorciers me dévisageaient. Cela se voyait encore que le temps où on était ennemie restait encore gravé dans les mémoires. Bien vite j'arrivais alors au sein même du bâtiment. Il n'y avait vraiment personne à cette heure-ci. Quelques clampins qui devaient s'occuper des paperasses et qui servaient aussi d'hôtesse d'accueil. Mes yeux hagards se promenaient sur le lieux et je me souvenais encore de mes moments ici où je parlais avec les envoûtés, leur disant où était cachés mes alliées. Oui, j'ai été un traître pour ma race le temps où on combattait le Spirit. Mais j'étais plus intelligent que ces vampires qui n'acceptaient pas sa présence, j'ai sauvé ma peau alors que certains avaient péri en le combattant. Enfin, c'était le passé. Mes pas me guidèrent bien vite vers les bureaux, connaissant par coeur le chemin. J'entrais avec non-chalence, sans toquer. Il ne fallait pas non plus que ça dure toute la matinée cette petite entrevue surprise. Devant moi, une jeune brune qui n'avait pas l'air du tout heureuse de me voir débarquer alors qu'elle travaillait sur le traité. Mon sourire en coin, toujours aussi charmeur, s'afficha tout bonnement et je m'approchais de son bureau. Je la fixais un moment puis elle me snoba, retournant dans son travail. Je sourcillais face à cette réaction très neutre.
    ❝ Vous n'avez pas besoin de continuer à bosser sur ça, vous le savez. ❞
    D'un geste de la main, je fis tomber la pile de paperasse qui était bien empilée à côté d'elle et me délectais déjà de sa réaction. Bingo, elle réagissait assez vivement puis qu'elle se mit debout et prête à lever la main sur moi. Cependant quelque chose commençait à grandir en moi et je la voyais différemment... Cette jeune femme a l'air coléreux m'apparaissait plus séduisante que jamais. Ses mouvements étaient fluides, en finesses, au ralenti et tout mon être s'animait soudainement pour elle. Je l'aimais. Oui, c'était ça !! Je l'aimais !! Lorsqu'elle battit des cils et me montrait son côté timide, je succombais littéralement. Mes lèvres s'entrouvrirent puis je posais une main sur sa hanche tandis que j'approchais mon corps contre le sine, ancrant mon regard carmin dans ses yeux noisettes.
    ❝ Vous êtes magnifique ce matin, douce inconnue. ❞
    Je regardais avec envie ses lèvres qui étaient au bord des miens et je n'avais qu'une hâte c'était de goûter à ses baisers. Je salivais aussi rien qu'à l'idée de pouvoir humer son odeur et goûter à ce sang qui m'obsédait déjà. Oui, je l'aimais c'était indéniable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


♦ Lettres Envoyées : 34
♦ Crédit : youngLUST

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 25
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Can you believe it ? ▬ Cameron [intrigue] Ven 18 Mar - 19:26

Jihenne était désemparée, ce n'était pas la première fois qu'elle était amoureuse, mais jamais ça ne lui était arrivé à cette vitesse et de façon aussi étrange. Les questions se multipliaient dans son esprit mais celle qui dominait était, comment s'appelle-t-il ? Incroyable la manière dont elle pouvait avoir des sentiments pour quelqu'un dont elle ignorait même jusqu'au nom. Et puis, lui, il la trouverait sûrement stupide s'il s'en rendait compte. Et si elle se jetait à travers la fenêtre ? Ca abrègerait ses souffrances, non ? Elle se rappela que ce qu'on voyait à travers les « fenêtres » n'était qu'une illusion et que le ministère se trouvait sous le sol de Londres. Dommage pendant une demi-seconde ça avait été envisageable. L'être irréel se rapprocha alors d'elle et déposa une main sur sa hanche. La jeune femme ne rougit pas mais c'était tout juste, elle n'était pas habituée à ce genre de chose, et n'acceptait généralement pas une telle familiarité. Mais c'était lui, et lui pour une obscure raison elle le laissa. Le contact étrange la fit cependant légèrement frissonner et lorsque ses yeux rencontrèrent ceux du « jeune » homme les siens s'agrandirent...de frayeur. Oups, c'était un vampire. Impossible de s'y tromper étant donné la couleur de ses yeux. Ces magnifiques yeux. Ces yeux de tueurs. Des sentiments paradoxaux la submergèrent. Elle avait peur, oui, très peur. Elle qui voulait la paix inter-espèce, savait tout de même que ce genre de vampire – contre le traité donc – était dangereux, et avoir ce genre de vampire aussi près de vous n'était pas une idée bien rassurante. Mais à la fois, ne l'aimait-elle pas ? N'avait-elle donc par conséquent pas confiance en lui ?

« Vous êtes magnifique ce matin, douce inconnue. »

Elle sourit, sans s'en rendre compte, sans forcément le vouloir, elle sourit. Il la trouvait belle, non, mieux encore, magnifique ! N'était-ce pas trop beau pour être vrais ? Etait alors possible que ses sentiments naissants soient réciproques ? Johnatan n'était plus qu'une ombre, une ombre du passé. Un nom qu'elle oubliait presque en contemplant le visage du vampire. Mais Jihenne restait Jihenne et son caractère naturel la força à reculer d'un pas. Elle plongea cependant son regard dans celui de l'être surnaturel. « Je m'appelle Jihenne...enfin je veut dire Mlle Milligan. » Qu'est-ce qu'il lui avait prit de dire son prénom ? Il fallait qu'elle reprenne ses esprits, elle était dans son bureau, avec un opposant au traité qu'elle devait, non qu'elle voulait écrire ! Elle pouvait être polie mais pas plus n'est-ce pas ? Pourtant même lorsqu'elle s'était repris et avait dit son nom de famille, elle n'avait pu s'empêcher d'insister légèrement sur le « Mlle ». Après tout après « l'entretient » ils pouvaient aller boire un café s'ils le voulaient, rien ne l'interdisait. Jihenne se demanda alors si les vampires buvaient du café, sûrement pas non, enfin elle n'avait jamais étudié la question mais pourquoi se contenter de café lorsqu'on avait du sang à portée de main. Cette pensée la fit reculer un peu plus, il était beau, ça devait être un homme merveilleux, mais ne tenait elle pas plus à sa propre peau ou dans ce cas précis, à son sang ?

« Qu...qu'est-ce qui vous amène ? »

Oui, voilà reprendre le sujet initial. Ils étaient la pour le traité, ils défendaient des arguments différents, n'avait il pas renversé sa pile de feuille ? Elle avait l'impression que ça c'était passé des siècles plus tôt et non il y avait quelques minutes. Elle avait même voulu le frapper. Quelle sottise ! Quelle idiote avait elle fait ! Vouloir le frapper lui. C'était stupide parce que c'était un vampire et parce qu'il n'avait sûrement pas voulu la déranger. Non, c'était quelqu'un de bien – d'ignorant peut-être puisqu'il voulait que le traité ne se réalise pas. Elle était sûre que c'était une personne brillante et gentille et bref, parfaite. Peut-être avait-il été manipulé par un vampire sanguinaire. Oui ça devait être ça et dans ce cas, il avait besoin d'aide. Il avait besoin d'elle. Elle s'assit, posant une fesse sur son bureau et croisant les bras devant sa poitrine. En fait si elle avait eut un moyen d'être sûr qu'on allait pas la mordre elle aurait bien repris sa position initiale, mais quoique courageuse, elle n'était pas stupide.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Can you believe it ? ▬ Cameron [intrigue]

Revenir en haut Aller en bas

Can you believe it ? ▬ Cameron [intrigue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: The magnificient London :: Le Ministère Inter Espèce :: Les Bureaux et Salles de Conférences-