AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

~† Négligence †~ [Cameron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
BLOODY GIRL † Would you Die for me ?

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3681
♦ Crédit : Fatal†Error
♦ Citation : What doesn't kill me... will probably kill you.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 432 ans - 18 d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: ~† Négligence †~ [Cameron] Mer 2 Fév - 22:29


~† Humeur maussade. Le triste soleil d'hiver se couchait, là dehors. Elle regardait les couleurs rougeoyantes qui berçaient le ciel, se perdant dans celles-ci. Allongée sur son lit, elle restait totalement immobile, s'amusant des ombres qui tournaient comme le soleil descendait. Elle leva une main et fit danser son double ombré sur le mur nu de la chambre. C'était cet endroit qui la rendait si triste. C'était cette maison. Cette chambre. Parce qu'elle y avait vécu beaucoup de choses. Avec Lui. Leur première fois. Les suivantes. Elle le voyait encore la projeter contre un mur, saisi d'une crise de violence parce qu'il était affamé. Et une seconde plus tard, il la cajolait et s'excusait en l'ensevelissant sous les baisers. A cette époque, elle acceptait sa violence. Elle l'acceptait parce qu'elle avait confiance en lui et qu'elle l'aimait. Elle n'avait pas peur. Pourtant, oui, il l'avait effrayée. La dernière fois qu'elle l'avait vu. Il avait failli lui arracher la tête... Et puis, c'était le silence radio. Elle ne sentait même plus sa présence. Était-il mort ? Non, elle ne pouvait pas le croire. Il était bien trop... lui-même pour succomber un jour. Trop fort. Trop vieux. Trop charismatique. Qui aurait bien pu vouloir priver la planète de la merveille qu'il était ? Elle ne pouvait pas croire qu'il était parti alors que ses derniers mots pour lui le banalisaient au rang de vulgaire amant-jouet. Elle ne pouvait pas croire qu'il était parti sans lui avoir expliqué pourquoi il les avait choisi eux, les vampires, et pas elle.

Elle détestait cette maison. Chaque fois qu'elle y venait, elle déprimait. Dehors, dans le monde, elle était redevenue elle-même. La Charlotte Leonhart que tous désiraient, enviaient, craignaient ou détestaient. Ici, dans cette petite baraque volée, elle redevenait la Charlotte qui avait un jour éprouvé et qui ne s'en remettrait jamais. Dans cette maison, elle ressombrait au plus profond d'elle-même, de ses craintes et de ses blessures. Dehors, elle paradait sur un podium en permanence. Ici, elle était dans le petit trou caché derrière les murs, dans les ténèbres. Dehors, elle vivait la grande vie et le monde lui appartenait. Mais ici. Oh... Ici, elle redevenait cette petite fille brisée par l'amour d'un fabuleux vampire. Elle détestait cette maison. Elle détestait cette chambre. Elle détestait ce lit. Elle les détestait mais elle préférait broyer du noir ici plutôt que d'aller au manoir et les voir tous s'affairer. Le voir, lui, sourire et fanfaronner. Le voir se pavaner quand elle passait encore en second choix... Elle ne le supportait pas. Cela faisait deux semaines qu'elle réduisait de plus en plus ses visites au manoir. Elle avait commencé par ne plus se rendre dans les appartements qu'elle partageait avec Cameron. Puis, elle n'y avait plus été que la nuit. Et depuis quelques jours, ses visites duraient à peine quelques minutes et elle repartait. Le temps de voir quelques détails avec Isobel, donner des missions aux recrues ou en engueuler d'autres. Sa présence se raréfiait mais elle préférait rester ici.

Tout était parti d'une rumeur. Alors qu'elle était seule dans le salon privé, Jaline était venue la trouver, visiblement embarrassée. Cameron n'était pas là ce jour-là. Isobel non plus. Et la jeune vampire était venue la voir parce qu'elle avait quelque chose à dire. Quelque chose qui n'était pas bien. Charlotte lui avait demandé de parler et elle s'était mise à réciter un texte qu'elle semblait avoir appris par coeur. Il était question de Cameron. Cameron qui verrait régulièrement une humaine. Très régulièrement. Cameron qui rechignerait lors des chasses en groupe. L'éternelle avait demandé à sa cadette pourquoi elle lui révélait tout cela. Jaline lui avait répondu qu'elle jugeait cela incorrect. Parce qu'ils ne devaient pas sympathiser avec la nourriture. La vérité, mais Charlotte ne l'apprendrait que plus tard, était que Jaline était jalouse à la fois de Cameron et de Charlotte. La pauvrette aurait bien aimé que le beau vampire lui accorde un regard. Et tout à la fois, elle le haïssait d'être si proche de l'une de leurs maîtresses quand elle n'était qu'un soldat. Mais peu importait les raisons, elle avait très bien joué car le doute planait à présent et Charlotte avait porté toute son attention sur son amant. Elle l'avait suivi une fois, et elle l'avait vu rejoindre une humaine. Elle avait mémorisé l'odeur de cette fille et était repartie sans se montrer. Mais dès lors, elle avait senti chaque jour l'odeur de cette gamine sur lui. Lors de leurs ébats, qu'il n'avait pas abandonnés, elle goûtait son sang. Son sang qui, de plus en plus, n'avait plus qu'une seule teinte en arrière-plan. Celui de cette fille. Elle se fichait qu'il s'amuse avec une humaine, ou qu'il aille voir ailleurs. Elle aussi le faisait. Mais pas au détriment de son identité vampirique et il semblait très clair que Cameron ne chassait plus.

Là encore elle n'avait rien dit. Elle aurait pu s'énerver. Aller la tuer. Le congédier. Le faire renvoyer au simple rang de soldat sans plus aucun avantage, ni plaisirs. Elle aurait pu lui arracher la tête aussi. Elle n'avait rien fait. Elle préférait attendre un peu et lui accorder le bénéfice du doute. Voir si cela durait, ou si ce n'était qu'une passade. Cela faisait déjà un mois. Elle ne voulait plus le voir. Elle s'arrangeait pour ne pas le croiser et allait au manoir quand elle sentait qu'il n'y était pas. Il la décevait. Elle avait placé tellement d'espoir en lui, et lui se réduisait de son propre chef à l'esclave d'une seule humaine. Elle ne voulait plus le voir et cela impliquait de n'avoir plus sa distraction pour éviter de penser à Lokhyan. Mais il était hors de question qu'elle passe à nouveau au second plan. Lokhyan l'avait déjà abandonnée une fois, dans le pire moment. Elle ne laisserait pas Cameron faire la même chose. Pourtant elle le sentait, il lui échappait toujours un peu plus. Alors elle prenait du recul et commençait à se passer de lui, de ses rires et de sa capacité à chasser la tristesse de ses pensées. Elle ne l'avait pas croisé depuis deux semaines.

Le silence et la nuit engloutissaient sa chambre depuis quelques heures maintenant. Plongée dans l'obscurité. Elle continuait d'observer avec fascination sa main levée qu'elle continuait de faire danser. Elle sortit finalement du lit, sur la pointe des pieds, et enjamba les débris qui encombraient toujours sa chambre. Sans se soucier du regard sans vie de l'homme qui gisait dans la deuxième moitié de son lit, elle enfila un jean et un petit haut beige. Elle n'accorda pas un regard au cadavre de ce pauvre humain dont elle avait profité, bu le sang jusqu'à la mort, mais qui n'avait pas réussi à la distraire. Elle sortit de la chambre et descendit les escaliers. Elle alla s'installer sur son large canapé et alluma d'un geste machinal la télévision. Elle tomba sur un film qu'elle ne connaissait pas, un film d'action devant lequel il n'y avait pas besoin de réfléchir. Mettant le son au minimum, elle resta là à fixer l'écran dans lequel les images défilaient. Un peu plus tard, la porte d'entrée s'ouvrit puis se referma. Elle l'avait senti. Bien sûr qu'elle l'avait senti, depuis trois bonnes minutes même, alors qu'il était encore à l'autre bout du pâté de maison. Plus elle vieillissait plus ses sens s'aiguisaient. Mais plus que les autres, c'était son odorat qui était particulièrement affuté. Elle l'avait senti, entendu, pourtant elle n'eut aucune réaction lorsqu'il arriva dans la pièce, se contentant de garder son regard rivé sur la télévision. Muette et inexpressive.
†~



    ~† I had hoped you'd see my face. And that you'd be reminded. That for me it isn't over. Don't forget me. I beg. †~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com/forum.htm
BLOOD DRAWS BLOOD╰☆╮I'm a cannibal just like an animal with more charm.

avatar


♦ Lettres Envoyées : 315
♦ Crédit : moi
♦ Citation : Human blood was flowing only one way : between my teeth.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 83 ▬ 24 apparently
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: ~† Négligence †~ [Cameron] Mer 16 Fév - 18:17


© BRITISH TOUCH & BIDOUILLE