AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

~† Come with me... †~ [Alexey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
BLOODY GIRL † Would you Die for me ?

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3681
♦ Crédit : Fatal†Error
♦ Citation : What doesn't kill me... will probably kill you.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 432 ans - 18 d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: ~† Come with me... †~ [Alexey] Mer 8 Déc - 21:22


~† Devant le miroir. Ses yeux carmins détaillaient le reflet de sa propre silhouette avec toute l'objectivité dont elle était capable, faisant parfaitement abstraction du... bordel (c'était le bon mot) en arrière-plan qu'était le reste de sa chambre. Elle n'avait jamais rangé après s'être disputée avec Lokhyan et avoir mis la pièce sans dessus-dessous, renversant meubles et placards. Elle avait juste réparé le miroir et le lit parce que c'était les deux seuls objets qui lui servaient un peu dans cette pièce. Elle n'aimait pas trop venir dans cette chambre, dans cette maison tout court d'ailleurs. Les lieux lui rappelaient trop Lokhyan. Parce que c'était ici qu'ils s'étaient aimés pour la première fois. Ici qu'ils étaient pratiquement restés enfermés durant des semaines, rien que tous les deux. C'était ici qu'ils avaient vécu au point qu'elle lui permette d'accéder librement à cette petite maison ensorcelée qu'elle avait faite sienne. C'était dans cette chambre aussi, sur ce lit, qu'elle avait passé des journées entières à fixer le plafond alors qu'elle le croyait mort. Cette maison de Kensington lui rappelait trop de choses. Elle y venait de plus en plus rarement, préférant rester dans les quartiers qu'elle partageait avec Cameron au Manoir. Ce jeune vampire lui permettait d'écarter ses sombres pensées. Pourtant cet après-midi, elle y était revenue, dans cette petite maison.

Elle y revenait mais c'était pour une raison bien précise. En quittant le Manoir ce midi, elle en avait profité pour aller refaire une petite chasse. C'était l'heure du dîner après tout... Et puis il lui fallait être en pleine possession de toutes ses forces. Elle n'oubliait pas ce qu'Isobel lui avait dit la veille mais elle ne voulait pas envisager la deuxième option qui se présenterait à elle si elle échouait. Le tuer. L'éliminer. Sincèrement, elle n'était absolument pas certaine de pouvoir y parvenir. Elle ne pouvait déjà pas envisager l'idée, alors l'acte en lui-même... Elle n'en avait rien dit à sa soeur mais elle doutait fortement de pouvoir accomplir un tel geste. Ce n'était pas parce qu'elle ne lui avait pas adressé la parole depuis des mois, qu'elle avait repoussé ses avances qu'elle était pour autant capable de l'achever. Il restait une personne qui avait été importante pour elle d'une certaine manière, à une certaine époque de sa vie. Elle ne se voyait pas entrer dans un combat à mort avec lui. Alors c'était à elle de faire en sorte qu'il accepte ce qu'elle avait à lui proposer. Et elle mettrait tout en œuvre pour que cela arrive. Tous ses atouts... Des mots convaincants, un sourire enrôleur, un physique irrésistible. Elle ne laisserait rien au hasard parce qu'elle ne devait pas faillir.

Devant le miroir, Charlotte s'observait d'un œil critique. Elle avait mangé il y avait peu et ses yeux étaient plus rougeoyants que jamais. Deux petites flammes attirantes dans lesquels on pourrait brûler pour l'éternité. Son regard sanguin était cerné de noir, un maquillage assez léger, juste ce qu'il fallait. Un petit touche de rouge à lèvre et de gloss, et on pourrait croire qu'elle avait encore du sang qui perlait sur ses lèvres. Sa crinière brune encadrait son visage aussi pâle que la lune. La robe qu'elle avait choisi était sertie de diamants et transparente à quelques endroits stratégiques. Décolleté plongeant. Elle avait opté pour une lingerie classique et noire. Des bas jarretière assez foncé. Et pour finir le tout, des talons aiguilles en soie. C'était pour cela qu'elle était revenue dans cette maison. Parce que la majorité de sa garde-robe s'y trouvait encore et qu'elle savait exactement ce qu'elle allait mettre pour aller à sa rencontre et transformer cette mission en succès. Devant son miroir, elle jugea sa tenue et ce qui s'en dégageait satisfaisant pour ce qu'elle avait à faire. Elle ressemblait à elle-même, cette vampire sanguinaire qu'elle avait été durant des siècles et qui ne faisait que s'amuser et profiter.

La nuit tombée, elle quitta cette petite maison pour se rendre... elle ne savait pas encore où exactement mais son odorat le lui dirait. En chemin, elle croisa deux de leurs recrues qui revenaient de leur mission. Elle s'entendait bien avec ces deux-là et ils se permirent de la siffler en riant. Elle les frappa tous les deux derrière la tête et se remit en route, souriant de savoir qu'elle faisait de l'effet. Parce que c'était ce qu'elle voulait : lui faire de l'effet. Inspirant avec attention toutes les odeurs de la ville, elle chercha celle qui l'intéressait. Une odeur virile, faite d'un mélange de senteurs d'arbres, d'encre et une touche gelée. Elle ne saurait pas expliquer son odeur mais elle la connaissait presque aussi bien que celle de Lokhyan et son odorat délicat pouvait le flairer à des kilomètres à la ronde. Elle se laissa mener par cette fragrance, traversant rues, allées, ruelles, carrefours pour finir dans le quartier de Knighstbridge. Elle s'arrêta devant une maison assez haute et imposante. Elle voyait deux gardes à l'entrée mais elle n'irait pas les saluer. Elle savait qu'il laissait toujours sa fenêtre ouverte... Se faufilant, ombre de la nuit, elle contourna la bâtisse et se hissa jusqu'à l'étage. L'odeur était plus forte ici et elle était certaine que c'était sa chambre. Elle poussa la vitre... Et effectivement, celle-ci n'était pas fermée. Elle pénétra dans la pièce tel un chat et referma derrière elle. Le mobilier était joli, un peu ancien mais extrêmement propre. Elle reconnut quelques objets qu'elle avait déjà vu chez lui à Moscou. Sans se gêner, elle alla vers la commode qui se trouvait à côté du lit et l'entrouvrit. Oh, il ne cachait même pas une petite revue cochonne !! Par contre il y avait des journaux. Elle en saisit un et l'entrouvrit. Journal intime. Elle s'installa sur le lit et commença la lecture, essayant de saisir le sens des mots écrits en langue russe, qu'elle ne maîtrisait pas très bien...
†~

Citation :
Aucun humain ne peut comprendre la soif [...] vampire. C’est quelque chose de beaucoup plus puissant [...] croire. [...] pense, j’ai l’impression de voir [...] démoniaque qui me chuchoterait à l’oreille de faire des choses monstrueuses. Je ne suis pas Lokhyan, je ne tue que lorsque je n’ai pas le choix… Pourtant, [...], je me plais à découvrir les gorges [...] de nos adversaires et à [...] leur sang. Chaque sang a un goût différent, une saveur qui donne envie [...] encore plus… Mais il m’est aussi arrivé de [...] sur des gens… [...], je crois que c’est le mot juste. Si je pouvais me nourrir d’eux, je n’en [...] aucun plaisir. Ce n’était rien que de la nourriture sans [...]. Sans sel. Sans vie, tout simplement. *tâche d'encre*
Charlotte vient de passer. Elle dit que Lokhyan veut me voir. Ses yeux [...] lorsqu’elle a évoqué la [...] bataille que [...] mener. Cette fille est… Je ne sais pas comment [...] ce qu’elle est. « La digne fille de Lokhyan » [...] un peu lui manquer de [...]. [...] son jeune âge, aussi bien humain puisqu’elle n’a que dix-huit ans, que vampire, elle fait preuve d’une ambition [...]. Et je ne serais pas surpris qu’elle parvienne à [...], quelles qu’elles soient. [...] en usant de la force, ou… d’artifices plus charnels. Ce serait [...] que de [...] ne jamais avoir posé les yeux sur elle [...].

~† Durant sa lecture, elle avait senti sa présence, son odeur. Il venait d'entrer dans le bâtiment. Elle se doutait qu'il avait dû sentir son odeur et qu'elle le verrait pousser la porte dans quelques secondes. Pourtant elle ne bougea pas, les yeux toujours sur les lignes qu'il avait écrites. Il parlait de batailles, de sang, et de Lokhyan et d'elle. Elle en déduisait que ce carnet relatait la période bénie durant laquelle ils dirigeaient le monde. Étrangement il ne parlait pas d'Isobel. Relire des mots de cette période passée la fit sourire. Elle releva les yeux lorsqu'il pénétra dans la pièce, suffisamment longtemps pour le voir se raidir et la fixer. Surpris ? Elle ne put empêcher le petit rire qui s'échappa de ses lèvres tandis qu'il se détendait et qu'elle terminait de déchiffrer la phrase qu'elle venait de commencer. Elle reporta son regard dans les yeux du vampire qui venait de franchir la porte de la chambre. Un regard doré dans lequel dansaient quelques filaments rouges. Nettement moins nombreux que la dernière fois qu'elle l'avait croisé. Était-il revenu à son régime végétarien ? Cela lui fit songer que la dernière fois qu'ils s'étaient vus, il l'avait oubliée et elle lui avait promis de ne plus croiser sa route pour qu'il ne se souvienne pas. C'était raté, elle avait une mission. Avait-il recouvré la mémoire ? Elle allait s'en assurer sans plus attendre. Sans lâcher le journal, elle plia simplement une jambe, laissant apparaître le haut d'un ses bas. †~

    « Alexey... Cela fait bien longtemps que je n'étais plus venu te rendre visite dans tes appartements...
    Il est très intéressant, ce journal. »




    ~† I had hoped you'd see my face. And that you'd be reminded. That for me it isn't over. Don't forget me. I beg. †~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com/forum.htm

~† Come with me... †~ [Alexey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: Résidences :: KNIGHTSBRIDGE :: Logement de A. Andropov-