AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Lun 8 Nov - 11:39



THEO ELVIS DOOLITTLE


Il se tenait, là debout au bord du gouffre. Il attendait on ne sait quoi, il n’y a que lui à cet instant qui pouvait le deviner. Il y avait de l’orage dans l’air, la pluie arriva en fine gouttelettes sur son visage, usé, boursoufflé par le temps. En abusant de choses qui semblent être bonnes, on en paye forcément les conséquences. Théo restait figé, au bord du précipice, le précipice de sa vie, un effondrement d’évènements qui le fit plonger dans les méandres de son âme, son âme torturée et paranoïaque. Il fuit toute réalité, il n'est qu'un lâche qui ne combat pas le mal. Il amadoue n'importe qui avec ses belles paroles pleines de bons sens, mon cul oui. Il trompe, il donne du rêve. Ce n'est qu'une pourriture avec un sourire de requin, il est drôle, vous fait rire comme il se doit et ensuite joue avec vos nerfs. Mais, ce n'est qu'un faible, ce n'est qu'un homme psychologiquement détruit par son boulot, son amour pour l'irréel. L'inconnu, ça l'intrigue énormément. C'est un inventeur, un génie de la création, il est un artiste de la magie. Ne vous avisez pas de gagner, c'est lui le vainqueur dans l'histoire, la défaite est une souffrance intense pour lui. Un je "m'en-foutiste" , une raclure, un imbécile heureux. Avant, ce n'était qu'un aspirateur à l'évolution, à l'aboutissement de ses projets farfelues. Maintenant, il souhaite sortir de ce gouffre infini, infini de conneries, baignant d'absurdités qui le bouffent jusqu'à la moelle depuis des années...Cela doit changer quoi qu'il advienne et c'est ce qu'il compte bien entreprendre, notre sorcier des temps modernes...

Qui a dis que la vie était un long fleuve tranquille ? Encore un imbécile...


Je suis un faible, un homme souffrant de problèmes émotionnels. Personne n'arrive à me comprendre comme il se doit, pourquoi on n'arrive pas aimer ce que je fais ? J'innove, j'invente, je façonne un nouveau monde, mon monde déplait à n'importe qui. Quand j'étais jeune, il y avait toujours un problème à cause de moi, un vrai bouc-émissaire. On adorait me prendre la tête parce que, j'étais différent. Sorcier, c'est tellement difficile d'entretenir la magie grâce à ces nombreux sorts tout aussi tordus les uns que les autres. Dans ma jeunesse, les potions étaient vraiment le cours le plus inutile que je n'avais jamais vu. Un cours lassant, toujours le même rythme. Le plus ennuyeux. Aucun parfum à l'odeur délicate, rien n'était doux, tout n'était que physique et potion inutile pour un sorcier. Je voulais de l'action, des potions qui en jettent et qui aide vraiment à avancer. Dans ma chambre, quand j'en avais l'occasion, je n'hésitais pas à faire des mélanges de plusieurs potions, ayant des couleurs dynamiques et des odeurs des plus raffinées. Parfois, elles étaient légèrement explosives, le dortoir entier profiter de mon spectacle, tout le monde participé en me menaçant de leur baguette. J'en rigole maintenant à côté de ce que mon avenir me réservait. Certains professeurs rabat-joie me dicter la conduite à tenir lors de mes cours et même en dehors mais, j'en avais que faire de leur jérémiades incessantes à mon sujet, tout ce que je voulais, c'était la liberté.

Je n'avais aucune limite, aucune frontière pour l'irréel. J'aimais imaginer autre que tout ce qui pouvait être vivant sur cette planète, même les morts à côté de ma créativité ne ressemblaient qu'à de la fumée de cigarette. Je voyais dans mon avenir, un magasin remplit de potions, de potions tordues, de potions débiles, de potions inutiles mais, tellement tordantes. J'étais un clown qui rêvait de voir des enfants heureux, des adultes me respectant et m'admirant, le sourire est ce qui m'est le plus cher en ce monde. Le peu d'amis et de connaissances que j'avais, m'aimaient malgré ma bizarrerie, ça les faisait tellement rire. Mon éducation fût inexistante, j'apprenais à être moi-même, à mes propres ordres, à mes propres envies. J'étais mon chef. Personne ne pouvait entraver ce que je disais, à par moi. Mes parents étaient des êtres invisibles, des fantômes, des formes que je semblais voir au loin et qui s'avérèrent être des mirages. Il est certes difficile de continuer ainsi, sans n'avoir aucun modèle sur qui se baser mais, j'en ai décidé ainsi. J'ai eu un modèle, enfin si l'on peut appeler cela ainsi. Mon professeur de potion, bien que pitoyable et doté d'une paresse incomparable, j'avais envie de le balancer à la fenêtre quand je serais plus grand. Histoire de remettre des choses dans l'ordre, c'est ce que je fis : je devins professeur des potions à Hogwarts.

Qu'on se rassure, mon professeur n'était seulement que devenu trop âgé pour ce travail, c'est pour cela que j'assure les cours de potion pour les jeunes sorciers. Ils sont turbulents et ont de l'imagination, comme moi dans ma jeunesse. Trop passionné la plupart du temps, mes potions étaient affectées par mon manque d'organisation et d'attention ce qui suffisait pour provoquer de grandes émeutes dans toute l'école. J'en ai reçu des reproches, des plaintes venant de parents et de professeurs soucieux de ma concentration. Je ne pouvais que leur dire : "qu'il fallait un peu d'action et d'explosion pour leur montrer ce qu'était que de se défendre contre le mal..." - j'avais l'air à cet instant, d'être devenu autre qu'un prof de bas étage, je me prenais carrément pour un héros de guerre. Un héros, vous vous rendez compte un peu. Qu'avais-je donc en tête à cette époque, à part l'insouciance à l'état pure ? Un vulgaire professeur croyant pouvoir sauver l'univers grâce à des potions instables, qu'est ce qu'il ne fallait pas entendre. J'essayais de tout explorer, je m'en servais sur mes collègues qui n'avaient pas l'air si joyeux que ça de ressembler à un cochon. Les effets sont courts mais, la colère qui les imprégnaient, elle s'agrandissait de jours en jours.

J'étais fou avant l'heure, tout me semblait beaucoup trop calme dans cette vie, je m'ennuyais, je me détruisais sans m'en rendre compte mais, c'est en 2085 que tout changea. La démission du ministre anglais chamboula beaucoup de choses au sein de l'école, les enseignants semblèrent affolés. Le "Spirit", le fameux Spirit ? La grande source destructrice magique de tous les temps, combattue il y a des milliers d'années, voilà que cette "chose" décide de revenir d'entre les morts. Qu'allait-il se passer ? Oh, c'est simple : la fin du monde et de toutes les espèces. Lâche comme j'étais, je n'avais qu'une envie : fuir le plus loin possible d'ici. Mais, on nous avait confiés une tâche des plus importantes, protéger les humains...Mais, qu'étais le prix de cette protection ? Cela était-il vraiment suffisant ? Peut-être qu'appeler ailleurs serait plus raisonnable ? A quoi bon...on ne vous écoute pas.

2090-2091 : Les années les plus infâmes que j'ai connu. Des champs, du sang, des cadavres, encore du sang. Nous étions entourés de cette mare infini, ce coulis, cette rivière à l'odeur désagréable. La chair en décomposition, ma respiration se faisait courte pour ne point sentir cette horreur. Les Vampires étaient là, les immortels étaient morts. Avec en tête de liste, l'ennemi numéro un : le Spirit. Tous ceux que je voyais, que je connaissais de près ou de loin sont tous morts sous mes yeux. Mes compagnons de voyage, ils sont loin maintenant, je me sens terriblement seul, encore plus qu'à l'ordinaire. Et si, je décidais de partir à mon tour, ça serait peut-être mieux...Qui ne tente rien à rien, on verra si le destin désire prendre ma vie ou non. J'aimerais bien me réincarner en oiseau, pour voler encore plus haut, pour atteindre les cieux. Revoir le visage de ces gens qui sourient sans cesse. Que c'est beau. Je leur tends ma main. Il y a des nuages autour de moi, je baisse ma tête, je vois le vide. L'air, le vent me permet d'être un oiseau. On me touche au bras, on me dérange. Qu'est-ce que c'est ? L'avenir. Je me réveille au beau milieu d'un bar, avec comme seuls compagnons de voyage, ma bouteille de vodka et ma morphine. Je n'ai plus envie d'entendre tous ces cris, tous ces pleurs, je veux du plaisir et de la joie. JE NE VEUX PAS ÊTRE LA BON SANG !


Où je me trouve à présent ? Quelque part entre le ciel et la terre, l'au-delà et l'espace temps. Je n'arrive pas à cerner le lieu exacte où je me trouve. Tout est flou, tordu, déformé. J'ai soudainement l'impression d'être un oiseau, j'arrive à caresser les nuages avec mes ailes, le soleil est merveilleux. Il brille, il est doré et brûlant. A cet instant, je me rends compte que je tombe, tout brûle autour de moi, se dégringole en une avalanche de feu sous mes yeux. Le paradis m'a laissé place à un enfer des plus indescriptible. Je plonge vers la terre, je tombe du ciel de plus en vite et m'écrase... Je me réveille, c'est douloureux comme s'il avait été vrai. Bouteille de vodka et marijuana dans l'autre, au beau milieu d'un bar, j'ai l'air d'être invisible. Comment me retrouver un jour ? Je vagabonde depuis quelques temps dans les rues, cherchant je ne sais quoi, une réponse, un sourire peut-être ? Le doux sourire d'une femme ou d'une petite fille. La chaleur humaine me manque, tout me ravage. La substance qui me tient encore en vie malgré moi, reste cette poudre blanche. Avec elle, je rêve de choses dont j'ai déjà oublié la douceur et la tendresse, la vie, la joie, le bonheur n'existe plus dans ma vie...

J'avance dans la nuit, tout est si lugubre. Les vampires sortent comme si de rien étaient avec les humains. J'avance avec pour seul compagnon, ma baguette. Je me sens protégé par une force, un apaisement plus qu'autre chose. Addiction, je deviens une abomination à chaque fois que je rentre dans un état second. Je ne sais plus qui je suis. Je deviens un Indien, un penseur, un homme capable de voir au-delà du regard humain. J'aperçois déchéance et renaissance. J'affirme qu'il ne s'agit que d'un rêve mais, il semble si réel. Les humains, vampires et sorciers, tous ce calme entre eux et cela, après la disparition d'une puissance. Mes neurones n'existent plus, je ne trouve pas la réponse pour le moment. Cannabis, héroïne, cocaïne. J'enchaîne l'illicite. Là, je me retrouve face à face avec des gens, qui me réclame de l'aide en échange d'argent. L'argent, quelle sensation de plaisir rien quand le touchant. Je savais ce que j'allais en faire par la suite. Devenu un dealer de potions, je troquais tout mon bric-à-brac du parfait petit chimiste contre du papier et recevoir de la poudre à canon pour mes narines. Un concentré d'explosif qui vous vient directement dans le crâne. Enfin, je m'endors. J'ai abusé de toute cette merde. Je ferme mes yeux petits à petits et plonge. Morphée vient alors à moi en me racontant quelque chose, elle me dit qu'il y a quelqu'un qui tentera de me tuer. Qui serait assez fou pour ça ? Mon dealer. Le lendemain, j'avais toutes les cartes en main : le cobaye était présent. Je lui fit ingurgiter une potion de vérité et m'avoua le dessein me concernant. Je n'aime pas la violence mais, j'apprécie encore moins qu'on touche à mon réseau. Je ne l'ai pas tué. Je l'ai juste envoyé loin de moi. Pour toujours. En assimilant ce qui était mauvais pour moi, j'ai réalisé que j'avais quelque chose, un pouvoir. Je pouvais voir le futur, je voyais la destruction, la mort était partout...et puis, il y avait ce soleil. Je ne sais pas si cela se réalisera mais, c'est un rêve que je faisais régulièrement...Comment je sais que je prédis l'avenir ? J'arrive à voir facilement qui essaye de me tuer en cachette...

Peeves, ce maudit clown me cherchant des noises. J'en avais plus que marre qu'il me suit de long en large et en travers tout le long du château. Impossible d'avoir mon moment de paix, il était obligé de me coller, c'était plus fort que lui ! Alors que j'entendais sa petite voix me casser les oreilles, il y avait eu une minute de silence. Une voix grave m'interloqua tout à coup, je fis volte face en menaçant la voix de ma baguette. Hors, il n'y avait rien. Gambadant à nouveau, totalement stone, une fois encore, la voix m'avait appelé. Comme si j'en avais envie ! Vous savez ce que celle-ci m'avait demandée ? "Si j'avais le choix entre la paix ou l'apocalypse, laquelle des deux je choisirais ?" - Question conne & réponse conne - Encore une blague débile surement. Pour la fun, je pris l'option "dramatique", c'est-à-dire : l'apocalypse. Après tout, j'ai perdu tout ce j'aimais dans la vie, alors autant crever...j'en ai plus rien à foutre de ce monde de merde.

C'est à ce moment qu'on se dit : pourquoi j'ai ouvert ma gueule ?

Les mois ont passés, je reprends petit à petit le rythme. Je me suis battu pour survivre avec mes acolytes. Autres sorciers, autres humains et parfois vampires. Difficile de cohabiter mais, on a réussis finalement. Son business ne cesse de fleurir, poisons, remède... tout ça pour des histoires de meurtres. Le meurtre paye parfois, certains en gagne le prix, d'autres n'en ont jamais la chance. Durant des années, j'étais qu'un aveugle, un pauvre enfant à qui on a arraché les yeux pour rire de lui. Je pourrais rire de ma bêtise, ça me fait pleurer. C'est douloureux d'arrêter ce qui était pour vous, la source même de votre longévité. J'angoisse, je tremble, je vomis. C'est dur mais, j'ai du courage. Je me force à prendre des tranquillisants, à me faire des potions qui m'empêchent de faire des conneries. Cela ne dure que cinq minutes, c'est long cinq minutes. Mais, c'est court dans une vie. Il fait beau aujourd'hui, j'entends les oiseaux pour la première fois depuis une décennie. C'est agréable de sentir l'air pur. J'espère que je ne rêve pas...

Théo alluma une cigarette, se brûla la main. La douleur est là. Il est vivant.




Dernière édition par Theo Elvis Doolittle le Sam 13 Nov - 23:42, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Lun 8 Nov - 11:39


Moi ? Je suis tout à fait normale...


▬ PRENOM ; Alex' (Sexe Féminin)
▬ AGE ; 20 ans
▬ AVATAR CHOISI ; Heath Ledger (à quelques années d'écart, ont est nés le même jour)
▬ DECOUVERTE DE TSN ; Depuis un moment déjà...par qui ? Je sais plus..
▬ AVIS SUR TSN ; Un merveilleux forum que j'aimais beaucoup survoler mais, je n'avais pas le temps pour une inscription. Lire des intrigues nouvelles était bien sympathique, je me suis résout à venir parmi-vous car, il était temps ! Tout simplement ! :3


Dernière édition par Theo Elvis Doolittle le Sam 13 Nov - 23:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar


♦ Lettres Envoyées : 148
♦ Crédit : rusty damages ; tumblr

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 96 ans (24 ans)
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Lun 8 Nov - 12:09


    Yeah I love you
    Bienvenue sur TSN Smile
    Ha ça fait plaisir mon petit Theo haha (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Lun 8 Nov - 12:23

Mon "petit ange" ! xD
Merci de ton accueil !

clown


EDIT : J'ai une petite question à propos des dons et sorts...Hormis les potions pour mon personnage, je dois choisir quelque chose qui est dans ses cordes ou j'ai le droit de prendre ce qui me convient ? :/
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY GIRL † Would you Die for me ?

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3681
♦ Crédit : Fatal†Error
♦ Citation : What doesn't kill me... will probably kill you.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 432 ans - 18 d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Mar 9 Nov - 7:32

Bonjour !

Pour ta question, je ne suis pas sûre de bien la comprendre. Je vais essayer d'y répondre quand même.
Si tu parles des sorts, tu peux tous les utiliser puisque Theo est un sorcier. Mais je pense que ta question ne portait pas sur ça mais sur les dons.
Si c'est ça, hum, non, je pense que tu peux prendre ce que tu veux tant que ça reste dans l'esprit du personnage.
Tu pensais à quoi ? Smile




    ~† I had hoped you'd see my face. And that you'd be reminded. That for me it isn't over. Don't forget me. I beg. †~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com/forum.htm
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Mar 9 Nov - 7:42

Je pense....que j'ai oublié le mot dans ma phrase...je suis bête, je ne me suis pas relue -_-'
Mon personnage peu donc avoir ce qu'il désire comme don, du moment que ça reste dans ses cordes je suppose ? Smile

Je vais me pencher là-dessus...Merci de m'avoir répondu ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY GIRL † Would you Die for me ?

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3681
♦ Crédit : Fatal†Error
♦ Citation : What doesn't kill me... will probably kill you.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 432 ans - 18 d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Mar 9 Nov - 11:39

Oui, tant que ça colle au personnage, son caractère, et que ça correspond à ce qu'il est, tu peux choisir un peu ce que tu veux.
Ensuite, on accorde ou non les dons selon la qualité de la fiche. Mais bon, on refuse rarement Smile

Bon courage alors, tiens-nous au courant quand tu auras terminé ^^




    ~† I had hoped you'd see my face. And that you'd be reminded. That for me it isn't over. Don't forget me. I beg. †~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com/forum.htm
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Mar 9 Nov - 11:46

Très bien Smile

Est ce que le don, peu lui venir un peu plus tard ou il doit être depuis sa naissance ? Car, je voudrais le faire venir un peu plus tardivement.

Pour ce qui est de la fiche, je la fait progressivement, la semaine, j'ai un peu de mal à la faire en un seul coup. Mais, elle sera finie ^^
Revenir en haut Aller en bas
BLOODY GIRL † Would you Die for me ?

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3681
♦ Crédit : Fatal†Error
♦ Citation : What doesn't kill me... will probably kill you.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 432 ans - 18 d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Mar 9 Nov - 11:56

Ca dépend des dons. Pour l'exemple, fourchelang est forcément inné. Animagus est acquis, donc c'est quand le perso a décidé de l'apprendre et de le devenir. Voyant, ça pourrait très bien être arrivé tardivement. Vraiment, ça dépend Smile

Pas de problème pour la fiche. De toute façon tu as une semaine pour la terminer, et même si ce n'est pas le cas, tu peux toujours demander un délai ^^




    ~† I had hoped you'd see my face. And that you'd be reminded. That for me it isn't over. Don't forget me. I beg. †~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com/forum.htm
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Mar 9 Nov - 12:05

Citation :
Voyant, ça pourrait très bien être arrivé tardivement.

Justement, c'est celui que je vise pour mon personnage Smile
Pour la fiche, je poste des morceaux quand j'ai le temps mais, ce weekend-end, je pense qu'elle sera terminé Smile
Merci en tout cas pour m'avoir éclairé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar


♦ Lettres Envoyées : 94
♦ Crédit : Cristalline

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 31 y.o.
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Mar 9 Nov - 17:33

Bienvenue Smile
Toi je t'aime déjà ♥️
1. T'écris bien, 2. T'as prit Dieu comme avatar <3
Faudra qu'on ait un lien, je t'harcelerais xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Mar 9 Nov - 18:21

Ah ?!

Je suis d'accord, Heath est un dieu !
C'est une merveille, qui nous a quitté trop vite :'(

J'espère finir ma fiche au plus vite....je vous concocte un petit truc sympa :p
Revenir en haut Aller en bas
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Jeu 11 Nov - 9:57

Bienvenue sur TSN!




I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Ven 12 Nov - 23:38

Désolé du retard que j'ai pour faire ma fiche, elle est presque terminée :3
Ne me jeté pas dehors ! ><



Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Ven 12 Nov - 23:40

Y'a aucun probleme, ne t'inquiètes pas, dis nous juste quand tu auras terminé Wink




I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Sam 13 Nov - 17:43

Voilà, j'ai enfin fini :3

(je sais, c'est long, juste que...ce petit jeune me plait beaucoup :3
j'écris pas autant mais là, j'en avais envie ! xD)


Oui, je fais du mal aux admins je sais !
Revenir en haut Aller en bas
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Sam 13 Nov - 17:46

On lit tout ça et on te donne une reponse au plus vite alors (L)




I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
PSYCHOTICGIRL★ Push up my bra like that, I don't wanna be a stupid girl

avatar


♦ Lettres Envoyées : 66
♦ Crédit : rf. avatar
♦ Citation : Dans une société hédoniste aussi superficielle que la nôtre, les citoyens du monde entier ne s'intéressent qu'à une chose : la fête. (Le sexe et le fric étant, implicitement, inclus là-dedans : le fric permet la fête qui permet le sexe.)

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans.
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Dim 14 Nov - 0:35

BIENVENUUUUUUUUUE I love you
j'voudrais un lien avec touaaa ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomby.advise.fr/
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Dim 14 Nov - 0:58

Pas de problème ! ^^
Avec la merveilleuse Megan, comment refuser :3

Revenir en haut Aller en bas
PSYCHOTICGIRL★ Push up my bra like that, I don't wanna be a stupid girl

avatar


♦ Lettres Envoyées : 66
♦ Crédit : rf. avatar
♦ Citation : Dans une société hédoniste aussi superficielle que la nôtre, les citoyens du monde entier ne s'intéressent qu'à une chose : la fête. (Le sexe et le fric étant, implicitement, inclus là-dedans : le fric permet la fête qui permet le sexe.)

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 24 ans.
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Dim 14 Nov - 12:34

Ouais vouala, tu peux pas refuser ♥ Ahlala (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomby.advise.fr/
BLOODY GIRL † Would you Die for me ?

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3681
♦ Crédit : Fatal†Error
♦ Citation : What doesn't kill me... will probably kill you.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 432 ans - 18 d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Dim 14 Nov - 19:50

Alors là rassure-toi, les fiches longues ne nous ennuient absolument pas. Au contraire, ça veut dire que le personnage est réfléchi, et dans le cas du Pv, qu'il a plu et inspiré. Donc c'est plutôt cool. Surtout quand la fiche est plaisante à lire, ce n'est vraiment pas une torture Wink

Donc tu l'auras compris, ta fiche nous a plu. Personnellement, j'ai bien la manière dont tu décris l'état et les sensations de Theo quand il est déconnecté. Et puis on a envie de compatir, de l'aider à se sortir de là. Bref le personnage est parfaitement compris.
Validé

Bienvenue donc sur TSN !
Je te souhaite de t'amuser ici autant que nous. Et je te souhaite un bon jeu Smile




    ~† I had hoped you'd see my face. And that you'd be reminded. That for me it isn't over. Don't forget me. I beg. †~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com/forum.htm
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé] Dim 14 Nov - 19:55

Merci à toi Charlotte Smile
Alors ça va si ça ne t'a pas gênée car, il m'a beaucoup inspiré ce petit Théo I love you

Sur ce, je vais faire toutes démarches suivantes ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Mister Doolittle ♦ La création est mon lot de consolation... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: and finally there is flood. :: Le Néant-