AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

SORCIERS [5/6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: SORCIERS [5/6] Ven 29 Oct - 19:03

les sorciers


    Aussi nombreux que les humains, les sorciers vivent en parfaite harmonie avec ces derniers depuis déjà bien longtemps. Ayant eux aussi participé activement aux combats contre le Spirit, beaucoup furent tués par des envoutés, ou même par des vampires, étant l'une des plus grandes menaces de ce monde. Énormément de sorciers n'ont pas cru a la révélation du Spirit, mais maintenant ils se rendent compte que ses propos étaient réels, et qu'il s'agissait bel et bien de Dieu...





I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself


Dernière édition par Lokhyan Raphaël Dewitt le Sam 30 Oct - 20:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: SORCIERS [5/6] Ven 29 Oct - 19:08

ALINOVITCH, ANDREAS MATTHEW


©Box&Shock


Informations
31 ans (né en 2064), sorcier.

Très Intelligent ; Stratège ; Courageux ; Solitaire ; Fermé ; Peu Loquace ; Intimidant ; Parfois Violent.

Avatar
Jake Gyllenhaal (négociable)


Son histoire

AVANT LE DÉPART DU SPIRIT. La Guerre. Voila le quotidien d'Andreas quand il était jeune. Fils unique d'une famille riche de Russie, promis à un grand avenir au Ministère magique du pays depuis sa plus tendre enfance, le garçon n'a connu que ce mot pendant son enfance et son adolescence. Père Auror, Mère Ministre des Affaires Magiques, leur quotidien était rythmé par les conflits entre vampire et sorciers, entre humains et suceurs de sang, et entre moldus et sorciers. La Guerre, les dangers, les armes à utiliser, la magie à apprendre pour se défendre, Andreas n'a connu que ça. Faisant ses études chez lui, il n'a jamais eu énormément d'amis, pour la simple et bonne raison que sa famille était plus que paranoïaque, et que laisser leur enfant unique aux mains de personnes inconnues était une idée inconcevable. Alors le petit garçon grandit sans connaitre les autres, et devint un adolescent introverti, et mal dans sa peau. Il faisait ce que lui disaient ses parents, il obéissait sans le moindre caractère, puis un jour, le vase fut rempli, et une simple remarque de son père sur sa coupe de cheveux le fit déborder. Andreas avait alors 18ans, et il quitta la maison familiale, sans un regard pour sa famille, sans un regret. Décidé à vivre sa vie comme il l'entendait, il partit vivre chez une cousine éloignée, anglaise d'origine, qui vivait à Londres depuis des dizaines d'années. Et enfin, il put vivre. Il apprit l'anglais, et décida de faire des études de médecine, pour s'échapper du monde magique dans lequel sa famille l'avait enfermé. A 21ans, devenu bilingue, il entra dans une école de médecine, et fit une rencontre décisive pour son avenir. Celle de sa future fiancée, Hanna Parker. Belle, envoutante, intelligente, elle était la première femme qui lui plaisait, la première à s'intéresser à lui aussi. Elle souhaitait devenir infirmière, ils firent leurs études ensembles, emménagèrent par la suite dans un petit appartement du centre, et se fiancèrent à 27ans. Andreas était heureux avec elle, il faisait enfin ce qu'il voulait, et avait abandonné la magie. Les vampires, le Spirit, il s'en fichait bien, tant qu'il avait Hanna près de lui. Puis un soir, la belle ne rentra pas. Andreas n'eut jamais aussi peur de sa vie, et quand elle réapparut, il la trouva changée, différente. Croyant au début à du stress, il se rendit vite compte que sa fiancée était devenue l'esclave de ce monstre appelé Spirit. Quand elle l'attaqua la première fois, il se resservit de la magie pour la neutraliser. L'enfermant dans la cave de l'immeuble où il vivait, il essaya de la soigner pendant plus d'un an et demi, essayant d'oublier tout ce que le monstre en elle lui disait. Puis un soir, la force d'Hanna eut raison de son amour, et lorsqu'Andreas s'approcha d'elle pour lui amener à manger, il n'eut pas le temps de sortir sa baguette que le morceau de métal s'était enfoncé dans son abdomen. Hanna disparut, abandonnant le jeune homme sur le sol de la cave. Pendant des heures et des heures, il perdit son sang, n'ayant même pas le courage de hurler, de gémir. Mort, il était mort à l'intérieur, et il ne vit même pas son voisin arriver, et demander de l'aide pour l'amener à l'hôpital. Pendant 8 mois, il resta dans le coma, la blessure ayant eut le temps de s'infecter. Et lorsqu'il se réveilla, lorsqu'il ouvrit les yeux, il se mit à pleurer. Mort à l'intérieur, voila comment il se décrivait. A partir de ce moment là, il décida de recommencer à utiliser la magie, et entra dans la résistance. Tuer le plus d'envoutés, s'unir avec les vampires pour détruire le Spirit, Andreas fit tout pour anéantir ce monstre. Tout jusqu'à abandonner son désir de retrouver Hanna et de la sauver.

DEVANT DIEU. Dieu. Il n'y a pas cru. Andreas ne pouvait pas imaginer que ce monstre, ce Spirit qui lui avait enlevé sa vie était en réalité Dieu. Devant le Ministère, il écoutait que disait le Spirit mais ne pouvait s'empêcher de rire intérieurement. Alors quand on lui demanda de choisir entre s'unir ou continuer, il décida de se battre, quitte à mourir. Mais les autres ne firent pas le même choix, et le Spirit s'en alla, redonnant leur vie aux envoutés, ainsi qu'un peu d'espoir à Andreas. Là, il y avait cru à Dieu.

LA FIN DE LA GUERRE Quatre mois que tout est redevenu comme avant. Les conflits entre espèces sont toujours présents, mais la mort ne rode plus dans les rues de Londres. Andreas a abandonné la résistance, reprenant sa blouse blanche. Pendant des semaines, il a cherché Hanna, mais rien. Chaque jour, il y pense, mais a décidé d'en faire le deuil. Dire adieu à la femme de sa vie, à celle qui l'a aidé à devenir celui qu'il est à présent, et en même temps, qui est à l'origine de son mal-être, fut plus compliqué qu'il pensait. Chaque nuit, il la revoit se jeter sur lui, chaque nuit, il s'imagine embrasser ses lèvres, défaire sa robe, et l'aimer à nouveau. Chaque nuit, il rêve d'Hanna Parker malgré la nouvelle personne qui dort à coté de lui depuis quelques semaines... Mais malgré son travail, malgré sa nouvelle vie, le jeune homme n'a pas abandonné la magie, l'envie de retrouver Hanna l'obsédant toujours, même s'il sait que cela le tue à petit feu.



HANNA YSOLDE PARKER

Parler d'un coup de foudre entre Hanna et Andreas ne serait pas exagéré. S'étant rencontrés à l'hopital, pendant leur internat, ces deux là ont tout de suite compris qu'ils ne pourraient vivre l'un sans l'autre. Ils se sont fiancés, malgré les horreurs de la guerre et ont même vécu ensemble. Mais un soir, Hanna rentra changée, et ce fut la fin de leur histoire. Envoutée, Andreas dut l'enfermer dans la cave, voulant à tout prix la sauver et la protéger d'elle-même. Mais la violence de la belle eut raison de leur amour, et elle le poignarda pour le laisser mort un an et demi après son envoutement. Hanna pense qu'Andreas est mort, maintenant qu'elle est redevenue humaine. Andreas pense qu'Hanna a été sacrifiée par Dieu. Cela fait bientôt deux ans qu'ils ne se sont pas vus, mais chacun d'entre eux porte encore sa bague de fiançailles, soit au doigt, soit au cou, comme si l'amour ne s'effacerait jamais...


YASMINN NITHYIA KANTI
Lorsqu'il ouvrit les yeux en sortant du coma, la première chose qu'il vit fut cette jolie frimousse étrangère. Rougissante, elle lui expliqua qu'elle s'appelait Yasminn et qu'elle l'avait veillé. Il avait été dans le coma pendant huit mois, mais personne n'était venu le voir. Pour sûr, c'était sa fiancée qui l'avait envoyé dans ce lit blanc. Il la remercia et, malgré la différence d'âge, ils devinrent rapidement amis. Après l'annonce du Spirit, Andreas attendit quelques semaines, espérant revoir Hanna. Mais elle ne réapparut pas, alors il pensa qu'il était temps pour lui d'essayer de se reconstruire une nouvelle vie. Yasminn en pinçait pour lui, il l'avait su dès le premier jour, et il se dit que ce serait peut-être plus facile avec elle. Cela fait quatre mois qu'ils sont ensemble, pourtant elle n'a pas réussi à effacer Hanna. Il continue d'espérer qu'elle y parviendra, un jour ou l'autre.






I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself


Dernière édition par Lokhyan Raphaël Dewitt le Mar 5 Avr - 17:07, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: SORCIERS [5/6] Ven 29 Oct - 19:08

BLAIR, DAMIAN SAMAËL


© THRILLING GLOW


Informations
48 ans (né en 2046), sorcier, chasseur de vampires

Énergique ; Fort ; Intrépide ; Paternel ; Déterminé ; Humain ; Flegmatique ; Optimiste ; Curieux ; Généreux ; Maladroit ; Simplet ; Extravagant

Avatar
Robert Downey Jr. (négociable)


Son histoire

AVANT LE DÉPART DU SPIRIT. Damian était marié à Sibylle Clark. Ils avaient trois enfants, Belle, Bobby et Blondie. Ils vivaient tous dans un cottage au bord de la mer, sur une falaise, retirés du monde. Damian apprenait les bases rudimentaires à ses enfants pour les préparer à Hogwarts, en attendant que leurs dons se dévoilent, et Sibylle allait travailler en ville. C'était la famille parfaite, se serrant les coudes à tout moment, très soudés.
Et pourtant, peu de temps après l'apparition des premiers envoûtés, le malheur couvrit rapidement la famille Blair. Sibylle mourut, attaquée par un vampire en rentrant un peu plus tard que prévu de la boutique qui l'employait. Damian, seul avec ses enfants, essayait de les réconforter, avant de penser à ses propres sentiments. La dernière succomba à une ostéoporose, infligeant aux Blair un double deuil. Damian fut engagé dans un petit magasin se trouvant à quelques kilomètres de sa maison, prenant le deuxième avec lui tous les jours, tandis que la première était partie étudier à Hogwarts. Le petit se fit envoûter, malgré son jeune âge, et disparut. Il ne lui restait plus que Belle, qui ne revint jamais de Hogwarts.
Damian était seul à présent. Son cottage était hanté par tous ces souvenirs, qu'il préférait oublier. Il fit ses bagages, verrouilla la porte, et jeta la clef à la mer, d'un geste léger, mais ferme. Il avait décidé ne plus jamais remettre les pieds ici, d'effacer sa mémoire et de bouger à Londres. Il nota tout sur un papier, au cas où, à cause de sa maladresse, le sort serait trop fort et irait jusqu'à supprimer son nom de son esprit, et prononça la formule, baguette pointée sur sa tête. Heureusement, il ne perdit que la plupart de ses souvenirs, mais quelques uns, comme la naissance de ses enfants, son mariage, et le décès de sa femme, restèrent ancrés noir sur blanc dans sa mémoire. Il était voué à en garder quelques uns, mais ne s'en plaint pas. C'était le destin, il ne pouvait rien y faire.
Damian n'eut aucun mal à trouver un appartement dans la capitale anglaise. Il s'installa, et, n'ayant rien à faire de ses journées, se baladait. Il tomba malencontreusement sur un chasseur récoltant le sang d'un vampire qu'il venait de tuer. Lorsqu'un autre suceur de sang se pointa. Le chasseur n'y prit garde, tandis que Damian l'avait vu. Son sang ne fit un tour qu'il propulsa le vampire loin du chasseur, et prit plaisir à le martyriser avant de le tuer. Était-ce là sa vraie voie ? Celle d'être un chasseur et d'enfermer, de torturer et d'abattre les vampires ? Après tout, c'étaient eux la cause de la mort de Sibylle. C'étaient certainement eux qui avaient enlevés Belle, et avaient faits disparaître Bobby. Tout revenait sur le dos des vampires aux yeux de Damian. Il trouva alors tout à fait naturel d'anéantir ces éternels, qui polluaient sacrément la vie des autres – encore plus que les envoûtés aux yeux de Damian.

DEVANT DIEU. Damian cherchait une nouvelle tête à trancher parmi ceux dans la liste présente au Ministère de la Magie, lorsqu'une voix grave prononçant un discours fit écho dans sa tête. C'était dingue, il savait qu'il était assez fou, mais pas au point de se créer un ami imaginaire. Puis, la voix ne lui était même pas familière, ne s'était même pas présentée et n'avait pas pris la peine de lui demander si il allait bien. Naturellement, Damian choisit l'apocalypse, espérant que ça éradiquerait les vampires de cette Terre – bien qu'il serait alors chômeur et que ses mains deviendraient inutiles. Lorsqu'il vit un corps inerte tomber en face de lui.

LA FIN DE LA GUERRE. Damian fut assez soulagé, en réalité, de voir que la fin du monde n'était pas encore arrivée. Damian retourna une fois dans son ancien cottage, le découvrant dévoré par les mauvaises herbes et les mousses. Il n'y resta qu'une petite demie-heure, histoire de profiter du paysage et de prendre l'air, et retourna à Londres, à la recherche de nouveaux vampires à détruire.



PIERCE CLYDE JONES
Damian avait recueilli Pierce chez lui, dans le désir d'avoir un disciple qu'il pourrait aussi prendre pour son fils – ses impulsions paternelles renaissaient enfin et mettaient un peu de rose dans sa vie grise. Damian prit soin de Pierce dès que celui-ci s'effondra dans le Ministère. Totals inconnus, ils ne prirent pas ou peu le temps de se connaître. Damian tenta de redonner goût à la vie à Pierce, le soignant comme s'il était son propre fils. Pierce se refoula au début, puis, finalement, accepta, convaincu par les divers arguments du quinquagénaire.
Pierce vit avec Damian. Celui-ci lui apprend à chasser ceux qu'ils jugent responsables de la disparition des êtres qui leurs sont chers : les vampires.


BELLE BRITANY BLAIR
Belle était sa fille. Elle était son aînée, la fierté de la famille, celle que Damian chérissait certainement le plus. Son doux visage, il le vit la dernière fois après les dernières vacances avant la fermeture définitive de Hogwarts. Damian jugeait que c'était, encore une fois, les vampires qui lui avaient arrachés sa fille, la seule personne de son sang et de sa chair encore vivant. Qui d'autres aurait-ce pu être ? Si elle avait été envoûtée, elle serait tout de même revenue, et on l'aurait prévenu. Damian ignore que Belle est encore "en vie", si le terme est approprié. Elle est une de ces suceuses de sang qu'il extermine de sang froid, une de ces éternelles dont il oublie la beauté ensorcelante pour trancher le cou avec autant de flegme que s'il coupait son steak. Damian ignore qu'il la revue, sa belle. Damian ignore que c'était l'éternelle qui avait eu un comportement atypique, l'autre nuit, et qui avait disparu avant qu'il ait eu le temps de faire quoique ce soit. Heureusement ? Car sinon, il aurait découvert avec horreur que c'était sa propre fille qu'il venait d'assassiner. Contradictoire dites-vous ? Et vous n'avez encore rien vu.






I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: SORCIERS [5/6] Sam 30 Oct - 13:06

DOOLITTLE, THEO ELVIS


© THRILLING GLOW


Informations
28 ans (né en 2076), sorcier

Trompeur ; Lâche ; Charmeur ; Drôle ; Joueur ; Mauvais perdant ; Faible ; Appliqué ; Corrompu ; Créatif ; Léger.

Avatar
Heath Ledger


Son histoire

AVANT LE DÉPART DU SPIRIT. Theo était professeur à Hogwarts. Il enseignait les potions, la matière qu'il avait trouvé la plus ennuyante lors de sa scolarité, et qu'il avait décidé de « révolutionner ». Le mélange, les substances, les poudres, ça le fascinait. Mais l'ancien professeur était tellement ennuyant et rabat-joie. La créativité de Theo était sans borne, et il n'hésitait pas à tester ses nouvelles découvertes sur ses camarades, ce qui lui attira beaucoup d'ennuis, d'heures de retenue et de plaintes de parents. C'est vrai, voir son fils revenir avec la peau verdâtre et des sortes de queue en tirebouchon à la place des oreilles, ça ne devait pas ravir tout le monde. Mais lui, ça l'amusait. N'ayant jamais connu ses parents, Theo ne recevait et ne prodiguait aucune morale. Il avançait comme bon lui semblait, et n'écoutait que peu les conseils des autres. Ce fut pourquoi il sombra.
L'arrivée du Spirit détruisit totalement son existence. Il tenta premièrement de relativiser, d'alléger sa vie. La fermeture d'Hogwarts, puis la disparition de ses amis, qu'il préférait appeler « compagnons de voyage », pour en souligner le côté fugace, l'entrainèrent dans le gouffre. Il découvrit alors la peur de ne plus être vu, de ne plus avoir personne pour rire à ses blagues, d'être seul. Il se mit à boire, à fumer et à se droguer, faiblesses humaines qui ne laissaient jamais quelqu'un solitaire. Theo fut totalement subjugué par toutes ces conneries, prétendant d'abord les maitriser, puis réalisant qu'il se mentait à lui-même. Mais il aimait ça. Planer, voir des hippocampes draguer des hippogriffes, avoir chaud quand il fait froid. Son hygiène était clairement à désirer, mais il s'en moquait. C'était une façon d'oublier, et de mourir, avant l'heure.
Theo fournissait, dans un même temps, des potions aux gens qui venaient toquer à sa porte, en échange de monnaie. Il donnait des poisons, des remèdes, et gagnait assez pour pouvoir se procurer ses drogues. Et personne n'osait venir le tuer, car son réseau était tellement grand qu'il aurait été au courant de son assassinat avant même qu'il ait éclos dans l'esprit de son ex futur meurtrier et qu'il l'aurait empoisonné. Deux heures de vie gagnées à chaque fois.

DEVANT DIEU. Theo était totalement stone lorsque la voix de Dieu s'adressa à lui. Il suivait des yeux Peeves lui faisant la cour. Theo lui répondait poliment, espérant que le misérable fantôme l'abandonnerait pour tenter de charmer quelqu'un d'autre avec sa vilénie de clown. Il lui souriait d'un air béat, lorsqu'une voix grave s'incrusta. Huh ? Nouvelle hallucination certainement. Theo n'y prit guère attention, mais la voix insistait, lui demandant de choisir entre la paix et l'apocalypse, la fin du monde, le grand boom quoi. Theo haussa les sourcils, prenant ça pour une blague. C'était son esprit, ça ne pouvait être rien d'autre. Mais, inconsciemment, il choisit : son humanité avait répondu et avait décidé l'apocalypse. Comme ça, il mourrait en souffrant autant que les autres.

LA FIN DE LA GUERRE. Quatre mois. Quatre mois que Theo essaie de cesser toutes ces conneries, de se donner bonne conscience. Il équipe toujours les sorciers, menant revanche contre d'autres, pensant leur faire regretter les meurtres en en commettant de nouveaux, ainsi que les vampires voulant endormir une proie, pour éviter d'avoir à lui courir après et de se « fatiguer ». Theo se réveilla, en quelques sortes, de cette stupeur dans laquelle il avait longtemps été endormi, lorsqu'il vit que le ciel était toujours là, et que ses yeux clignaient encore. Il essaie de se contrôler, de réduire, mais c'est tellement bon. Encore un mensonge à lui-même ? Cela reste à prouver.



GREGORY BOYD DAVINDSON
L'un est un junki qui se ment en pensant pouvoir s'en sortir, l'autre est un vampire désabusé, tuant ses congénères comme l'ancien chasseur qu'il était. Gregory et Theo se sont rencontrés au détour d'une rue, le vampire sautant sur le sorcier, tant le désir de sang était grand. Mais alors qu'il aurait pu le mordre, Gregory s'était reculé, la tête dans les mains, refusant de devenir un animal. Theo avait été surpris de voir qu'un vampire pouvait se contenir de la sorte, et il l'avait invité à boire un verre, "pour oublier" comme il disait. Depuis, les deux se revoient parfois, autour d'un verre, histoire de penser à autre chose qu'a leurs problèmes, chacun essayant d'aider l'autre à sa manière....


ERIN ANGEL CALLAHAN
Theo n'est pas ce qu'on pourrait appeler un homme à femmes, au contraire. Ses aventures se comptent sur les dix doigts de la main il faut dire, et jamais il n'a vraiment été attiré par quelqu'un, la drogue floutant surement sa perception des sentiments. Mais lorsqu'il a croisé Erin, il fut d'abord intrigué, puis envouté par la beauté de la jeune femme. Lui qui pensait avoir un penchant pour les blondes à forte poitrine, il s'est retrouvé attiré par cette brune aux courbes juvéniles. Où l'a-t-il rencontré? Dans une ruelle, la nuit, alors qu'il se faisait agressé par des petits trafiquants de bas étage. La belle est alors apparue comme par magie, s'est gentiment chargé des truands, et a disparu, laissant derrière elle une lueur en forme d'ailes d'anges. Et pour la première fois de son existence, Théo a envie de la revoir, elle, cette mystérieuse femme. Alors comme un imbécile, il essaye de se faire agresser de nouveau, espérant qu'elle réapparaisse.






I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself


Dernière édition par Lokhyan Raphaël Dewitt le Sam 30 Oct - 18:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
GUARDIAN Ϟ I'll face myself To cross out What I've become

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3608
♦ Crédit : BS*
♦ Citation : "La cruauté est le remède de l'orgueil blessé"

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 1125 ans Ϟ 24ans d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: SORCIERS [5/6] Sam 30 Oct - 15:50

MILLIGAN, JIHENNE AUDREY
PRISE


©Box&Shock


Informations
25 ans (née en 2069), sorcière.

Chaleureuse ; Enthousiaste ; Possessive ; Rancunière ; Énergique ; Vive d'esprit ; Sociable ; Acharnée ; Théâtrale.

Avatar
Jessica Alba (négociable)


Son histoire

AVANT LE DÉPART DU SPIRIT. Jihenne est une sorcière. Cela résume assez bien sa vie... Elle aurait aimé aller à Poudlard quand l'école fut réouverte en 2090, mais elle était déjà trop vieille et son apprentissage était censé être terminé. A vrai dire il l'était, elle n'aurait pas appris beaucoup de choses en plus mais l'idée d'aller dans une école, cette école, et de côtoyer des étudiants en magie, comme elle-même, l'aurait enthousiasmée plus que de raison. Jihenne était comme ça. Elle avait besoin de voir du monde. Et ce n'était pas dans ses cours à domicile qu'elle croisait beaucoup de camarades... Elle aimait parler, discuter, échanger ses idées avec les autres. Faire des rencontres simplement. C'est pourquoi ses parents, avec l'aide d'autres parents sorciers, avaient organisé une fois par semaine des après-midi durant lesquelles leurs enfants sorciers pouvaient se rencontrer. Ils trouvaient important de garder l'esprit de "communauté magique".
Il fut donc impossible à Jihenne d'entrer à Poudlard néanmoins elle suivit de très près l'école et ce qu'il s'y passait, notamment grâce à l'une de ses amies sorcières, dont la petite soeur avait la chance d'avoir été intégrée à Poudlard. Aussi fut-elle l'une des premières au courant de l'existence, au plutôt du retour, du Spirit. Grâce à cela, elle parvint à se protéger, elle et sa famille. Et, par chance, aucun d'eux ne fut envoûté.
Jihenne a donc été épargnée par toute la folie du Spirit, tout ce qu'elle avait à faire était de faire un peu plus attention. Mieux même, elle parvint à se trouver un petit ami malgré les ténèbres du monde extérieur. Jonathan. Jonathan était un moldu. Les parents de Jihenne auraient préféré qu'elle côtoie un sorcier, mais elle parvint tout de même à les convaincre d'héberger Jonathan. Pour le tenir à l'abri.
Lorsque le Spirit annonça l'immense réunion, Jihenne ne voulut pas s'y rendre. A contrario, Jonathan brûlait de curiosité. Elle eut beau le supplier, le menacer même, cela n'y changea rien et il s'y rendit. Sans elle.

DEVANT DIEU. Elle suivit le discours du Spirit par retransmission sur les ondes radios magiques. Elle n'en crut pas ses oreilles en apprenant qu'il était Dieu. Même si elle n'avait jamais vraiment été croyante, Jihenne sentit au fond d'elle qu'il disait la vérité. Elle choisit de s'allier, parce qu'elle croyait que les Hommes pouvaient apprendre de leurs erreurs et les corriger.

LA FIN DE LA GUERRE Le Spirit est parti. Jihenne n'a plus besoin de prendre autant soin de ses proches, ni d'être aussi attentive et méfiante. Elle est entrée au Ministère de la Magie et c'est elle qui a proposé que des traités soient signés avec les vampires. Ses supérieurs ont fait ce qu'il fallait pour les appliquer et elle se sent encore un peu plus en sûreté. Tout aurait pu être parfait si seulement Jonathan était revenu de la réunion. Depuis qu'il est parti ce jour-là, elle ne l'a pas revu. Cela fait quatre mois. Elle l'a cherché partout, mais aucune trace nulle part. Jusqu'à un beau soir. Tracts avec la photo de Jonathan en mains, elle faisait les rues pour les coller. Elle avait entendu un cri dans une ruelle juste à côté. Elle tourna la tête et ses tracts lui échappèrent, s'éparpillant au beau milieu de la rue. Le corps d'une jeune femme gisait sur le sol, un homme à moitié habillé était allongé sur elle, et lui était là. Jonathan. Il était vivant et ne s'était pas donné la peine de donner un signe de vie. Elle fonça sur lui et, sans lui laisser le temps de s'expliquer, emportée par sa fureur, elle lui lança un sort de mort. Cela ne lui fit rien, mais il disparut subitement. Des ailes. Elle était sûre qu'il avait des ailes dans le dos. Et comment avait-il pu disparaître comme ça, il n'était qu'un moldu ! Bien décidée à en savoir plus, et à lui faire payer le temps perdu pour lui en vain, Jihenne s'est jurée de le retrouver.



JONATHAN CAOLÁN DOUGHERTY
Jonathan n'est pas la première relation que Jihenne eut avec un garçon, mais il est la plus importante pour elle. Elle le rencontra un peu par hasard et de discussions en discussions, ils se rapprochèrent. De nature à toujours prendre soin des autres, Jihenne n'a pas voulu laisser Jonathan seul dans la rue, sans protection contre le Spirit. Elle convainquit ses parents de l'héberger. Il est allé à la réunion donnée par le Spirit sans elle et elle est restée sans nouvelles pendant de nombreux mois. Elle a donné beaucoup de son temps et de son énergie à sa recherche sans jamais rien trouver. Elle l'a vue par hasard il n'y a pas si longtemps. Il semblait en parfaite santé. Énervée qu'il ne s'excuse pas - bien qu'elle ne lui en ait pas laissé le temps - et qu'elle ait perdu ainsi son temps à le chercher quand lui n'en avait rien à faire, elle s'emporta et tenta de lui lancer un sortilège de mort. Sans succès puisqu'il disparut. Depuis, elle veut se venger et s'est jurée de le retrouver !


CAMILLA SOLENN GREYS
Jihenne ne sait pas qui est cette jeune femme aux longs cheveux blonds. Elle ne la connait ni d'Eve et d'Adam, mais pourtant, elle la croise si souvent, que ça en devient perturbant. Dans la rue, devant son appartement, dans le métro. Jihenne a l'impression de tourner folle, et elle est certaine que cette gamine veut sa mort. Ce qui est peut être la réalité... Car ce que la sorcière ne sait pas, c'est que cette jeune fille est un Gardien, et que suite au Avada Kedavra qu'elle a lancé contre son ancien petit ami, devenu gardien lui aussi sans qu'elle en sache rien, les gens de cette espèce pensent que Jihenne est une menace et qu'elle ne peut continuer à vivre...







I can't escape this hell, so many times i've tried. But i'm still caged inside, I can't control myself
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com
BLOODY GIRL † Would you Die for me ?

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3681
♦ Crédit : Fatal†Error
♦ Citation : What doesn't kill me... will probably kill you.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 432 ans - 18 d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: SORCIERS [5/6] Dim 3 Avr - 20:08

JUSH, VEEL ASH-PAK


© THRILLING GLOW


Informations
20 ans (née en 2075), sorcière

Naïve ; Enfantine ; Fidèle ; Accroc ; Paranoïaque ; Peureuse ; Rêveuse ; Dangereuse ; Perdue ; Sentimentale ; Puissante sans le savoir.

Avatar
Mia Wasikowska (négociable)


Son histoire

AVANT LE DÉPART DU SPIRIT. Veel, ou l'histoire d'une gosse qui n'aurait pas dû grandir. Elle a sept ans dans sa tête lorsqu'elle prend quelques pilules et elle imagine que le monde est fait de papillons multicolores et brillants, que les sorciers font sortir de leur chapeau magique des lapins, que des éléphants dansent le tango dans la rue, en tutu bleu pailleté. Veel, ou l'histoire d'une adulte qui ne sait pas vraiment ce qu'elle veut. Elle agit par amour, elle a toujours besoin de quelque chose pour la guider et lui tenir la main. On dirait un peu une schizophrène, mais c'en n'est pas une. Elle a juste besoin, parfois, d'appeler Lucy, Ophélia, Liam, Florence, ou Gertrude pour taper la discut'. Elle préfère parler avec les filles, sans vouloir faire de la discrimination.
Veel a grandi chez ses grands-parents, d'origine anglo-coréenne, dans la campagne aux alentours d'Oxford, toujours en quête d'aventures plus épatantes les unes que les autres avec son voisin, Trevor. Il était Arthur, John Smith, Ulysse, le roi Lion. Veel était Guenièvre, Pocahontas, Hélène, Nala. C'était trop bien. Mais Trevor a été chassé, lorsque son grand-père a découvert qu'ils s'embrassaient toujours à la fin de leurs histoires, sur la joue, mais à l'âge de six-sept ans. Depuis, Veel n'adressa plus jamais la parole à son grand-père et ne mangea plus jamais les côtelettes rôties qu'il faisait tous les samedis.
Veel eut tout de même du mal à quitter la demeure de ses grands-parents, mais n'eut pas le choix. Ses aïeux, terrassés par le Spirit et ses sbires, la laissaient seule dans un trou perdu. Hogwarts venait de fermer, ses amis s'étaient tous réfugiés chez leurs parents, Veel ignorait si elle aurait un jour la possibilité de les revoir. Elle ne voulait même pas se poser la question.
Veel ne veut pas prendre part à la guerre qui déchire les « races » (elle hait ce mot, les êtres ne peuvent pas être divisés en race, ça serait terrible sinon), elle ne veut pas être influencée par le Spirit. C'est pour ça qu'elle se cache derrière les jupes de ses compagnons, qu'elle cherche toujours quelqu'un pour la protéger du danger, elle ignore qu'elle peut se défendre elle-même... Hogwarts ? Elle séchait tous les cours et ne voulait pas se souvenir de toutes ces conneries, qui aujourd'hui, face aux envoûtés et aux vampires, pourraient bien l'aider. Elle était plus occupée à vagabonder dans le parc de Hogwarts, puis dans les villes lorsque le projet « Travel the World » fut mis en place. C'était fantastique, tous ces gens, cette nourriture, cette amabilité, ces cultures, malgré l'ombre noire qui tentait de cacher le soleil. Veel apprit beaucoup plus de l'homme qu'elle ne le fit au sein de Hogwarts.
Et ce fut encore plus lorsqu'elle intégra une agence de mannequinat grâce à Emma, une amie – qui devint, rapidement, plus. Son rêve. Souvent scotchée sur les anciens magazines de mode de l'époque de mamie, elle avait toujours été fixée sur la démarche des femmes très grandes et très minces. Une proposition pour défiler, malgré les temps noirs, que ce soit pour le Spirit ou pas, c'était une opportunité en or. Elle ne put refuser, mais fit alors connaissance d'un monsieur qu'elle surnomma « Monsieur Méchant », car il lui dévoila toutes les sournoiseries, les méchancetés que le monde renferme. C'était gigantesque, un réveil brutal. Mais elle n'attendit pas longtemps avant de retourner chez Peter Pan.

DEVANT DIEU. « Dieu, j'ai d'abord trois questions. Est-ce que Trevor vit encore ?
« Oui.
« Est-ce que Emma m'aimera et me protégera jusqu'à la fin de ma vie ?
« Seul le destin peut savoir. Mais elle t'aime beaucoup.
« Est-ce que c'est mieux la paix dans le monde ?
« C'est à toi d'en décider, mon enfant.
« Tu ne m'aides pas vraiment. Je choisis quand même la paix dans le monde, tu sais, comme ça, tout le monde aura des paquerettes dans les cheveux et se tiendra la main en chantant Lucy in the Sky of Diamonds des Beatles. »

LA FIN DE LA GUERRE Londres, ville en renaissance. Veel rêvait et oubliait presque les coulisses dégueulasses du mannequinat. La paix était revenue, mais pour combien de temps ? Tant qu'elle était là, elle était bien, et portait ainsi, tous les jours, une fleur dans les cheveux, sauf au moment des défilés. Lorsqu'une violente nouvelle tomba. Emma quittait les podiums. Veel ne put s'empêcher de la suivre, bien qu'elle lui avait fait des milliards de récits sur ce qu'elle avait vu dans les magazines lorsqu'elle était petite. Enfin, laisser tomber le mannequinat n'était rien comparé à Emma, et elle la suivit donc. L'amour a ses raisons que la raison ignore.



TREVOR HAZL SAMSON
Trevor, son héro. Trevor, son passé. Il fut bon le temps où ils jouaient innocemment, où son cœur commençait à s'emballer pour ce petit garçon un peu maladroit. Il la gardait et la menait là où elle voulait, sans faire de faux pas, sans vouloir grandir. Mais il dut partir, chassé par grand-père. On aurait dit une bande-dessinée à la fin de chapitre tragique. Trevor, elle aurait aimé le revoir, mais son affectation à Hogwarts l'en empêcha. Et tant pis pour grand-père, elle ne mangerait plus ses côtelettes rôties du samedi. Il n'entendit d'ailleurs plus sa voix lui adresser un mot, premier signe de protestation de la jeune fille. Trevor partit, et elle ne le revit plus. Peu à peu, son amour se tarit pour ce garçon qu'elle imaginait à présent grand et mûr, plus prêt à jouer avec elle dans les prés. Même après la mort dramatique de ses grands-parents. Elle ignorait que lorsqu'elle revint chez elle après la fermeture de toutes les écoles magiques, Trevor se trouvait à quelques pas et leur chance de se revoir s'envola. La fameuse pâtisserie à Londres ? Impossible que ce soit le Trevor qu'elle connaissait. Quoique. Mais elle n'avait pas le temps. Les podiums l'appelaient. La seconde chance de se revoir s'évanouit. Combien de chances laisseront-ils encore passer avant de se rencontrer à nouveau ?


EMMA ROSE LEONARD
Emma, sa Wonderwoman. Emma, son doudou. Elle est douce et patiente avec elle, Veel imagine que c'est la première fois qu'elle a rencontré quelqu'un qui la comprend aussi bien. Elle a tout pour être parfaite aux yeux de Veel, il lui manque juste une touche de fantaisie pour qu'elle la suive dans son monde imaginaire et qu'elle puisse enfin faire la connaissance de Thomas, Lucy, Ariel et Pleyss. Veel est persuadée qu'Emma la regarde différemment de toutes ces autres pimbêches qui la regardent d'un air hautain et la traitent de folle ou de gamine. Emma la défend même si ça, ce n'est pas une preuve d'amour. Leurs sentiments sont vrais, Veel se dit qu'Emma et elle, c'est à jamais. Mais elle voit une fissure au centre de son monde génial. Une toute petite fissure, qui pourrait bien signifier le gouffre qui se forme entre elles.





    ~† I had hoped you'd see my face. And that you'd be reminded. That for me it isn't over. Don't forget me. I beg. †~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com/forum.htm
BLOODY GIRL † Would you Die for me ?

avatar


♦ Lettres Envoyées : 3681
♦ Crédit : Fatal†Error
♦ Citation : What doesn't kill me... will probably kill you.

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 432 ans - 18 d'apparence
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: SORCIERS [5/6] Dim 3 Avr - 20:09

ARDELEAN, MIHAIL ARTUR


© THRILLING GLOW


Informations
32 ans (né en 2063), sorcier.

Protecteur ; Fraternel ; Appliqué ; Vulgaire ; Violent ; Râleur ; Amical ; Attentif ; Malin.

Avatar
Jude Law (négociable)


Son histoire

AVANT LE DÉPART DU SPIRIT. Mihail avait déjà 9 ans lorsque ses parents lui apprirent qu'un autre enfant allait agrandir leur famille. D'un tempérament plutôt impulsif, le petit garçon qu'il était alors n'avait pas bien pris la chose. Pour lui, sa famille déjà pauvre allait l'être encore plus et il ne serait plus le seul que ses parents chériraient. Dans son esprit, le petit frère ou la petite soeur qui arrivait allait lui prendre sa place. Neuf mois plus tard, c'était un minuscule Iulian qui naissait. Ses parents avaient craint que Mihail ne le rejette mais, tout au contraire, il tomba sous le charme du bébé et se jura de protéger son frère envers et contre tout.
Mihail grandit avec la rue. Dans leur Roumanie dévastée par les vampires et les sorciers qui ne cessaient de se battre, Mihail apprit à se battre, à s'imposer et à faire en sorte que sa famille ne manque jamais de rien. Vols de nourriture ou de bijoux qu'il revendait. Marché noir d'objets magiques. Tout y passait mais, il le pensait sincèrement, il le faisait pour le bien de sa famille.
Leur père les quitta assez tôt, Mihail n'avait que 17 ans. Leur mère ne s'en remit jamais vraiment et tourna tout son amour vers Iulian, rejetant Mihail parce qu'il déshonorait leur nom avec tous ses larcins et trafics. Le jeune homme partit peu de temps après du domicile familial, préférant vivre dans la rue que de se faire toujours insulter par sa mère. Il s'arrangeait néanmoins toujours pour rester en contact et voir Iulian le plus souvent possible, lui apporter ce qu'il lui manquait. Il vécut ainsi en nomade pendant une demie-douzaine d'années.
Un jour, Iulian vint le trouver, le suppliant de revenir à la maison parce que leur mère changeait. Elle devenait violente envers lui et n'était plus elle-même. Mihail accepta, pour honorer la promesse qu'il s'était faite de protéger son frère. En vérité, leur mère avait été envoûtée mais le Spirit n'était encore que rumeurs à cette époque. Mihail resta une petite semaine à observer la situation, mais le Spirit ne s'emparait jamais de sa mère lorsqu'il était dans la pièce. Un jour il revint d'une transaction qu'il avait à effectuer et il entendit des cris dans la cuisine. Il s'y précipita pour voir sa mère, hystérique, un couteau à la main, penchée au-dessus de son adolescent de petit frère apeuré. Sans réfléchir, Mihail la saisit par les cheveux et la traîna à la cave. Il l'enferma et resta des jours à l'écouter hurler sa rage et sa haine envers ses deux bâtards de fils. Iulian vivait très mal la situation et voulut aller la voir un matin, lui parler. A peine avait-il fait un pas dans la pièce que leur mère se rua sur lui. Mihail le saisit par le col et le tira à l'extérieur de la cave. Comme un réflexe, il sortit sa baguette et une lumière verte illumina la pièce, suivie du son lourd du corps de leur mère qui s'étalait au sol.
A partir de ce moment, Mihail décida qu'ils n'avaient plus rien à faire en Roumanie. Ils firent leurs affaires et il entraîna son frère sur les routes, vers l'Europe de l'Ouest dans l'espoir de trouver des horizons plus prometteurs. Mais plus ils avançaient, plus les gens semblaient devenus aussi fous que leur mère. Mihail en tua beaucoup, pour protéger Iulian. Ce n'était pas qu'il les chassait mais dès que l'un d'eux approchait, il ne faisait pas de détail et l'avadait. Leur périple dura quatre ans. Ils se rendirent finalement à Londres, espérant que l'Angleterre aurait été épargnée. Mais voyant que ce n'était pas le cas, ils se cachèrent et tentèrent de survivre du mieux possible. Ils apprirent que l'école Poudlard venait de réouvrir. Iulian aurait pu y aller mais Mihail était trop vieux et refusa de laisser son frère seul. Ils restèrent tous les deux à Londres, où ils réussirent par miracle à résister tous les deux au Spirit.

DEVANT DIEU. « Dieu ? T'es Dieu ? Tu te foutrais pas un peu de ma gueule ? Putain j'y crois pas ! Et c'est Dieu qui a foutu tout ce merdier ? C'est à cause de Dieu que j'ai tué ma mère ? Mais va te faire foutre putain ! Tu veux que je te dise, t'as rien à envier à Satan. Et vu toute la merde dans laquelle tu nous as déjà mis, autant aller jusqu'au bout. J'en ai rien à carrer de ta paix, je botterais les fesses de tous les envoûtés que tu m'enverras un par un, jusqu'à ce que tu sois fatigué. Dieu de mes c***lles ! »

LA FIN DE LA GUERRE. Mihail n'avait pas eu plus d'envoûtés à terrasser puisque c'était finalement la paix qui l'avait emporté. Heureusement que le reste du monde était plus sage que lui. Pourtant Mihail déprimait sévèrement. Et avoir quelques envoûtés sur lesquels se défouler n'aurait pas été de refus. Mihail était enragé parce que Iulian avait disparu. Après toutes ces années de cavales et de cachettes, et alors que la paix était déclarée, l'être le plus cher à ses yeux n'était plus là. Il ne l'avait pas revu depuis l'annonce de ce Dieu pitoyable, et si cela l'avait inquiété au début, aujourd'hui cela le rendait fou. Cela faisait quatre mois qu'il passait ses journées à le chercher. Car il n'aurait de cesse de dépenser toute son énergie tant qu'il n'aurait pas su ce qu'il lui était arrivé, s'il allait bien. Il était là pour veiller sur lui et le protéger, et il ne serait pas en paix tant qu'il ne l'aurait pas retrouvé sain et sauf...



IULIAN TIMOTEI ARDELEAN
Un mot suffit à caractériser et résumer la relation qui unit Mihail et Iulian : frères. Si Mihail ne voulait au départ pas d'un petit frère, il changea vite d'avis quand ce dernier fut arrivé. Il mit toujours un point d'honneur à respecter le rôle qui lui avait été donné et à veiller sur Iulian. Même alors qu'il ne vivait plus chez eux, préférant vivre dehors qu'être sans cesse réprimandé par leur mère. Néanmoins cela ne l'empêcha jamais d'être toujours là pour Iulian, y compris quand leur mère se fit envoûter et qu'il lui fallut arriver à une regrettable extrémité pour sauver son frère. Depuis qu'ils ont quitté la Roumanie, les liens des deux frères n'ont cessé de se renforcer face à la fatalité et Mihail était véritablement prêt à tout pour protéger Iulian. Depuis la révélation de Dieu, Iulian a disparu et Mihail fera tout pour le retrouver et savoir qu'il ne court aucun danger.


AUREL CAMELIA BLÀS
Amis d'enfance serait un grand mot. Ils sont plutôt ennemis d'enfance : le premier qui écrasait le visage de l'autre dans la boue fraîche de Roumanie était récompensé d'un gâteau aux vers de terre, et cela durait des semaines jusqu'au moment où ils ne se croisaient plus pendant quelques jours. Ils reprenaient plus tard leur petite guerre. Était-ce réellement de la haine ? Pas sur le coup. Mais plus tard, lorsqu'ils mûrirent tous les deux, ce jeu d'enfants les mena à une véritable animosité. Ils se snobèrent, firent des coups de plus en plus horribles à l'autre. Et quelle fut la surprise lorsqu'ils se retrouvèrent à Londres ! Un nouveau terrain pour se haïr, c'était parfait, puisqu'ils connaissaient tous deux le territoire où ils avaient grandit comme leur poche. Qu'elle soit vampire ou mortelle, quelle importance ? Mihail la détruira. Et il ne renoncera à ce ressentiment parti d'un simple enfantillage, même lorsque viendra le moment de s'entraider...





    ~† I had hoped you'd see my face. And that you'd be reminded. That for me it isn't over. Don't forget me. I beg. †~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-showing-night.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SORCIERS [5/6]

Revenir en haut Aller en bas

SORCIERS [5/6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: Secondly, there are presentations. :: Les Postes Vacants et scénarios-