AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La bombe de minuit (PV Psyché)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: La bombe de minuit (PV Psyché) Jeu 27 Mai - 15:55

- Le passé est le passé, les temps anciens sont les temps anciens. Lorsque mes pairs m’ont désignés pour les diriger je n’y ai pas vu l’autorisation de me vautrer dans des privilèges indus comme tant de membres des anciens ministères magiques. Je n’y ai pas vu une élection divine me donnant tous les droits. J’y ai vu la volonté d’hommes et de femmes déterminés à ce que les choses changent définitivement, à ce que les sorciers prennent enfin la place qui est la leur, au sommet de la société, sur le pinacle de la Création. J’ai entendu les plaintes de ces sorciers désespérés qui devaient fermer boutique car leurs activités magiques allaient à l’encontre des lois de protection des moldus. J’ai entendu les familles des sorcières de Salem qui n’ont toujours reçues aucune reconnaissance concernant les nombreuses tentatives de meurtres par immolation dont se sont rendus coupables les moldus. Mais tout cela ne concerne que des humains.

Car je n’ai pas entendu, et c’est à mon sens beaucoup plus grave, les repentirs des moldus concernant les forêts qu’ils ont dévastés, concernant notre atmosphère qu’ils ont polluée, concernant tous ces crimes monstrueux et ignominieux dont ils se sont rendus coupables à l’encontre de notre mère, Gaïa. Mais il y a pire mes amis ! Je n’ai pas entendu les anciens ministres de la magie, jamais, s’élever contre ces saccages sans nom. Ils ont laissés faire. Ils ont laissé notre mère se faire violer par ces brutes, par ces primates, sans réagir, freinés par de bons sentiments hors de propos. Mais moi, Adam Shave, en vérité je vous le dis à vous qui m’avez choisi pour redresser ce monde corrompu, je vais présenter la facture aux moldus quand le Spirit sera vaincue, et ils n’auront d’autre choix que de l’acquitter !


L’élite politique du monde de la sorcellerie applaudit chaudement Adam Shave. Lui même est dressé sur le podium, droit et fier comme un Adonis, ses cheveux blonds platine semblant être fait de vif argent sous la lumière magique, ses yeux bleus glacés fixés sur l’assistance tels des rayons, scrutateurs et redoutables. Il porte un costume italien de grand couturier et est enveloppé dans une cape de sorcier noir et or qui porte son blason, une gueule de manticore stylisée transpercée par un éclair. Ce blason animé, créé lors qu’Adam Shave a accédé à la noblesse ultime se retrouve un peu partout dans la vaste salle qui accueille le meeting.

Cela se passe au cœur de Londres. Depuis une semaine et des poussières les moldus se font peu à peu rediriger vers d’autres quartiers pour permettre aux sorciers, longtemps maintenus parqués dans des espaces étroits par le code de protection magique, de s’étendre comme la vision d’Adam Shave et des siens le leur commandent. La salle, anciennement salle Jacques Chirac, en hommage a un obscur dirigeant moldu, renommée désormais salle Turquoise en évocation d’une des plus grandes sorcières de sa génération, se trouve en plein cœur Mayfair, repris récemment aux mains des envoûtés. Ce mercredi et depuis quatre heures du matin l’endroit fait salle comble car divers intervenants sont venus s’exprimer sur le thème de « la nouvelle ère de la sorcellerie », l’invité le plus attendu étant bien sûr le seul à orienter l’ère en question, Adam Shave.

Tandis qu’il disserte avec verve et conviction, la fascination qu’il exerce se retourne contre lui car le personnel de sécurité est aussi envoûté par la personne du chef charismatique que le sont les milliers de personnes présents dans la salle et aucun ne remarque les flux magiques suspect qui viennent d’apparaître sous les pieds d’Adam Shave, pas plus que l’intéressé, bien trop occupé à marquer des points de popularité auprès de ceux qu’il sait devoir mettre dans sa poche si il veut diriger de façon apaisée.

Et apaisé il ne l’est pas. Le maître du monde magique est exténué, courant partout pour la guerre, pour la politique et pour l’économie. Avant ce meeting il était chez les gobelins pour négocier avec eux des contrats d’armement et dieu sait si ces petits êtres ont le portefeuille hermétique quand il s’agit de l’ouvrir mais ouvert tout grand quand il s’agit de recevoir de l’or. En cela ils sont semblable à une partie de l’assistance pour laquelle Adam Shave n’a que dégoût. Car il sait qu’un certain nombre de ces gens, à qui il parle depuis plus d’une heure déjà, sont là par pure flagornerie et se moquent éperdument des idéaux qu’il prône, ne désirant qu’être du bon côté du manche.


- Et enfin je dois remercier mademoiselle Morgane Taylor pour sa présence ici qui nous honore, cette femme courageuse qui a mené un dur combat contre l’adversité et malgré les blessures, pour venir m’apporter son sout…

Une explosion magique. Immense. Tout est parti d’un écheveau incroyablement subtil et retors. Un ensemble de formule magiques tissées dans l’air par d’habiles compressions dimensionnelles. Une œuvre de grand sorcier. Qui soudain libère son potentiel destructeur. Les premiers rangs de l’assistance sont tout simplement vaporisés ainsi qu’une bonne partie du plafond. Seuls ses réflexes et sa puissance hors du commun ont pour l’instant épargné Shave qui a su faire apparaître un bouclier déviant l’impact magique et la plupart des débris. La plupart. Car dans son poumon droit vient de se figer une barre de métal dont le bout a été vaporisé et qui se retrouve soudain tranchante comme un rasoir.

Les sorts automatiques qu’il porte toujours sur lui sont déjà, bien sûr, à l’œuvre, mais tandis que de son flanc s’échappe une mare de sang, Adam Shave se rend compte que les dégâts sont si importants que si un guérisseur ne vient pas à son secours rapidement, il risque de mourir, ou pire, de devenir une de ces aberrations et de porter ce métal en lui toute sa vie. Il tente d’appeler au secours mais cela ne donne qu’un grommellement inarticulé que même un gobelin ivre ne comprendrait pas.

Et la douleur… la douleur est abominable. Terrible. Horrifiante. Jamais Adam Shave n’avait eu physiquement aussi mal. Chaque cellule de son corps le brûle comme si on le faisait bouillir tandis que la magie de régénération instantanée échoue à réparer tant de dégâts et que les sortilèges de protection incorporés à ses vêtements ne font pas mieux. Mais sa rage est la plus forte. Il se bat contre la résignation et refuse de mourir dans cet endroit, tué par un terroriste pro moldu.
Revenir en haut Aller en bas

La bombe de minuit (PV Psyché)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: Le Retourneur de temps :: Le Passé :: Londres (saison2)-