AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Meet the Devil [R. Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
BEAUTY FROM HELL ❦ " I will rip this town apart until it rains blood "

avatar


♦ Lettres Envoyées : 338
♦ Crédit : ava; bichou | gifs; psykie & tumblr
♦ Citation : « I am the one who make all the rules »

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 954 ans - 18 ans en apparence.
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Meet the Devil [R. Liam] Mar 18 Mai - 10:17

Comme à son habitude le cabaret des trois ponts était plein à craquer. L'alcool coulait à flot dans ce bar dont la renommée n'était plus à faire. La plupart des hommes qui se trouvaient près de la scène étaient ivres morts, trop bête pour se trouve une femme ils en étaient réduits à se rendre dans de tels endroits pour espérer avoir ne serait-ce qu'une petite seconde de bonheur ... Pathétique. A vrai dire, tous les humains n'étaient que des êtres pathétiques, pleurant les morts, souhaitant obtenir tous ce qu'ils ne possèdent pas ... Chacun d'entre eux ne méritait qu'une seule chose : la mort. Malgré son dégoût de l'espèce humaine, ces parmi ces "déchets" qu'Isobel souhaitait passer sa soirée. Elle venait de faire son entrée dans l'établissement. Vêtue d'une robe grise argentée elle ne passait pas inaperçue. Sa silhouette élancée et son visage d'ange faisait déjà tourner la tête de beaucoup d'hommes, certains avaient même détourné leur regard de la scène pour venir poser les yeux sur cette beauté époustouflante. D'une démarche féline, la belle se dirigea en direction du bar, ses talons raisonnaient alors sur le carrelage et rendait le spectacle encore plus intéressant. S'installant face au barman, elle sourit lorsque ce dernier la regardait de la tête au pieds, la déshabillant littéralement du regard. Ce n'était pas pour déplaire à notre vampire sanguinaire, elle aimait être admirée de la sorte, même par un humain. Cependant, il est certain que les choses n'iraient jamais plus loin avec ce type de créatures, Isobel n'était pas aussi désespérée, elle pouvait trouver beaucoup mieux et elle avait déjà trouvé beaucoup mieux par le passé.
    ISOBEL : Trois shots de tequila s'il vous plaît, dit-elle avec un sourire ravageur dessinée sur ses lèvres fines.
    BARMAN : Euh ... Oui tout de suite.

Elle le regarda se diriger vers les bouteilles avant de tourner la tête vers la scène où une nouvelle danseuse venait de commencer son numéro. D'ailleurs, cette danseuse était très appétissante, Isobel en aurait bien fait son repas ... Mais voilà, elle avait faim et elle ne pourrait attendre la faim du show pour combler sa faim. Elle se mit alors à chercher une autre personne dans la salle qui pourrait lui convenir, une personne jeune au sang frais et bien juteux. C'est alors que le barman revint avec la boisson de la madame. Elle se contenta de le remercier en lui adressant un petit sourire mais pas assez grand pour qu'il puisse s'imaginer des choses. Portant son premier verre à ses lèvres fines, la vampire ne mit pas longtemps avant d'ingurgiter le liquide qui remplissait le récipient. Elle chercha de nouveau un autre individu dans la salle qui pourrait lui convenir mais personne ne semblait répondre à ses critères, la plupart des clients de ce club n'étaient que de vieux ivrognes bien trop saoul pour servir de repas convenable. Isobel laissa échapper un léger soupire en posant les yeux sur ce second shot qu'elle avala encore plus rapidement que le premier. La soirée ne démarrait pas très bien pour elle, personne à se mettre sous la dent, elle allait devoir attendre quelques minutes mais après tout, elle avait l'éternité devant elle. De plus, devant ce magnifique spectacle l'attente ne s'avérait pas aussi désagréable. Et oui, en posant les yeux sur cette danseuse, Isobel se l'imaginait déjà en plat du jour et le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle en avait l'eau à la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Meet the Devil [R. Liam] Jeu 20 Mai - 13:14

Cela faisait quelques temps que Liam trainait ses fripes dans Londres. Une ville un peu trop grande et trop vaste pour lui. Mais cela avait un bon coté : les victimes étaient plus nombreuse, et surtout plus facile à trouver. Et surtout, peu de gens se souciaient des dégâts collatéraux. A croire que personne n’était choqué. Bon évidemment, tout le monde savait de quoi il en retournait, mais le jeune homme était encore étonné de voir, ou plutôt de ne pas voir, d’émoi lorsque ses victimes à lui, étaient découvertes. Vampires ok, mais il n’en était pas un. Enfin bref, il devait plutôt s’estimer heureux, et laisser la poussière là où elle était, la remuer ne servirait à rien de bon.

Cela faisait à peine quelques mois qu’il était là, et pourtant, Liam n’avait toujours pas trouvé de coin véritablement où se poser serait possible. Il faut dire qu’avec la mort de sa mère, il cherchait surtout à fuir l’immobilisme, car il sentait que s’installer quelque part et se poser pour réfléchir serait dévastateur. Aussi faisait-il son possible pour toujours être occupé. Mais il arrive parfois, où il est nécessaire de poser ses fesses sur une chaise, et de laisser ses pieds se reposer un instant. Alors quitte à rester assis, autant que cela soit en charmante compagnie, ou bien avec quelque chose pour faire travailler ses mains. Et qui sait, peut-être que sur un coup de chance, Liam trouverai un emploi cette fois ? Pas qu’il en cherche vraiment, mais il est sur qu’avec un job, il aurait encore moins de temps pour penser.

Il jeta son dévolu sur le premier bar qui croisa sa route (NDLA : un bar sauvage ! @.@) le cabaret des trois ponts. Pour la charmante compagnie, tant qu’on était proche de la scène y’avait moyen, mais plus on s’éloignait, plus les ivrognes étaient en phase de cuvage. Bah au moins on ne lui poserait pas de question, et ça serait certainement le meilleur endroit pour passer inaperçu.

Ou pas…

En poussant la porte du boui-boui, il ne s’était jamais attendu à la retrouver là. Ni même en venant à Londres, il ne s’attendait pas à la retrouver. Ni même, il ne s’était jamais attendu à recroiser son chemin. Par réflexe, il porta la main à son cou, et caressa une très légère cicatrice imaginaire, qui lui restait de leur première et unique ( ?) rencontre. Il n’était que tout jeune, il n’avait gardé en fait aucune marque, tout était dans la tête. Oui, mais dans sa tête, tout était resté très clairement. Son visage à elle, qui n’avait pas changé d’un iota, la force qu’elle avait, comparé à lui, petit bambin, les bruits et les sensations, lorsqu’elle l’avait agressé, et tenté de le tuer. Heureusement que Mama était intervenue, sinon il y restait.
Que faisait-elle ici ? Avait-elle des projets de détruire le monde ou tout autre truc extravagant, et était-ce juste pour se nourrir égoïstement ? Comment pouvait-il avoir un karma si pourri, à perdre sa mère pour retrouver ce vampire qu’il ne portait pas dans son cœur (NDLA : doux euphémisme !)

Resté bloqué à l’entrée, il ne se réveilla que lorsqu’on le bouscula par derrière, en grognant qu’il devait dégager le passage (pour faire court) Laissant passer les impatients, il raccrocha cette femme du regard, scotché par le fait qu’elle n’ait pas changé du tout, qu’elle soit restée la même que dans son souvenir. Peut-être même plus jeune encore, car avec l’imagination d’un enfant, on peut tout inventer. Prudent, il s’approcha du bar, et s’installa à quelques mètres d’elle. De là il étudia ce qui l’intéressait, pour rester ainsi. Ses shots avalés, il suivit son regard jusqu’à la scène. La danseuse était belle et gracieuse. Et jeune. Evidemment. Toujours des goûts prononcés pour les humains encore verts et dans la fleur de l’âge. Il esquissa un sourire, et commanda un cocktail à base de vodka . Il faudrait au moins ça pour se retenir de lui sauter dessus. Ou bien aurait-il dû tenter de l’absinthe tout de suite ?

Les dernières nouvelles qu’il avait d’elle étaient liées justement à la mort de sa mère. Peut-être gagnerait-il à engager la conversation ? Avoir des infos directement à la source était peut-être le meilleur moyen de savoir comment elle pouvait avoir été mêlée à ce meurtre ? il indiqua au barman de s’approcher de lui, et lui demanda un crayon. Pendant qu’il avait le dos tourné, il tira de sa poche un papier usé, excusez du peu, et lorsque le patron revint avec le bic, il gribouilla quelques mots sur le papier. Ensuite il le plia en deux, et indiqua au barman de le donner à la dame là-bas.

Citation :
Ferme la bouche quand tu baves, tu vas te faire remarquer…

Tout en finesse, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
BEAUTY FROM HELL ❦ " I will rip this town apart until it rains blood "

avatar


♦ Lettres Envoyées : 338
♦ Crédit : ava; bichou | gifs; psykie & tumblr
♦ Citation : « I am the one who make all the rules »

A NEW BEGINNING
♦ Age du personnage: 954 ans - 18 ans en apparence.
♦ Nouvelle vie:

MessageSujet: Re: Meet the Devil [R. Liam] Jeu 20 Mai - 14:14

L'endroit manquait cruellement d'animations ... Bien sûr il y avait cette fille qui dansait sur la scène mais Isobel n'appelait pas ça de l'animation, pour elle une véritable soirée rimait avec massacre, cadavres et sang frais. Assise au bar, elle venait de terminer sa boisson et commençait à se demander ce qu'elle était venue faire là, dans ce trou perdu. Ah oui ! Elle était venue boire un verre et chercher quelque chose à se mettre sous la dent. Un bar, c'est toujours l'endroit idéal pour se faire aborder et séduire un pauvre idiot pour ensuite se nourrir de son sang. Mais là ils étaient tous bien trop saouls et occupés par la jeune femme qui se trouvait sur la scène pour faire attention à Isobel. Jalouse elle ? Peut être, la vampire appréciait tellement être au centre de l'attention et cette danseuse l'évinçait complètement. Du moins ce soir, demain elle n'aurait pas l'occasion de recommencer, la vampire sanguinaire avait bien l'intention de s'occuper d'elle une fois son petit tour terminé. Un sourire machiavélique se dessina sur son visage angélique, elle imaginait déjà le goût si fruité de son sang et le plaisir qu'elle prendrait à planter ses crocs dans la chaire de cette si fragile jeune fille. Elle en avait déjà l'eau à la bouche. Mais le numéro n'était pas terminé, il lui faudrait encore attendre quelques minutes mais elle savait se montrer patiente lorsque la situation l'exigeait. Commandant un autre verre, Isobel resta de marbre quelques instants. Une odeur familière vint chatouiller ses narines, une odeur qu'elle n'avait pas croisé depuis plusieurs années, une odeur qu'elle ne parvenait d'ailleurs pas à identifier pour l'instant.

Elle semblait songeuse, son esprit cherchait à mettre un visage sur cet étrange arôme mais impossible, aucune image ne venait. Isobel sentit l'odeur se rapprocher, elle n'eut nul besoin de se retourner pour entendre les pas de l'individu raisonner sur le sol, son ouïe surdéveloppée s'en chargeait pour elle. Il s'installa non loin d'elle, la brune sulfureuse pouvait sentir son regard posé sur elle. Visiblement il semblait la connaître, à moins qu'elle lui ait tapé dans l'œil mais l'immortelle penchait plutôt pour la première possibilité. Est-ce que ses yeux posés sur elle la gênait ? Pas vraiment, à vrai dire il ne représentait pas un véritable danger, Isobel ne sentait rien de vampirique ou de magique émaner de cet homme. Cependant, ce dernier avait réussi à attiser sa curiosité. La brune portait sa nouvelle boisson à ses lèvres lorsque le barman s'approcha d'elle pour lui transmette un bout de papier. Ce dernier portait l'odeur du mystérieux inconnu. Elle le posa près d'elle, prenant le temps dé déguster son verre avant de lire ce message, ce pauvre malheureux devait comprendre qu'il n'était pas l'une de ses priorités, loin de là. Ce n'est que quelques minutes plus tard, après avoir finalement terminé son verre, qu'elle se décida à lire ce petit mot. Elle ne pût s'empêcher de rire, un rire qui se voulait discret et donc inaudible pour les personnes alentours. Il se croyait malin ... Provoquer une créature de la nuit n'était pas une très bonne idée, surtout une créature aussi ancienne qu'Isobel mais le jeu promettait d'être intéressant.

La vampire se leva de son siège pour disparaître derrière un pilier, elle resta alors invisible pendant quelques minutes, où avait-elle bien pu passer ? Impossible de savoir, elle avait tout bonnement disparu. Disparaître de la sorte n'était pas possible, même pour un vampire, ils n'étaient pas dotés d'un don de téléportation ! Non c'est vrai, ils n'étaient pas aussi puissant que cela. Mystérieusement, la belle réapparu en un éclair sur le siège qui se trouvait derrière le mystérieux jeune homme. Elle s'était installé derrière lui sans aucun bruit, utilisant sa vitesse impressionnante de vampire pour arriver jusqu'à cette chaise sans que personne ne le remarque. Elle murmura alors à son oreille :
    ISOBEL : J'imagine que vous vous croyez très fort mais à votre place j'éviterai de débuter une partie que je suis sûre de ne pas pouvoir remporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meet the Devil [R. Liam]

Revenir en haut Aller en bas

Meet the Devil [R. Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE.SHOWING.NIGHT ▬ your fantastic rpg :: Hide Ravage :: LE CABARET TROIS PONTS-